Nouvelle

Revue des marchés - 1er octobre 20

01 octobre 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la journée en hausse de 2 à 3 ¾ cents.

  • L’USDA a rapporté que 411,08 millions de boisseaux de maïs ont été utilisés dans la fabrication de l’éthanol US au cours du mois d’août dernier. Il s’agit d’une baisse de 3,1 % par rapport à juillet et d’une réduction annuelle de 9,6 %. Pour l’année commerciale, l’usage de maïs dans la production d’éthanol US est de 4,8525 milliards de boisseaux.
  • Les ventes à l’exportation de maïs US ont été de 2,027 millions de tonnes au cours de la semaine du 24 septembre dernier. Le résultat est bien au-delà des anticipations des analystes. Il représente aussi une augmentation de 260 % par rapport à la même période l’an dernier. 4 des 5 dernières semaines avaient des ventes de 2020/2021 qui dépassaient les 2 millions de tonnes.
  • La firme de courtage StoneX prévoit la récolte de maïs US à 14,942 milliards de boisseaux, avec un rendement à 179 bpa, ce qui est une baisse de 0,6 bpa par rapport à l’ancienne projection.

Soya

Les contrats différés de soya US ont fini la session sur une note partagée, mais les trois premiers contrats ont terminé la journée au même point qu’en début de séance. Les contrats de tourteau de soya US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en hausse entre 4,80 $ et 5,30 $/tonne. Ceux d’huile de soya US ont fait l’inverse en terminant en baisse de 70 à 72 cents.

  • Ce matin, l’USDA a annoncé des ventes privées à l’exportation de 120,000 tonnes de soya US. L’Égypte en est la destination.
  • Le rapport sur les ventes à l’exportation montre que celles de soya US ont été de 2,591 millions de tonnes au cours de la semaine du 24 septembre dernier. À noter que 42 % d’entre elles étaient déjà connues du marché. Il s’agissait en fait d’un résultat supérieur aux prévisions des analystes et d’une hausse de 29 % comparativement à l’an passé. Sur ce, la Chine a acheté 1,329 million de tonnes de soya US. Par ailleurs, les ventes à l’exportation de tourteau de soya US ont dépassé les attentes du marché avec 536,675 tonnes. Elles ont également été supérieures à celles de la semaine précédente. 3 % étaient de 2019/2020 et 97 % concernaient 2020,2021. Toutefois, 100,000 tonnes étaient déjà connues du marché. Quant aux ventes d’huile de soya US, elles ont été de 6,815 tonnes.
  • Le rapport Fats & Oils a fourni cet après-midi les données officielles sur la trituration de soya US 2019/2020 pour le mois d’août dernier. Au cours de ce mois, les 174,7 millions de boisseaux de soya US ainsi triturés ont été légèrement inférieurs aux anticipations des analystes, mais ont porté la trituration annuelle pour 2019/2020 à 2,164 milliards de boisseaux. Ceci se compare aux 2,180 milliards de boisseaux indiqués dans le rapport du WASDE de septembre dernier. Les stocks d’huile de soya US ont baissé de 165 millions de lb entre juillet et août derniers à 1,958 milliard de lb.
  • StoneX a abaissé son anticipation de la récolte de soya US à 4,351 milliards de boisseaux, avec un rendement de 52,4 bpa.  

Blé

À Chicago, les contrats de blé ont fini la séance en baisse de 5 à 7 cents. À Kansas, ils ont terminé en recul de 2 ¾ à 3 cents. À Minneapolis, les contrats de blé ont clôturé dans le rouge entre 3 ¾ et 6 ¾ cents.

  • Les données sur les ventes à l’exportation indiquent que celles de blé US ont été de 506,284 tonnes au cours de la semaine du 24 septembre dernier, ce qui était une augmentation de 44 % par rapport à la semaine précédente et une hausse de 54 % comparativement à l’an dernier. Elles étaient aussi supérieures aux attentes des marchés. Le Mexique a été le principal acheteur.

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont fini la session quelque part entre une baisse de 52 cents et une hausse de 22 cents. Ceux de veau US ont terminé dans le rouge entre 42 et 80 cents.

  • Le 30 septembre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 20 cents à 142,38 $.
  • L’USDA a rapporté aujourd’hui des ventes au comptant entre 104 $ et 109 $ pour le vivant et entre 164 $ à 169 $ pour la carcasse. La majorité des ventes se sont conclues à 107 $.
  • Les ventes à l’exportation de bœuf US ont été de 24,681 tonnes au cours de la semaine du 24 septembre dernier, ce qui correspondait à un sommet des 9 dernières semaines. Le Japon a été le principal acheteur.
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé était en hausse. La découpe «Choice» a gagné 1,24 $ à 218,98 $ et celle «Select» a pris 8 cents à 207,62 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 478,000 têtes, soit à une baisse de 4,000 têtes par rapport à la semaine précédente, mais aussi à une hausse de 8,000 têtes comparativement à l’an dernier.

Porc

Les contrats de porc US ont fini la journée sur une note partagée entre ¼ de cent et le neutre. Par contre, le contrat octobre 20 a terminé en hausse par 3 chiffres.

  • Le 29 septembre dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 63 cents à 76,54 $.
  • Cet après-midi, comparativement à la journée d’hier, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en baisse de 23 cents à 64,47 $.
  • Le rapport sur les ventes à l’exportation indique que celles de porc US ont été de 39,544 tonnes au cours de la semaine du 24 septembre dernier, ce qui représentait une hausse de 5 % comparativement à la semaine précédente et une augmentation de 28 % par rapport à l’an dernier. Le Mexique a été le principal acheteur avec 45 % du total.
  • Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a augmenté de 4,28 $ à 95,65 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,926 million de têtes, soit une hausse de 7,000 têtes par rapport à la semaine précédente et une baisse de 22,000 têtes comparativement à l’an passé.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article