Nouvelles RJO'Brien

RJO - Extra viande

20 mai 2021, RJO'Brien

Bonjour,  

Le marchés connait de bonnes variations quotidiennement malgré le manque cruel de nouvelles. Les négociateurs pèsent les données positives et négatives (baisse du prix au comptant, mais hausse du prix de la découpe), les flux financiers sur les différents marchés (pétrole, devises, S7P500) et l’humeur général de l’économie pour soit acheter la continuité de la hausse et un profiter d’un revirement soudain.

Il y a quelques semaines, le site Pig333 a envoyé un sondage à plusieurs producteurs et fédérations dans le monde afin de vérifier leurs attentes concernant le prix du porc pour l’année 2021. Voici le résultat dans le tableau ci-bas. (sondage effectué entre le 25 janvier 2021 et le 25 février 2021). Les conclusions : 1) les producteurs européens semblent plus inquiets et sont donc un peu plus pessimistes pour 2021, 2) les producteurs des Amériques (Sud et Nord) semblent au contraire plus optimistes quant aux prix obtenus et 3) La Chine semble trouver un certain confort avec des prix qui seront moindres que 2020. Évidemment, le retour de la production et les importations massives auront joué un rôle primordial dans cette nouvelle tendance. 

Les fondamentaux dans les prix généraux du porc continuent de faire du surplace en ce qui a trait au prix au comptant. Celui-ci se négociait à $111.49 en baisse de 0.21 USD / 100 livres. Vous avez bien lu, une baisse! Le prix de la découpe quant à elle, après avoir hésité pendant près de  2 semaines recommence à grimper. À la fermeture du mercredi 19 mai, celle-ci cotait $118.01 / 100 livres.

Le 5 mai dernier, le USDA a finalisé le calcul des exportations pour le mois de mars 2021. Il est important d’y revenir, même si c’est le passé, puisque les acheteurs se sont bousculés au portillon pour acquérir des larges quantités de viande. Au final, les Américains ont vendu à l’étranger 32.2% de leur production mensuelle. Les exportations vers Japon ont augmenté de 11% en mars, Le Mexique a augmenté les importations de 5%, mais c’est surtout l’Amérique centrale qui a augmenté considérablement le niveau d’importation en hausse de 47% atteignant des niveaux records. Les Philippines qui se bat contre la PPA depuis plus d’un an a vu ses importations augmenter de 190% en mars 2021. La Chine demeure un acteur majeur, mais a acheté 20% moins de porc en mars 2021 versus mars 2020. 

Parlant des exportations, le USDA a rapporté les données hebdomadaires ce matin. Les exportations se sont établies à 19 000 tonnes métriques. C’est, encore une fois, plutôt décevant comme chiffre. Le Mexique a commandé 8300 tonnes, le Japon 3600 tonnes et la Chine complète le tableau avec 3100 tonnes.

FREDERIC HAMEL, CFA 

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Trading desk : (514) 218-6888
Tel (mobile): (514) 567-8555
Fax: (514) 932-7340 
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article