Nouvelle

Revue des marchés - 15 janvier 21

15 janvier 2021,

*** Lundi prochain, les bourses US seront fermées pour le congé de Martin Luther King Jr

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session au neutre ou en hausse entre ¼ et 3 ¼ cents.

  • Ce matin, l’USDA a rapporté des ventes privées de 110,000 tonnes de maïs US. Le Mexique est la destination.
  • Hier, l’International Grains Council (IGC) avait annoncé avoir réduit sa projection des stocks mondiaux de fin d’année de maïs 2020/21 de 7 millions de tonnes à 268 millions de tonnes.
  • Jusqu'à présent, depuis le début de l'année commerciale 2020/21, l'Ukraine a exporté 10,3 millions de tonnes de maïs.
  • CFTC : Le 12 janvier dernier, les spéculateurs avaient augmenté leurs positions dans le maïs de 7 % à 374,714 contrats. Le minimum des 52 dernières semaines était de -297,312 contrats et le maximum de 374,714 contrats.

Soya     

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en baisse entre 6 et 7 ¼ cents. Le contrats août 21 a fait exception en clôturant en hausse de ¼ cent. Quant aux contrats de tourteau de soya US aux échéances les plus rapprochées, ils ont fermé dans le rouge entre 10 cents et 2,40 $/tonnes. Les contrats d’huile de soya US ont fini en recul de 2,77 % à 2,92 %.

  • Le NOPA a annoncé aujourd’hui que ses membres avaient trituré 183,159 millions de boisseaux de soya US au cours du mois de décembre dernier, ce qui est une baisse de 1 % par rapport aux anticipations de marché. Il s’agissait en fait d’une augmentation comparativement au mois de novembre et d’un record pour un mois de décembre. Quant aux stocks d’huile de soya US, ils ont été évalués à 1,7 milliard de lb, ce qui est une hausse par rapport aux prévisions des analystes.
  • Des exportateurs privés ont annoncé avoir vendu 318,000 tonnes de soya US 2021/22. Les destinations sont incunnues.
  • Hier, l’IGC a annoncé qu’il avait réduit son estimation de la production mondiale de soya 2020/21 de 6 millions de tonnes à 359 millions de tonnes. Il a aussi laissé les stocks inchangés à 45 millions de tonnes. 
  • CFTC : Mardi dernier, les spéculateurs avaient réduit leurs positions dans le soya de 5,3 % à 166,485 contrats. Le minimum des 52 dernières semaines était de -92,172 contrats et le maximum de 238,394 contrats.

Blé

À Chicago, les contrats de blé aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en hausse entre 2 ¼ et 4 ¼ cents. À Kansas, les contrats de blé dur rouge aux échéances les plus rapprochées ont fini avec des gains entre 4 ¼ à 6 ½ cents. À Minneapolis, les contrats de blé de printemps aux échéances les plus rapprochées ont clôturé dans le vert entre 2 ¾ à 4 cents.

  • Les autorités russes planifient une augmentation de la taxe à l’exportation de blé russe de 25 euros à 50 euros/tonne. Cette mesure serait effective le 1er mars prochain.
  • Hier, l’IGC avait soutenu que les stocks mondiaux de blé étaient en baisse de 1 million de tonnes à 294 millions de tonnes.
  • Jusqu'à présent, depuis le début de l'année commerciale 2020/21, l'Ukraine a exporté 12,7 millions de tonnes de blé.
  • CFTC : Le 12 janvier dernier, à Chicago, les spéculateurs avaient augmenté leurs positions dans le blé de 1,1 % à 54,457 contrats. Le minimum des 52 dernières semaines était de -37,292 contrats et le maximum de 55,560 contrats. À Minneapolis, ils ont augmenté leurs positions dans le blé de printemps de 52,3 % à 11,797 contrats. Le minimum des 52 dernières semaines était de -25,401 contrats et le maximum de 11,797 contrats.

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la séance en hausse entre 70 cents et 1,32 $. Les contrats de veau US aux échéances les plus rapprochées ont également fini dans le vert entre 1,97 $ et 2,45 $.  

  • Le 14 janvier dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 1,04 $ à 134,45 $.
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé était en progression partagée avec un «spread» Ch/Se qui s’est rétréci à 9,84 $. La découpe «Choice» a perdu 45 cents à 212,92 $. Celle «Select» a gagné 2,01 $ à 203,08 $.
  • Cette semaine, l’USDA a signalé des ventes au comptant entre 106 $ et 111 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 651,000 têtes, soit au même chiffre que la semaine précédente. C’est également une augmentation de 18,000 têtes comparativement à l’an passé.
  • CFTC : Le 12 janvier dernier, les spéculateurs avaient réduit leurs positions dans le bœuf US de 6,9 % à 42,827 contrats. Le minimum des 52 dernières semaines était de -3,055 contrats et le maximum de 90,253 contrats. Quant au veau US, ils ont également réduit leurs positions de 99,3 % à 13 contrats. Le minimum des 52 dernières semaines était de -8,895 contrats et le maximum de 7,706 contrats.   

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée en hausse entre 5 cents et 1,62 $.

  • Le 13 janvier dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 39 cents à 65,87 $.
  • Cet après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse était en baisse de 1,26 $ à 52,72 $.
  • La valeur moyenne des découpes a perdu 48 cents à 80,07 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 2,654 millions de tonnes, ce qui est une baisse de 195,000 têtes par rapport à la semaine précédente, mais aussi une augmentation de 158,000 têtes par rapport à l’an dernier.
  • CFTC : Mardi dernier, les spéculateurs avaient augmenté leurs positions dans le porc US de 4,5 % à 38,742 contrats. Le minimum des 52 dernières semaines était de 4,698 contrats et le maximum de 43,580 contrats.

Dollar canadien


Partager cet article