Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Le Brésil importe du soya américain

09 novembre 2020, Soybean and Corn Advisor

Le Brésil est le premier producteur et exportateur mondial de soya et pourtant, il a été annoncé la semaine dernière qu’il importait du soya des États-Unis pour répondre à la demande domestique. Une agence maritime a annoncé la semaine dernière qu'un navire était en cours de chargement en Louisiane avec 38 000 tonnes de soya destinées à arriver au port de Paranagua dans le sud du Brésil vers le 20 novembre. D'autres rapports font état d'une augmentation des ventes de soya américain au Brésil.

Ces ventes représentent déjà les plus importantes depuis 1997, lorsque le Brésil avait importé plus de 600 000 tonnes de soya américain. Les importations actuelles ont eu lieu après que le gouvernement brésilien ait suspendu temporairement le tarif de 8% sur le grain importé de pays non Mercosul. La suspension restera en place pour le soya jusqu'au 15 janvier et pour le maïs jusqu'au 31 mars.

On craignait qu'il ne soit difficile d'importer du soya au Brésil, car les expéditions en vrac de soya en provenance des États-Unis pourraient contenir des variétés de soya OGM qui n'ont pas été approuvées au Brésil. Ce problème a été résolu lorsque le ministre brésilien de l'Agriculture a publié un décret selon lequel le Brésil accepterait les variétés OGM approuvées aux États-Unis.

Les prix intérieurs du soya au Brésil sont à des niveaux records en raison des approvisionnements intérieurs très serrés. Le Brésil a exporté des quantités records de soya au début de cette année en raison d'une dévaluation de 35% de la monnaie brésilienne qui a rendu le soya brésilien très compétitif sur le marché mondial. De plus, la Chine a concentré son attention sur le soya brésilien au milieu d'un différend commercial avec les États-Unis. Parmi le soya importé par la Chine entre avril et septembre de cette année, 86% provenaient du Brésil.

Le début des semis de soya 2020/21 au Brésil a été retardé en raison des conditions sèches, ce qui signifie que la récolte de soya sera également retardée. En conséquence, il pourrait y avoir des importations supplémentaires de soya américain au Brésil, ce qui permettra aux triturateurs de continuer à fonctionner jusqu'à ce que la récolte de soya brésilienne débutera en février prochain.


Partager cet article