Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Les exportations agricoles brésiliennes ont grimpé en flèche en juin pour atteindre des niveaux record

13 juillet 2020, Soybean and Corn Advisor

Selon un rapport du ministre brésilien de l'Agriculture paru vendredi dernier, le Brésil a établi un nouveau record d'exportations agricoles à 10,17 milliards de dollars américains au cours du mois de juin dernier. Cela représente une augmentation de 24,5% par rapport à juin 2019. Au cours du mois de juin, les exportations agricoles ont représenté 58,6% des exportations du Brésil contre 44,4% un an plus tôt.

La hausse des totaux d'exportation est attribuable principalement à trois produits de base : le soya, le sucre et les viandes. Les exportations record ont été produites par une monnaie brésilienne dévaluée par rapport au dollar américain et une forte demande de la Chine.

Le soya était la principale exportation en juin 2020, totalisant 13,8 millions de tonnes, soit une augmentation de 60,8% par rapport à juin 2019. La valeur des exportations de soya du Brésil en juin a totalisé 5,42 milliards de dollars américains, en hausse de 53,4% par rapport à juin 2019.

La Chine a représenté 70% des exportations de soya du Brésil au cours du mois de juin et elle a également été la principale destination des exportations de bœuf et de porc en juin. Les achats de bœuf et de porc brésilien par la Chine ont augmenté de 150% au cours du premier semestre 2020. En fait, la Chine était responsable de 65% de la valeur accrue des exportations agricoles du Brésil en juin dernier comparativement à la même période en 2019.

Outre le soya et les viandes, les exportations de sucre ont également augmenté de manière significative en juin. Au cours du mois de juin, le Brésil a exporté près de 3 millions de tonnes de sucre, en hausse de 94,8% par rapport à juin 2019. La valeur des exportations de sucre du Brésil en juin a totalisé 810,8 millions de dollars, en hausse de 80,4% par rapport à la même période en 2019.

En raison de la demande réduite d'éthanol causée par la pandémie de Covid-19, de nombreuses sucreries au Brésil ont ajusté leur production pour produire moins d'éthanol et plus de sucre. La demande de sucre brésilien a bondi en juin en raison d'une production mondiale réduite et d'un taux de change favorable. La demande de sucre était si forte qu'elle a conduit à de longues files de navires dans les ports brésiliens attendant de charger du sucre brésilien.


Partager cet article