Nouvelle

Revue des marchés - 4 mars 20

04 mars 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en hausse de 1 à 5 cents.

Ce matin, le USDA a rapporté des ventes privées à l’exportation de 110,000 tonnes de sorgo à la Chine pour des livraisons en 2019/2020.

Demain, le USDA va présenter son rapport hebdomadaire sur les ventes à l’exportation. Dans le cas du maïs US 2019/2020, le marché s’attend à un résultat entre 0,7 et 1,2 million de tonnes pour la semaine du 27 février dernier. Pour la nouvelle récolte, un résultat entre 0 et 100,000 tonnes est anticipé.

Selon l’EIA, durant la semaine du 28 février dernier, la production d’éthanol US était en hausse de 25,000 barils par jour à 1,079 million de bpj. Au cours du mois de février dernier, la production moyenne d’éthanol US a été de 1,052 million de bpj. Quant aux stocks, sur une base hebdomadaire, ils ont augmenté de 246,000 barils à 24,964 millions de barils. Sur la semaine, les inventaires d’éthanol US dans la Côte Est ont baissé à 8,551 millions de barils alors qu’ils ont augmenté dans le Midwest à 8,645 millions de barils.

Dans son rapport hebdomadaire, l’US Grain Council a indiqué que les prix FOB de l’éthanol US dans le Golf ont été 1,396/gallon, soit en baisse de 0,9 cent pour la semaine.  

Soya

Les contrats de soya US ont fini la session en hausse de ¾ à 5 ¼ cents. Le tourteau de soya US a clôturé sur une note partagée. Les contrats aux échéances les plus rapprochées ont reculé de 1,20 à 1,30 $ alors que le contrat mars 20 a terminé avec un gain de 1,40 $/tonne. L’huile de soya US a fini la journée en hausse de 55 à 60 points. Le contrat mars 20 a été le plus ferme.

Pour demain, les analystes prévoient des ventes à l’exportation de soya US 2019/2020 entre 0,5 et 1,0 million de tonnes pour la semaine du 27 février dernier. Dans le cas de la nouvelle récolte, le marché s’attend à un maximum de 25,000 tonnes. Pour le tourteau de soya US, les anticipations sont entre 225,000 et 400,000 tonnes. Pour l’huile, les ventes sont prévues entre 8,000 et 30,000 tonnes.   

La récolte de soya brésilien est complétée à 40 % alors que la moyenne quinquennale est de 36,5 %.

IEG Vantage prévoit une production mondiale de soya 2020/2021 à 372 millions de tonnes tandis qu’elle a été évaluée à 344 millions de tonnes l’an dernier (+ 1,029 milliard de boisseaux). La production US pourrait augmenter de 22 millions de tonnes comparativement à l’an passé alors que celle du soya brésilien est projetée à un record à 128 millions de tonnes en supposant que les conditions météorologiques soient normales.

Un correspondant du USDA en Argentine projette une récolte de soya argentin à 54,1 millions de tonnes.

Blé

Les contrats de blé US ont terminé la séance en baisse. Cette dernière a été plus forte à Chicago où les contrats de blé tendre rouge d’hiver ont clôturé dans le rouge de 7 ¼ à 9 cents. À Kansas, les contrats de blé dur rouge d’hiver ont terminé en baisse de 5 à 5 ¾ cents. Les contrats de blé de printemps US ont fini en recul de 3 ¾ à 4 ¾ cents.

Concernant le rapport sur les ventes à l’exportation de la semaine du 27 février dernier, qui sera présenté demain, les analystes prévoient des ventes de blé US 2019/2020 entre 350,000 et 600,000 tonnes. Pour la nouvelle récolte, un résultat entre 25,000 et 75,000 est attendu.  

Le PDG du CN Railway estime que 1 million de tonnes de grain ont été perdues à cause des protestations. Ces dernières ont d’ailleurs perdu de l’élan.  

En Australie ABARES prévoit une récolte de blé australien 2020/2021 à 21,3 millions de tonnes, ce qui est une augmentation annuelle de 40,4 %. L’an passé, l’Australie avait été affectée par des conditions sèches. Le chef prévisionniste des commodités australiennes a expliqué que les récentes averses ont été bénéfiques et que la superficie de blé ensemencé est en hausse.

Les exportations de blé ukrainien ont baissé de 82,1 % à 52,000 tonnes au cours de la semaine du 28 février dernier.

Dans un appel d’offres, le Japon recherche 117,389 tonnes de blé de qualité alimentaire. De son côté, la Tunisie a lancé un appel d’offres pour avoir 117,000 tonnes de blé tendre. Les résultats sont attendus demain.  L’Éthiopie a lancé un appel d’offres pour acheter 400,000 tonnes de blé. Les résultats seront présentés le 7 avril prochain.

Bœuf 

Les contrats de bœuf US ont terminé la session en hausse de 1,12 à 1,42 $. Ceux de veau US ont également clôturé en progression par 3 chiffres. Pour les contrats aux échéances les plus rapprochées, la hausse a été de 2,15 $.

Le 3 mars dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de ¼ cent à 133,75 $.

Ce matin, le Feeder Cattle Exchange n’a pas vendu les 566 têtes présentées en ligne. Les demandes étaient à 114 $.

Quelques ventes au comptant ont eu lieu dans le Sud US à 113 $.

Cet après-midi, la valeur du surgelé était en progression partagée avec un «spread» Ch/Se qui s’est rétréci à 5,31 $. La découpe «Choice» a gagné 20 cents à 206,82 $. Celle «Select» a perdu 1,59 $.

ABARES prévoit une production de bœuf australien 2020 en baisse de 14 % à 1,95 millions de tonnes. Les conditions sèches en Australie ont dévasté l’industrie du bétail. Les éleveurs sont actuellement en train de rebâtir leurs troupeaux.

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 367,000 tonnes, ce qui représente une augmentation de 2,000 têtes par rapport à la semaine passée et de 24,000 têtes comparativement à l’an dernier.

Porc

Les contrats de porc US ont terminé la journée en hausse entre 83 cents et 1,05 $.

Le 2 mars dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 3 cents à 56,22 $.

Aux États-Unis, il y a actuellement 128 cas de COVID-19, dont 9 morts.

Les exportations de viande de porc canadien, incluant les abats, ont totalisé 1,17 million de tonnes, avec 307,900 tonnes au 4ème trimestre. Ce résultat correspondait à une augmentation annuelle de 1 % alors que les exportations au 4ème trimestre ont été supérieures par 3 % comparativement au 4ème trimestre de 2018. Les États-Unis et la Chine ont été les principales destinations pour le porc canadien. 

Les autorités chinoises ont annoncé que demain, elles vendront 20,000 tonnes de porc issues des réserves gouvernementales chinoises.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a baissé de 31 cents à 65,74 $. Les découpes étaient en hausse sauf le jambon qui a reculé de 4,38 $ à 59,00 $. Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a progressé de 60 cents à 50,60 $. 

Le USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,485 million de têtes, ce qui est égal à la semaine passée.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article