Nouvelles RJO'Brien

RJO - Extra viande

04 mars 2021, RJO'Brien

Bonjour,

Les contrats à terme commencent à montrer des signes d’incertitude alors que les mouvements importants haussiers et baissiers se multiplient cette semaine. Ce genre d’hésitation est à suivre de très près puisque cela pourrait être un signal technique intéressant. Après un début de semaine plutôt négatif, les prix ont remonté hier alimenté surtout par la nouvelle que le Ministère chinois de l’agriculture ait confirmé que des porcelets illégaux ont été interceptés et que ceux-ci avaient la maladie de la peste porcine africaine. La quantité de porcelets est infime, le fait que ces cochons en devenir soient illégaux devraient être des facteurs atténuants, mais pour le marché c’est un cas de plus qui s’ajoute à tous les autres. Et ce genre de nouvelle alimente les prix nord-américain à la hausse. Et c’est un rappel que la maladie n’est toujours pas sous contrôle en Chine malgré les propos rassurants (ou mensongers selon de quel côté on penche!) provenant de toutes les autorités compétentes.

Prix du porc en Chine (en USD /100 kilo)

Prix du mais en Chine (en USD / tonne)

Prix du tourteau de soya en Chine ( USD / tonne)

Malgré tout ces cas, le marché chinois semble reculer au niveau des prix de porc cette semaine. Les prix des grains ne semblent pas montrer des signes de faiblesse dans cette partie du monde. Après une légère faiblesse du prix du tourteau la semaine dernière, celui-ci se stabilise. Le prix du maïs se maintient près de ces sommets. Par conséquent, l’industrie porcine ne semble pas se préoccupé des cas et continue les achats massifs de grains. 

Parlant d’achat massif, les ventes américaines à l’exportation se sont soldées à 59 600 tonnes métriques ce qui constitue une semaine excellente. La Chine a acheté 28 000 tonnes métriques alors que le Mexique a acheté 14 500 tonnes (pour Pâques? – prix du jambon a considérablement augmenté récemment sur la découpe).

Concernant la découpe, celle-ci a trébuché hier alors que le USDA rapportait une baisse de 3.46 USD / 100 livre dans sa publication d’après-midi. Le nombre de porcs abattus cette semaine se situait à 1 487 000. Ceci représente 3000 porcs de plus qu’en 2020 pour la même semaine. Le poids moyen des porcs vivants abattus la semaine dernière se situe encore au-dessus de l’an dernier de près de 0.8 livre. Ces niveaux de production et de poids devraient un drapeau jaune au-dessus du marché qui semble plutôt anticipé une baisse de la production. 

Je voudrais vous parler d’une autre tendance macro qui mérite une attention particulière. Les producteurs de viande ont vécu l’arrivée de produits alimentaires reproduisant la viande, mais fait à partir de végétaux (Beyond Meat, etc). Rabobank arrive avec une nouvelle recherche qui pointe vers l’utilisation des protéines provenant des insectes. Depuis quelques années que je suis ce marché, c’est la première fois que je vois une recherche aussi importante sur le sujet. Le marché devrait passer de 10 000 tonnes métriques (utilisation) en 2020 à 500 000 tonnes métriques en 2030. C’est peu direz-vous, mais il faut bien commencer quelque part! La part du lion en terme de consommation reviendra à l’industrie de la production de nourriture animale pour les chiens et chats. Pour l’instant, les farines d’insectes devraient concurrencer le tourteau de soya, mais le jour où les consommateurs humains verront d’un bon œil ce produit, la demande pourrait être plus forte et remplacer certains produits carnés. Mais pour l’instant, le produit serait plus profitable dans l’industrie de la pisciculture. Je ne suis pas préoccupé pour les prix des viandes à court terme, mais je souhaitais simplement apporter un éclairage particulier sur ce qui peut venir à moyen et long terme.

FREDERIC HAMEL, CFA 

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Trading desk : (514) 218-6888
Tel (mobile): (514) 567-8555
Fax: (514) 932-7340 
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article