Nouvelles RJO'Brien

RJO - Extra viande

01 avril 2021, RJO'Brien

Bonjour,

Les feux d’artifice étaient surtout dans les prix des grains cette semaine. En effet, tous les regards étaient tournées vers le rapport tant attendu sur les intentions d’ensemencements. Et ce fut toute une surprise. Moins d’intentions de semis dans le mais et dans le soya que les estimations des agro-économistes! Avec des prix aussi élevés dans le grain, il est surprenant que les intentions ne soient pas plus élevées. Les conditions de semis dans le Sud présentement sont excellentes.

J’imagine que c’est comme le prix du porc. Les prix sont tellement intéressants ces temps-ci qu’il est PARFAITEMENT logique de réduire les intentions de mise-bas pour les prochains mois! J’espère que vous sentez bien le sarcasme ici puisque qu’on peut raisonnablement douter de ce genre d’affirmation. Qui va dire; je veux pas vraiment faire de l’argent avec mon élevage…. Même chose pour les grains…. Chaque parcelle sera très certainement semée.

Revenons à la situation qui prévaut dans le porc en cette semaine écourtée (la Bourse est fermée demain). Le prix au comptant continue de grimper se situant maintenant à 98.50 USD / 100 lbs. Par contre, on sent depuis 2 jours que le prix semble avoir un peu plus de difficulté à monter. 

Prix au comptant USD / 100 lbs

Prix de la découpe USD / 100 lbs

 

Le prix de la découpe continue de plafonner sans traverser le niveau de 1.10 USD / lbs. La volatilité devient presque la norme avec des variations quotidiennes importantes (2 à 3 cents / lb). Encore ici, la demande pourrait s’estomper un peu alors que Pâques sera célébrée ce weekend. De plus, il faut noter la hausse des cas de Covid en Amérique du Nord. Plusieurs gouvernements forcent la fermeture de certaines choses qui l’ont croyaient maintenant acquises (restos, gyms, etc). L’Ontario n’échappe à cette réalité et les États-Unis non plus. 

Le support des prix aujourd’hui provient très certainement des ventes à l’exportation. Le USDA a rapporté que les abattoirs et grossistes américains avaient vendu 61 000 tonnes de porc à l’étranger; ce qui représente au sommet pour l’année 2021. La Chine a acheté 29 700 tonnes, le Mexique 15 800 tonnes et le Japon avec 4600 tonnes. Ils constituaient les principaux acheteurs (82%).

Il est intéressant de noter la baisse du prix du porc en Chine. Ce n’est pas spectaculaire, mais plutôt graduelle. Il faut revenir à mars 2019 pour voir des prix similaires. Ceci devrait être une préoccupation pour les producteurs nord-américains. Le principal marché d’importation devrait normalement se refermer tranquillement. Si le prix baisse en Chine, ceci doit sous-0entendre que la production augmente peu à peu de leur côté. Ainsi, leurs besoins d’importation devraient décliner dans une certaine proportion. La Chine ne voudra pas arrêter tout de suite les importations; ils se doivent de refaire leurs inventaires de viande afin de se prémunir contre une hausse future des prix (ou simplement assurer un approvisionnement) si jamais la maladie de peste porcine revenait en force sur le territoire chinois.

FREDERIC HAMEL, CFA 

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Trading desk : (514) 218-6888
Tel (mobile): (514) 567-8555
Fax: (514) 932-7340 
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article