Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Le maïs du Brésil ensemencé à 47,2%

21 octobre 2020, Soybean and Corn Advisor

Selon AgRural, le maïs de pleine saison au Brésil est semé à 47,2% contre 58,8% l'an dernier et 54,1% pour la moyenne des 5 dernières années. Le maïs de pleine saison ne représente qu'environ un quart de la production totale de maïs du Brésil. Environ les trois quarts du maïs brésilien sont produits en tant que culture de safrinha et celle-ci est plus à risque chaque semaine où les semis de soya sont retardés. 

De nombreux agriculteurs brésiliens aimeraient que leur soya soit semé avant le 25 octobre afin d'avoir suffisamment de temps pour planter leur maïs safrinha pendant la période de plantation idéale. Or, le 25 octobre se trouve la semaine prochaine, mais seulement 6 à 9% du soya a été planté. Par conséquent, il y a une probabilité croissante qu'une grande partie du maïs safrinha soit plantée plus tard que souhaité, ce qui augmente les chances de rendements inférieurs.

Maïs du Paraná - Le ministère de l'Économie rurale de l'État du Paraná (Deral) a rapporté qu'au début de la semaine dernière, 78% du maïs de pleine saison avait été semé au Paraná. Cela représente une avance de 13% pour la semaine. Le maïs est à 23% en germination et à 77% en développement végétatif. La récolte est jugée 1% «mauvaise», 14% «moyenne» et 85% «bonne».

Maïs du Rio Grande do Sul – Selon Emater, le maïs 2020/21 du Rio Grande do Sul était semé à 66% à la fin de la semaine dernière, contre 63% l'année dernière et 60% pour la moyenne quinquennale. La sécheresse actuelle dans le Rio Grande do Sul fait craindre aux agriculteurs que les rendements du maïs de pleine saison complète pourraient être affectés si la sécheresse persiste.

Maïs du Minas Gerais - La partie ouest de l'État a reçu de la pluie la semaine dernière, ce qui a permis aux agriculteurs de commencer à planter leur maïs de pleine saison. Celui-ci est semé à 2,5%, soit environ trois semaines plus tard que la normale.

Maïs du Mato Grosso - Les agriculteurs du Mato Grosso ne plantent qu'une petite quantité de maïs de pleine saison. Conab estime que les petits agriculteurs familiaux planteront 42,900 hectares de maïs de pleine saison contre 5,400,000 hectares de maïs safrinha, de sorte que le maïs de pleine saison ne représente que 0,8% de la production totale de maïs de l'État.

Presque tout le maïs du Mato Grosso sera semé en janvier et février en tant que deuxième récolte de soya. Le prix du maïs continue d'être record dans le Mato Grosso, le plus grand producteur de maïs du Brésil. Le prix au comptant du maïs au vendredi 9 octobre était de 53,00 réals par sac (environ 4,45 $ US le boisseau), soit une hausse de 3,1% pour la semaine. Au marché B3 Furthers, le maïs a fermé la semaine dernière à 69,55 réals par sac (environ 5,80 $ US le boisseau). Les prix sont records en raison de l'approvisionnement serré de maïs dans l'État du Mato Grosso où 95% de la production 2029/20 a déjà été vendue.


Partager cet article