Formation Grainwiz
Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Les agriculteurs brésiliens sèment activement leur maïs safrinha

21 février 2020, Soybean and Corn Advisor

Alors que les agriculteurs brésiliens achèvent leur récolte de soya, beaucoup d'entre eux plantent leur deuxième récolte de maïs le plus rapidement possible. La période des semences idéale pour le maïs safrinha se termine généralement vers la fin de février. Plus le maïs est semé tardivement dans le centre du Brésil, plus le risque d'apparition de conditions sèches avant la maturité des cultures est grand. Plus le maïs est semé tardivement dans le centre-sud du Brésil, plus le risque de gel avant la maturité des cultures est grand.

Selon l'Institut d'économie agricole du Mato Grosso (Imea), les agriculteurs du Mato Grosso avaient planté 63% de leur maïs safrinha prévu à la fin de la semaine dernière, contre 74% l'an dernier et 52% pour la moyenne quinquennale. Cela représente une avance de 24% pour la semaine, ce qui est une bonne progression hebdomadaire.

L’Imea a déclaré qu'en moyenne, 88% du maïs safrinha du Mato Grosso est semé vers la fin février et que les agriculteurs de l'État devraient égaler ce nombre ou le dépasser cette année.

En raison des bons prix, les agriculteurs brésiliens ont fortement été encouragé à planter autant de maïs safrinha que possible. Les disponibilités de maïs disponibles sont très limitées et le prix du maïs dans le Mato Grosso a augmenté de 1,9% la semaine dernière pour atteindre 38,42 reals le sac (environ 4,20 $ US le boisseau).

L'État du Paraná est le deuxième État producteur de maïs safrinha au Brésil et le Département de l'économie rurale (Deral) estime que les agriculteurs de cet État avaient planté 32% de leur superficie de maïs safrinha au début de la semaine actuelle.

L'État du Mato Grosso est le plus gros État producteur de maïs safrinha au Brésil et responsable d'environ 38% de la superficie plantée. Il est suivi du Paraná (17%), du Mato Grosso do Sul (14%), du Goias (11%) et de Sao Paulo (3,8%).

Compte tenu du rythme des ensemencements actuels, environ 50% du maïs safrinha au Brésil devrait être semé pendant la période de plantation idéale. 30% devraient être semés un peu plus tardivement et les 20% restants devraient être semés très tard, mais ces pourcentages dépendront sur la météo au cours des trois prochaines semaines. Généralement, les agriculteurs brésiliens ne planteront pas leur maïs safrinha entre le 10 mars et le 15 mars.


Partager cet article