Nouvelles Soybean and Corn Advisor

La récolte de soya brésilien ralentie par des semis retardés et un temps humide

25 février 2021, Soybean and Corn Advisor

Le temps humide dans le centre du Brésil continue de ralentir la récolte de soya brésilien 2020/21 après qu'elle allait déjà être plus lente que la normale en raison du temps sec qui a retardé les semis en septembre et octobre. Vers la fin de la semaine dernière, la récolte 2020/21 était complétée à 15% contre 31% un an plus tôt. Dans de nombreuses régions du Brésil, il s'agit de la récolte de soya la plus lente depuis dix ans.

Selon l'Institut d'économie agricole du Mato Grosso (Imea), dans le plus gros État producteur de soya, le Mato Grosso, les agriculteurs avaient récolté 34,5% de leur soya à la fin de la semaine dernière). Bien que cela représente une avance de 12% pour la semaine, il est encore nettement en deçà des 74% récoltés l'année dernière à cette période.

Le deuxième plus gros État producteur est le Paraná et la récolte de cet État est encore plus lente qu’au Mato Grosso. Le ministère de l'Économie rurale (Deral) a rapporté plus tôt cette semaine que les agriculteurs de l'État avaient récolté 8% de leur soya contre environ 30% un an plus tôt.

Dans l'État du Goias, au centre du Brésil, les agriculteurs ont commencé à récolter leur soya irrigué à la fin du mois de janvier et la récolte est actuellement terminée à 14% contre 29% l'année dernière. La récolte de soya dans l'État est environ 20 jours plus lente que la moyenne.

Le troisième plus grand État producteur de soya est le Rio Grande do Sul, où le soya a été semé beaucoup plus tard que dans d'autres régions du pays. Moins de 1% des cultures de soya de l'État ont été récoltées avec une grande majorité des plants de soya dans leur phase de remplissage des gousses.

La récolte de soya dans le Mato Grosso do Sul, Sao Paulo, Maranhao et Tocantins est terminée à environ 5%. La récolte à Minas Gerais est un peu plus avancée à 10%.


Partager cet article