Nouvelles RJO'Brien

RJO - Extra viande

07 août 2020, RJO'Brien

Bon matin, 

Statistiques d’abattage aux États-Unis

***R.J. O’Brien cumule plus d’un siècle d’expertise en négociation d’options et contrats à terme***

Porc

Un peu d’enthousiasme alimente le marché du porc ce matin qui est en hausse de 1 cent/lb sur août et octobre, après le rebond du prix de la découpe publié hier. Grâce à un gain de 9 cents/lb du prix du jambon, à 56.90 cents hirt, l’ensemble de la carcasse découpée gagnait 3.76 cents hier pour terminer la journée à 70.80c. Sur la semaine, le flanc a aussi très bien performé en s’appréciant de 13 cents/lb. Toutefois, le marché demeure hésitant entre l’abondance de viande pour les prochaines semaines et la marge des abattoirs qui est toujours très élevée à 40 $US/tête qui pourrait supporter le marché cash

Prix de la découpe de porc - $US/100lbs

Marge des abattoirs - $US/tête

Cette semaine, autant les chiffres d’exportation du mois de juin publiés mercredi que les ventes à l’exportation de la semaine dernière, publié jeudi, étaient décevants. Les exportations de juin étaient de 515 millions lbs ce qui représente le plus petit volume vendu depuis septembre 2019. On est loin du 701 M lbs du mois de mars! Bien que la Chine demeure le plus de gros client, son volume a baissé par 83M lbs en juin pour se chiffrer à 170 M lbs. C’est tout de même plus que deux fois le volume de juin 2019, donc sur une perspective annuelle, les ventes vers la Chine sont toujours très bonnes. C’est les ventes vers le Japon qui ont grandement déçu, à seulement 75M lbs, alors qu’historiquement, c’est le deuxième meilleur acheteur. Le Mexique demeure un client stable avec +/- 100M lbs par mois au 2ème trimestre. Du côté des importations, c’est 79.2M lbs de porc qui sont entrées aux États-Unis, donc 48.2 M provenaient du Canada. Les exportations nettes (export – import) totalisaient 436 millions livres, légèrement mieux qu’en juin 2019 par 10M lbs, mais nettement moindre qu’en mai 2020 à 535M lbs. 

Concernant les ventes à l’exportation de la dernière semaine de juillet, il s’est ajouté dans le carnet de commande 30,348 tonnes, en baisse de la semaine dernière à 39,592 tonnes et de la moyenne des 4 dernières semaines à 35,400 tonnes.

Bœuf

Le marché continue de rester dans une tendance haussière à court terme malgré une prime importante versus sur le marché au comptant et les attentes selon lesquelles l'offre pourrait gonfler dans les semaines à venir. Des ventes hebdomadaires à l'exportation élevées et un marché au comptant assez fort ont contribué à soutenir le marché de Chicago. Le prix des bovins vivants au comptant se raffermissaient à mesure que nous avançons dans la semaine. Au Nebraska, 3478 têtes se sont échangées mercredi à un prix moyen de 99.87$, et jeudi, 1577 têtes se sont échangées à une moyenne de 100.04$. C'est une augmentation versus 98$ la semaine dernière. Mercredi également, 11,421 têtes ont été échangées à un prix moyen de 96,91 $ au Texas / Oklahoma, contre 95 $ plus tôt dans la semaine et 96 $ la semaine dernière. Bien que les chiffres des abattages aient été lents ces dernières semaines, les chiffres devraient commencer à dépasser largement les volumes d’il y a un an, dans les semaines à venir. Cela devrait stimuler la production car les poids resteront bien supérieurs aux niveaux de l'an dernier.

Les exportations du mois de juin s’établissaient à un maigre 183 millions lbs, c’est le plus petit volume livré depuis février 2016. Le Japon a acheté pour 58M lbs, suivi par la Corée du Sud à 41M lbs. Les ventes vers le Mexique étaient très décevantes à seulement 13.4M lbs et totalisent 36M depuis 3 mois ce qui étaient le volume mensuel avant la COVID. Pendant que les ventes roulaient au ralenti, les importations allait à contrecourant avec un énorme volume de 308M lbs grâce à beaucoup d’achat du Mexique et du Canada.  Il faut retourner en août 2015 pour voir plus d’importation… avec autant d’importation et aussi peu d’exportation, il n’est pas surprenant que les importations nettes étaient à des niveaux pas observés depuis longtemps, soit 125M lbs importées au net.

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CFA, CAIA 

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Trading desk : (514) 218-6888
Tel (mobile): (514) 449-8993
Fax: (514) 932-7340 
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article