Nouvelle

Revue des marchés - 23 février 21

23 février 2021,

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en baisse entre 1 ¾ et 3 ¾ cents.

  • Le 18 février dernier, les ensemencements de maïs brésilien étaient complétés à 24 %. L’an passé, c’était 51 %. Les averses ont ralenti les activités aux champs.
  • Michael Cordonnier a laissé inchangées ses estimations des récoltes de maïs brésilien et argentin à respectivement 105 et 46 millions de tonnes.
  • Au Brésil, l’ANEC prévoit que les exportations brésiliennes de maïs atteindront 554,000 tonnes, ce qui serait une augmentation mensuelle de 33 %.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée en hausse entre 3 ¼ et 8 cents. Ceux de tourteau de soya US aux échéances les plus rapprochées ont également clôturé avec des gains entre 1,30 et 3,40 $/tonne. Les contrats d’huile de soya US aux échéances les plus rapprochées ont terminé dans le vert entre 2,3 % et 2,84 %.

  • Michael Cordonnier a laissé inchangé ses estimations des productions de soya brésilien et argentin à respectivement 130 et 45,5 millions de tonnes.
  • Selon AgRural, 15 % du soya brésilien avait été récolté le 18 février dernier. L’an passé, c’était 31 %. Les averses ont considérablement freiné les activités aux champs.
  • Au Brésil, l’ANEC anticipe que les exportations de soya brésilien seront entre 5 et 6,1 millions de tonnes ce mois-ci.
  • Le groupe brésilien AgroConsult prévoit la production de soya brésilien 2020/21 à 134 millions de tonnes, ce qui serait une augmentation de 1,2 % par rapport à sa dernière projection. L’USDA l’anticipe à 133 millions de tonnes. 

Blé

À Chicago, les contrats de blé aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en hausse entre 1 ½ et 3 ¾ cents. À Kansas, les contrats de blé dur rouge aux échéances les plus rapprochées ont clôturé avec des pertes entre 3 ½ et 4 cents. À Minneapolis, ceux de blé de printemps ont fermé en baisse entre ¾ et 1 ¾ cent.

  • UkrAgroConsult estime la récolte de blé ukrainien à 27,5 millions de tonnes, ce qui correspond à une augmentation de 1 million de tonnes comparativement à son évaluation précédente.
  • Dans un appel d’offres, les Philippines recherchent 145,000 tonnes de blé pour des livraisons entre avril et juin prochains.
  • Selon le système MARS, les températures froides aux États-Unis et dans la région de la mer Noire pourraient provoquer des problèmes de qualité et de rendements pour le blé d’hiver. Par contre, le temps froid devrait occasionner des difficultés mineures pour celui de l’UE.

Cette carte montre les températures minimales prévues pour les États-Unis dans les 7 prochains jours

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en baisse entre 60 cents et 1,85 $. Ceux de veau US aux échéances les plus rapprochées ont suivi la même direction en finissant avec des pertes entre 67 cents et 1,35 $.

  • Le 19 février dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 4,01 $ à 141,12 $.
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression avec un «spread» Ch/Se qui s’est rétréci à 9,76 $ . La découpe «Choice» a augmenté de 31 cents à 240,29 $. Celle «Select» a gagné 55 cents à 230,53 $.
  • Le rapport Cold Storage du mois de février a été publié cet après-midi. Il indique qu’au 31 janvier dernier,  les stocks de surgelé de bœuf US ont été en baisse de 3,1 % par rapport au mois précédent à 519,186 millions de lb. C’était par contre une augmentation de 6,3 % comparativement au 31 janvier 2020. Dans les faits, il s’agissait des inventaires les plus élevés depuis ceux du 31 janvier 2017.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 241,000 têtes, soit à une augmentation de 71,000 têtes par rapport à la semaine précédente et à une hausse de 1,000 têtes comparativement à l’an passé.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en hausse entre 37 cents et 1,30 $.

  • Le 18 février dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 23 cents à 77,43 $.
  • Cet après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en hausse de 2,65 $ à 73,17 $.
  • La valeur moyenne des découpes était en progression de 64 cents à 92,75 $.
  • Le rapport mensuel Cold Storage montre qu’au 31 janvier dernier, les inventaires de porc US avaient augmenté de 10,6 % par rapport au mois précédent à 459,947 millions de lb. Toutefois, ils avaient reculé de 26,5 % comparativement au 31 janvier 2020.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 986,000 têtes, ce qui représente une augmentation de 163,000 têtes par rapport à la semaine précédente, mais aussi une réduction de 2,000 têtes comparativement à l’an dernier.

Dollar canadien


Partager cet article