Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Récolte de soya au Brésil : 1,8% terminée contre 6,1% en 2019

22 janvier 2020, Soybean and Corn Advisor

La météo la semaine dernière au Brésil a été favorable dans le sud du Brésil où de bonnes pluies ont été enregistrées au Rio Grande do Sul, à Santa Catarina et au Paraná. Dans certaines régions, ce sont les meilleures averses depuis plus d'un mois. Les pluies sont arrivées trop tard pour une grande partie du maïs, mais elles ont aidé le soya en développement. Les prévisions montrent un temps généralement plus sec cette semaine dans le sud du Brésil.

Dans le nord-est du Brésil, les conditions ont été sèches la semaine dernière, mais les prévisions avancent de meilleures chances de précipitations cette semaine. Les pluies d'été dans le nord-est du Brésil restent inférieures à la normale avec une couverture inégale. Selon certaines estimations, la superficie en soya finira par être inférieure à ce qui était prévu en raison des conditions sèches.

Selon AgRural, le soya brésilien 2019/2020 est récolté à 1,8% contre 6,1% l'année dernière. La récolte est la plus avancée dans l'État du Mato Grosso où 5,8% du soya ont été récoltés. La récolte de soya ne fait que commencer dans les États du Paraná, du Mato Grosso do Sul, du Goias, de Sao Paulo et du Minas Gerais. Dans la plupart des États, le rythme de la récolte de soya s'accélérera en février.

Mato Grosso - L'Institut d'économie agricole du Mato Grosso (Imea) a indiqué que le soya du Mato Grosso avait été récolté à 5,8% à la fin de la semaine dernière, contre 12,3% l'an dernier et 6,6% en moyenne. Le rythme de récolte le plus rapide se situe dans le centre du Mato Grosso où 8% du soya ont été récoltés. Les premiers rapports de rendement du Mato Grosso sont généralement un peu meilleurs que prévu, mais pas uniformément.

Paraná - Les spécialistes du soya du Département de l'économie rurale (Deral) ont déclaré que les ensemencements de soya dans le Paraná ont été fait 2 à 3 semaines plus tard que la normale, donc la récolte de soya commencera 2 à 3 semaines plus tard que la normale. Le soya du Paraná est à 11% en développement végétatif, à 27% en floraison, à 57% au remplissage des gousse et à 5% en maturité. Le soya est classé à 2% pauvre, 10% moyen et à 88% bon.

La récolte de soya du Paraná est de l'ordre de 1% par rapport à 2018 où la récolte de soya avait déjà dépassé 5% à cette époque. Cette année, la récolte de soya du Paraná débutera en février avec un volume de récolte plus important prévu en mars.

Rio Grande do Sul - L'État a reçu plus de pluie la semaine dernière, mais afin d'éviter de nouvelles pertes, des averses plus régulières et mieux réparties seront nécessaires pour le reste de la saison de croissance. Selon le professeur Glencar Junior Zanon de l'Université fédérale de Santa Maria à Rio Grande do Sul, la récolte de soya nécessitera de 500 à 600 mm de pluie supplémentaires (20 à 25 pouces) avant le début de la récolte en mars ou avril. Idéalement, la plupart des averses devraient se produire en janvier et février, lorsque le potentiel de rendement de la culture sera largement déterminé.

La plantation de soya à Rio Grande do Sul a été retardée en raison de sols secs et selon le professeur Zenon, chaque jour ou la plantation de soya a été retardée depuis le 4 novembre dernier, a forcé le potentiel de rendement du soja à la baisse de 26 kg / ha par jour (0,38 bo. /acre par jour).

La semaine dernière, de nombreuses organisations agricoles ont envoyé une lettre au gouverneur de Rio Grande do Sul pour demander de l'aide afin d'atténuer l'impact des conditions sèches qui ont touché l'État. Ils ont également demandé au Gouverneur de demander l'aide du gouvernement fédéral et de divers ministères. Une partie de l'aide demandée comprenait la prolongation de la date limite de plantation du soya jusqu'au 31 janvier et celle du maïs jusqu'au 29 février. Ils ont aussi demandé à ce que les prêts accordés aux agriculteurs dus pour 2020 soient prolongés et que des lignes de crédit d'urgence soient établies pour les coopératives et les fournisseurs d'intrants qui dépendent des paiements des agriculteurs.

Minas Gerais - Les rendements de soya sont déjà en baisse en raison du manque de précipitations, en particulier dans la partie nord de l'État. Selon le président de la Commission des céréales de la Fédération de l'agriculture et de l'élevage du Minas Gerais (Faeg), le montant des pertes reste à déterminer, et si l'État pouvait encore recevoir des averses cette semaine, les rendements de soya pourraient encore se situer dans la fourchette de 50 à 60 sacs par hectare (44 à 53 bo./acre). Les prix locaux du soya sont bons, soit de l'ordre de 80,00 reals par sac (environ 9,10 $ US le boisseau).

Nord-est du Brésil - La météo la semaine dernière dans le nord-est du Brésil a été généralement à nouveau sèche. Les prévisions appellent à une amélioration des chances de précipitations cette semaine dans le nord-est du Brésil.


Partager cet article