Nouvelle

Revue des marchés - 20 juillet 20

20 juillet 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé en baisse de 1 ¼ à 4 ¾ cents. Les averses de ce week-end dans le Corn Belt ont exercé une pression sur le marché.

  • Le rapport sur les inspections à l’exportation de la semaine du 16 juillet indique que celles de maïs US ont été de 1,149 million de tonnes (45,25 millions de boisseaux). Il s’agissait de 8,5 millions de boisseaux de plus que la semaine précédente et le double de la même période l’an dernier. Sur la semaine, le Mexique et le Japon ont été les principales destinations.
  • Un correspondant de l’USDA au Mexique estime que les rendements de maïs mexicain 2019/2020 sont meilleurs que prévu en raison des conditions météo favorables. Le correspondant évalue donc le rendement de l’ancienne récolte à la hausse de 0,266 tonne/HA à 3,9426 tonnes/HA.
  • Le NASS a estimé qu’hier, 59 % du maïs était au stade de la soie, ce qui dépassait la moyenne des 5 dernières années. Par ailleurs, 9 % des plants ont également atteint le stade pâteux, ce qui était 2 % supérieur à la normale. Les conditions de la nouvelle récolte sont demeurées stables à 69 % dans les catégories «bon à excellent».

Soya

Les contrats de soya US ont fini la session avec des gains de 4 ¼ à 5 cents. Ceux de tourteau de soya US ont également terminé la séance en hausse de 2,10 $ à 2,60 $. Par contre, les contrats d’huile de soya sont demeurés au neutre.

  • Les inspections à l’exportation de soya US ont baissé de 6 % par rapport à la semaine précédente à 16,6 millions de boisseaux. Les Pays-Bas et l’Égypte ont été les principales destinations. La Chine a représenté 17 % des expéditions de soya US.
  • Dans son rapport, le NASS montre qu’hier, le soya US était à 64 % en floraison et à 25 % au remplissage des gousses, ce qui dépassait la moyenne quinquennale par respectivement 7 % et 4 %. Les conditions de culture se sont améliorées de 1 % à 69 % dans les catégories «bon à excellent».

Blé

Les contrats de blé US ont clôturé en baisse. Ceux de blé d’hiver US ont reculé le plus avec des pertes de 2 chiffres. À Chicago, les contrats blé tendre rouge d’hiver aux échéances les plus rapprochées ont fini en recul de 8 ½ à 12 ¾ cents. Les contrats de blé dur rouge d’hiver ont quant à eux terminé la journée avec des pertes de plus de 13 ¾ cents. À Minneapolis, les contrats de blé dur rouge de printemps ont clôturé en baisse de 5 à 6 ¼ cents.   

  • Le rapport sur les inspections à l’exportation indique que celles de blé US ont été de 500,607 tonnes, ce qui correspond à une baisse hebdomadaire de 24 %, mais aussi à une augmentation annuelle de 12 %. La Chine a été la principale destination avec 36,5 % du total des exportations.
  • Un correspondant de l’USDA en Australie estime la récolte de blé australien 2020/2021 à 27 millions de tonnes, soit 1 million de tonnes de plus que le chiffre de l’USDA. Il s’agit également d’une augmentation de 78 % par rapport à l’an dernier. Les conditions sèches se sont améliorées et les ensemencements se sont accrus de 29 %.
  • Le NASS a rapporté qu’hier, la récolte de blé d’hiver US était terminée à 74 %. La moyenne des 5 dernières années est de 75 %. Le rapport a aussi montré que 91 % de la nouvelle récolte de blé de printemps US était en épiaison, ce qui surpassait la moyenne quinquennale par 3 %. Les conditions de culture du blé de printemps sont demeurées stables à 68 %. 

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont terminé la séance en baisse de plus d’un quart de cent à 1 $. Ceux de veau US ont également fini la journée avec des pertes de 32 cents à 1,10 $.

  • Le 17 juillet dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 30 cents à 136,31 $.
  • De petites ventes au comptant à 157 $ pour la carcasse ont été rapportées pour le Nord US.
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse avec un «spread» Ch/Se qui s’est élargi à 10,15 $. La découpe «Choice» a gagné 1,27 $ à 201,74 $. Celle «Select» a augmenté de 1,28 $ à 191,59 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 117,000 têtes, soit à une augmentation de 2,000 têtes comparativement à la semaine précédente et à une hausse annuelle de 2,000 têtes.

Porc

Les contrats de porc US ont fini la séance en baisse. Le contrat août 20 a reculé le plus en terminant avec des pertes de 2,40 $, ou à 20 cents de son bas. Les autres contrats aux échéances les plus rapprochées ont clôturé dans le rouge entre 32 cents et 1,87 $.  

  • Sur la semaine, le CME Fresh Bacon Index était en hausse de 8,18 $ à 132,05 $.
  • Le 16 juillet dernier, le CME Lean Hog Index a été en progression de 6 cents 47,55 $.
  • Cet après-midi, sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en progression de 12 cents à 31,55 $.
  • La valeur moyenne des découpes a été en baisse de 2,75 $ à 68,44 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 477,000 têtes, ce qui correspond à une hausse de 29,000 têtes comparativement à la semaine précédente et à une augmentation de 6,000 têtes par rapport à l’an passé.

Dollar canadien

 

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article