Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Brésil 2020/21 : Soucis de temps humide

09 mars 2021, Soybean and Corn Advisor

La quantité de grain de mauvaise qualité résultant du temps humide est une grande préoccupation et semble s'aggraver. Nous ne connaîtrons pas toute l'étendue du problème tant que toutes les cultures de soya n'auront pas été récoltées. En conséquence, mon estimation du soya pourrait décliner dans les prochains rapports.

Selon le cabinet de conseil Patria AgroNegocios, le soya brésilien a été récolté à 34% vers la fin de la semaine dernière, contre 52% l'an dernier et 52% pour la moyenne des 5 dernières années. Cela représente une avance de 9% pour la semaine, ce qui est décevant.

Les conditions humides persistantes dans le centre et le nord du Brésil se traduit par une grande quantité de grain de soya de très mauvaise qualité. Si médiocre en fait, que de nombreux analystes locaux abaissent leurs estimations pour la récolte de soya brésilienne 2020/21. La situation concernant la qualité des semences s'avère pire que ce à quoi je m'attendais.

Un temps humide comme celui-ci se produit généralement en janvier, lorsque moins soya sont mûrs et prêts à être récoltés. Le temps humide presque constant en février a frappé à un moment très inopportun alors que beaucoup de soya étaient mûrs et prêts à être récoltés. Aussi mauvais que cela soit pour le soya, cela pourrait finir par être pire pour le maïs safrinha, mais nous en reviendrons plus tard. 

Soya du Mato Grosso - Les cultures de soya du Mato Grosso ont été récoltées à 67,2% vers la fin de la semaine dernière, comparativement à 91,4% l'an dernier et à 80,2% pour la moyenne quinquennale. Cela représente une avance de 15% pour la semaine et le rythme de récolte se rapproche de la moyenne (voir graphique ci-dessous). La récolte la plus avancée se situe dans l'ouest du Mato Grosso, où 80% du soya a été récolté. Le plus lent se trouve dans le centre-sud du Mato Grosso, où 50% du soya a été récolté.

La récolte dans le Mato Grosso est de 15 à 20 jours en retard par rapport à la moyenne en raison du retard des semis et maintenant du temps pluvieux qui affecte la récolte. La zone la plus durement touchée de la région semble être dans la partie centrale de l'État le long de la route BR-163. Le directeur de l'Association des producteurs de soya et de maïs du Mato Grosso (Aprosoya / MT) estime que le rendement du soya à l'échelle de l'État sera inférieur aux 60 sacs par hectare (53,6 boi. / acre) initialement prévus, mais nous ne le saurons pas avec certitude tant que tout ne sera pas récolté au moment où les grains de soya de mauvaise qualité sont pris en compte.

De plus, on signale que des camions attendent jusqu'à cinq jours pour décharger leur soya à haute teneur en humidité dans les silos à grains locaux. L'attente est si longue car une grande partie du soya doit être séchée. Les élévateurs à grains ont une capacité de séchage limitée et ils ont la capacité de mélanger le soya de mauvaise qualité avec du soya de meilleure qualité. Plus ces graines de soya à haute teneur en humidité se déposent longtemps dans le camion sans séchage, plus la possibilité de détérioration supplémentaire est grande.

Les municipalités de Sorriso et Lucas do Rio Verde, toutes deux situées sur la BR-163, ont été particulièrement touchées par le double de leurs précipitations normales en février. Ces deux municipalités plantent ensemble environ 2,1 millions d'acres de soya et environ 20 à 30% de la récolte est laissée à la récolte.

Vous trouverez ci-dessous le graphique de l'Institut d'économie agricole du Mato Grosso (Imea) montrant le rythme de récolte du soya dans le Mato Grosso. La ligne rouge est 2020/21, la ligne bleue est 2019/20, la ligne pointillée est moyenne et la zone verte est le maximum et le minimum au cours des 5 dernières années.

Soya du Paraná - Selon le ministère de l'Économie rurale (Deral), le soya du Paraná a été récolté à 23% plus tôt la semaine dernière, contre environ 42% un an plus tôt.

Soya du Rio Grande do Sul - Certains cultures de soya du Rio Grande do Sul avaient été de 15 à 16 jours sans pluie, mais la semaine dernière, il a plu de 30 à 70 mm (1,2 à 2,8 pouces), ce qui a aidé à récupérer la récolte. Les semis de soya dans l'État ont été retardés en raison du temps sec d'octobre et de novembre, de sorte que la récolte commencera vers le 20 mars et les récentes pluies devraient assurer le potentiel de rendement de la récolte.


Partager cet article