Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Chine : les achats de grain se concentrent sur le soya brésilien

10 février 2020, Soybean and Corn Advisor

Il était évident la semaine dernière que la Chine préfère acheter du soya moins cher en provenance du Brésil au lieu du soya originaire des États-Unis. La semaine passée, la Chine a acheté au moins 30 navires de soya brésilien pour des livraisons à partir de mars, en plus des 10 navires qu'elle avait achetés la semaine précédente.

L'une des incitations à l'achat était la devise brésilienne plus faible. Vendredi dernier, le real brésilien avait atteint le point le plus faible de son histoire par rapport à la clôture du dollar américain à 4,32 pour un dollar US. La devise plus faible rend le soya brésilien plus compétitif sur le marché mondial, comme l'illustrent les achats agressifs de soya brésilien par la Chine.

La Chine a également été un acheteur agressif de viandes brésiliennes. L'Association brésilienne des protéines animales (ABPA) a rapporté la semaine dernière que les exportations de volaille brésilienne en janvier avaient augmenté de 14,9% et que les achats de volaille brésilienne par la Chine s’étaient accrus de 87% en janvier.

Le directeur de l'Association nationale des exportateurs de grain du Brésil (ANEC) a expliqué que le début plus lent des exportations de soya brésilien en janvier était le résultat d'un démarrage lent de la récolte brésilienne de soya et des conditions humides dans la région du centre-ouest du pays. Les exportateurs de soya ont nettoyé les bacs en 2018 et les exportations sont restées fortes en 2019, de sorte que la plupart des analystes estiment que les exportations de soya brésilien resteront fermes en 2020.


Partager cet article