Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Les conditions de culture en Argentine

18 décembre 2019, Soybean and Corn Advisor

Les conditions dans la moitié nord de l'Argentine sont correctes, mais celles dans la moitié sud du pays continuent d'être inquiétantes. Les conditions dans le sud et l'ouest de l'Argentine sont sous la normale depuis plusieurs mois et il ne semble pas y avoir beaucoup de changement dans la configuration, au moins à court terme.

Alors que les conditions dans la moitié nord de l'Argentine sont correctes, il y a plus de cultures dans la moitié sud du pays que dans la moitié nord, et c'est la moitié sud où les conditions de cultures deviennent plus préoccupantes. J'imagine qu'environ 40 à 45% des cultures en Argentine ont besoin d'un certain niveau de pluie, mais ce n'est qu'une estimation préliminaire.

De plus, le maïs en Argentine est en pollinisation de 25 à 30%, donc une partie du maïs va polliniser dans des conditions défavorables. Dans certaines parties de l'Argentine, ils appellent déjà cela une sécheresse, mais je ne sais pas si j'irais aussi loin pour l'instant. Certes, il est anormalement sec, mais les sols argentins ont une très bonne capacité de rétention d'eau, il faut donc un certain temps pour avoir une sécheresse totale. De plus, nous savons que la génétique du maïs s'est améliorée ces dernières années pour permettre au maïs de survivre à de courtes périodes de sécheresse relativement indemnes. Selon le Buenos Aires Grain Exchange, la récolte de maïs 2019/20 en Argentine était de 54,7% semée à la fin de la semaine dernière contre 47% l'année dernière et une moyenne des 5 dernières années de 50,2%. Cela représente une avance de 6% sur la semaine. Dans les principales zones de production, le maïs est semé à environ 95%, 75% étant planté dans les régions du sud et 0% dans l'extrême nord de l'Argentine.

La récolte de maïs est au stade de la pollinisation à 26% et le maïs est évalué à 43,1% «bon à excellent», ce qui représente une baisse par rapport à la semaine dernière. L'humidité du sol pour le maïs est classée à 35% «déficiente» et à 12,9% «optimale», ce qui est une baisse par rapport à la semaine dernière.


Partager cet article