Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Démarrage du maïs safrinha dans le sud du Brésil

24 mars 2020, Soybean and Corn Advisor

Le maïs safrinha dans les zones de production du sud du Brésil, y compris dans les États du Paraná, du Mato Grosso do Sul et de Sao Paulo, connaît un démarrage moins qu'idéal. Le conditions sèches ont affecté le développement hâtif des cultures et les agriculteurs s'inquiètent des réductions potentielles de rendement.

Maïs safrinha du Mato Grosso - Selon l'Institut d'économie agricole du Mato Grosso (Imea), le maïs safrinha du Mato Grosso est semé à 100%. Le prix du maïs dans le Mato Grosso a augmenté de 0,5% la semaine dernière pour atteindre 39,68 reals (environ 4,35 $ le boisseau), ce qui est un record. Les prix élevés sont le résultat de l'affaiblissement de la devise brésilienne, de la raréfaction de l'offre de maïs, de la demande accrue de production d'éthanol et des exportations record de maïs en 2019.

Maïs safrinha du Goias - Dans la municipalité de Cristalina, située dans l'est du Goias, les semis de maïs safrinha sont terminés. Les 70% de maïs safrinha irrigué se développent bien. Le maïs safrinha des zones arides a été planté environ 10 jours plus tard que la normale. Si les pluies d'été continuent jusqu'au début mai, les agriculteurs de la région s'attendent à des rendements de maïs de l'ordre de 100 sacs par hectare (92,4 boisseaux / acre). La municipalité de Cristalina a la plus grande quantité de cultures irriguées du centre du Brésil.

Maïs safrinha Paraná - Selon le Département de l'économie rurale (Deral), au début de la semaine dernière, le maïs safrinha au Paraná était semé à 90% et le maïs était évalué à 7% moyen et 93% bon. Trois pour cent du maïs avaient déjà commencé à polliniser. Dans le nord-ouest de l'État, on craint que les conditions sèches n'aient nui au développement hâtif du maïs safrinha. Dans la municipalité de Doutor Camargo, située dans le nord-ouest du Paraná, le maïs safrinha a été planté à environ 10 jours plus tard que la normale et 30% à 40% du maïs est en retard sur son développement.


Partager cet article