Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Le maïs safrinha 2019/2020 du sud du Brésil a besoin de pluie

05 mai 2020, Soybean and Corn Advisor

Les conditions au Brésil en avril étaient généralement humides dans le centre du pays et sèches dans le sud. En conséquence, la moitié nord attribuée au maïs safrinha devrait bien se porter tandis que la moitié sud connaîtra probablement des rendements inférieurs.

Il y a de la pluie dans les prévisions cette semaine pour les régions du sud du Brésil, mais il n'est pas certain que les averses seront suffisamment étendues et suffisamment fortes pour inverser les conditions sèches qui affectent actuellement le Paraná, le Mato Grosso do Sul, le Sao Paulo et le Minas Gerais.

Mato Grosso - Les précipitations dans les zones de production du nord comme le Mato Grosso commencent également à diminuer avec le début de la saison sèche annuelle. On estime que 90% du maïs safrinha dans le Mato Grosso a été planté durant la période de plantation idéale, donc une grande partie de la récolte approche du point où elle n'aura besoin que d'une ou deux périodes pluies de plus pour assurer le potentiel de rendement. 

Paraná – Le Paraná est le deuxième plus gros État producteur de maïs safrinha au Brésil et c'est le "joker" cette année au Brésil. Le Département de l'économie rurale a évalué le maïs safrinha au début de la semaine dernière comme 6% mauvais, 30% moyen et 64% bon. Le pourcentage de maïs noté bon est en baisse de 13% par rapport à la semaine précédente et il diminuera probablement à nouveau dans leur prochain rapport. Au début de la semaine précédente, le maïs safrinha du Paraná était à 48% en développement végétatif, à 35% à pollinisation, à 15% au remplissage des grains et à 2% à maturité. 

Cette semaine, il y a de la pluie dans les prévisions pour le sud du Brésil, mais il reste à voir si elle sera suffisamment lourde et assez étendue pour recharger les sols secs. Les précipitations sont particulièrement nécessaires dans l'ouest et le nord du Paraná.

Mato Grosso do Sul - La récolte de maïs safrinha dans le Mato Grosso do Sul continue d'être affectée négativement par les conditions sèches prolongées. En conséquence, la grosse récolte espérée pourrait ne pas se matérialiser. La dernière pluie importante dans l'État a été le 13 avril et les conditions sont sèches depuis. Bien que les averses du 13 avril aient été bénéfiques, elles se sont également accompagnées d'une grêle généralisée qui a gravement touché le maïs en développement. Il y a de la pluie dans les prévisions de la présente semaine, mais la quantité et la couverture sont incertains.

Les agriculteurs du Mato Grosso do Sul ont réduit leur superficie de maïs safrinha de 9% cette année à 1,97 million d'hectares. La superficie a été abaissée car le retard de la récolte de soya a poussé les semis de maïs hors de la période de semis recommandée. Outre les conditions sèches, le maïs safrinha du Paraná et du Mato Grosso do Sul peut également être affecté par le gel avant la maturité de la récolte en juin et juillet prochains. Dans la municipalité de Rio Brilhante, située dans le sud du Mato Grosso do Sul, les agriculteurs craignent déjà que leurs rendements de maïs ne baissent de 20% en raison des conditions sèches.

Goias - Dans la municipalité de Jatai, située dans le sud-ouest du Goias, les conditions sont sèches depuis 15 jours et les agriculteurs attendent avec impatience les pluies prévues pour cette semaine. Si les averses finissent par décevoir, les rendements de maïs finiront en dessous des 120 sacs par hectare prévus (110,8 boisseaux / acre).

CONAB estime actuellement la production de maïs safrinha 2019/2020 à 75,4 millions de tonnes.

Mes estimations actuelles pour la récolte de maïs brésilien 2019/20 sont les suivantes: 

  • Maïs de pleine saison - 24,0 millions de tonnes, soit 24% de la récolte totale de maïs.
  • Maïs safrinha- 72,0 millions de tonnes, soit 74% de la récolte totale de maïs.
  • Troisième récolte de maïs - 1,1 million de tonnes ou 1% de la récolte totale de maïs.


Partager cet article