Nouvelle

Revue des marchés - 11 juin 21

11 juin 2021,

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en baisse entre 5 ½ et 15 cents.

  • Le Buenos Aires Grains Exchange a augmenté son estimation de la récolte de maïs argentin de 2 millions de tonnes à 48 millions de tonnes. Les conditions de culture se seraient améliorées.
  • IHS Markit a abaissé sa projection des semis de maïs US de 0,3 % par rapport à mai dernier à 96,539 millions d’acres ce mois-ci.
  • FranceAgriMer estime qu’au 7 juin dernier, les conditions de culture du maïs français étaient inchangées à 91 % dans les catégories «bon à excellent».
  • CFTC : Le 8 juin dernier, les spéculateurs avaient réduit leurs positions dans le maïs US de 4,9 % à 275,599 contrats. Le minimum des 52 dernières semaines était de -277,479 contrats et le maximum de 401,993 contrats.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fermé en baisse entre 19 ¼ et 36 ½ cents. Ceux de tourteau de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fait l’inverse en clôturant avec des gains entre 1,70 et 2,00 $/tonne. Les contrats d’huile de soya US ont fini en recul entre 303 et 348 points.

  • IHS Markit a augmenté son estimation des superficies allouées à la culture de soya US de 0,7 % par rapport à mai dernier à 89,065 millions d’acres.
  • CFTC : Mardi dernier, les spéculateurs avaient augmenté leurs positions dans le soya US de 1,9 % à 141,483 contrats. Le minimum des 52 dernières semaines était de 21,183 contrats et le maximum de 238,394 contrats.

Blé

À Chicago, les contrats de blé aux échéances les plus rapprochées ont clôturé dans le rouge entre 5 ¼ et 6 ¼ cents. À Kansas, les contrats de blé dur rouge ont également terminé avec des pertes entre 2 ¼ et 2 ¾ cents. À Minneapolis, ceux de blé de printemps aux échéances les plus rapprochées ont fini en baisse entre 7 et 10 ¾ cents.   

  • FranceAgriMer estime que les conditions de culture du blé tendre français se sont améliorées de 1 % à 81 % dans les catégories «bon à excellent». À noter que l’USDA a augmenté son estimation de la production de blé UE de 3,5 millions de tonnes à 137,5 millions de tonnes.
  • En Russie, SovEcon voit la production de blé russe 2021 à la hausse à 82,4 millions de tonnes. IKAR a également haussé sa projection de 2 millions de tonnes à 80 millions de tonnes.
  • CFTC : Le 8 juin dernier, à Chicago, les spéculateurs avaient augmenté leurs positions dans le blé de 3,3 % à 19,713 contrats. Le minimum des 52 dernières semaines était de -37,292 contrats et le maximum de 60,239 contrats. À Minneapolis, ils avaient également augmenté leurs positions dans le blé de printemps de 1 % à 13,590 contrats. Le minimum des 52 dernières semaines était de -24,513 contrats et le maximum de 16,590 contrats.

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont fini la séance en hausse entre 1,12 et 1,57 $. Ceux de veau US aux échéances les plus rapprochées avaient aussi terminé la session avec des gains entre 2,25 et 2,77 $.

  • Le 10 juin dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 32 cents à 140,23 $.
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse avec un «spread» Ch/Se à 32,35 $. La découpe «Choice» a reculé de 69 cents à 337,56 $. Celle «Select» a perdu 5,19 $ à 305,21 $.
  • L’USDA a rapporté des ventes au comptant entre 119 et 121 $ pour le vivant.
  • CFTC : Mardi dernier, les spéculateurs avaient augmenté leurs positions dans le bœuf US de 5,5 % à 52,940 contrats. Le minimum des 52 dernières semaines était de 14,811 contrats et le maximum de 92,088 contrats. Dans le veau US, ils ont fait l’inverse en réduisant leurs positions de 20,4 % à 3,273 contrats. Le minimum des 52 dernières semaines était de -8,895 contrats et le maximum de 7,706 contrats.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 665,000 têtes, ce qui est une augmentation de 127,000 par rapport à la semaine précédente et une hausse de 20,000 têtes comparativement à l’an dernier.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en baisse entre 1,30 et 1,72 $. Le contrat juin 21 a fait exception en finissant en hausse de 22 cents.

  • Le 9 juin dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 1,20 $ à 119,91 $.
  • Cet après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse était en baisse de 46 cents à 119,26 $.
  • La valeur moyenne des découpes a été en baisse de 1,51 $ à 132,54 $. Toutes les découpes ont reculé sauf celle de la longe.
  • CFTC : Le 8 juin dernier, les spéculateurs avaient augmenté leurs positions dans le porc US de 2,4 % à 84,621 contrats. Le minimum des 52 dernières semaines était de 4,698 contrats et le maximum de 84,621 contrats.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 2,440 millions de tonnes, soit une augmentation de 465,000 têtes comparativement à la semaine précédente et une réduction de 24,000 têtes par rapport à l’an dernier.

Dollar canadien


Partager cet article