Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Brésil : le soya 2019/2020 est ensemencé à 67 %

20 novembre 2019, Soybean and Corn Advisor

Selon AgRural, la culture brésilienne de soya est plantée à 67 %, contre 82 % l'année dernière et 70% pour la moyenne des dernières années.

La météo au Brésil s’est améliorée, mais ce n’est toujours pas ce qu’elle devrait être pour la mi-novembre. Les zones de production du nord du Brésil se portent bien, mais des améliorations ont été observées récemment dans les régions du centre-sud du Paraná et du Mato Grosso do Sul. Les États du Mato Grosso do Sul, de Sao Paulo, de Goias, de Bahia et de Maranhao présentent encore des déficits en eau. Les prévisions ne prévoient que des améliorations marginales dans les zones au conditions plus sèches.

Les plantations les plus avancées se situent au Mato Grosso, les plus lentes dans l'extrême sud du Brésil et dans le nord-est du Brésil.

Mato Grosso - Le soya du Mato Grosso est semé à 97 %, contre 99 % l'an dernier. La moyenne quinquennale est de 91,8 %. La seule région de l'État où la plantation de soya n'est pas essentiellement complète est le nord-est du Mato Grosso, où le soya est semé à 85%. Les semis de soya dans l’État ont dépassé la moyenne depuis la mi-octobre environ.

Paraná – Le soya du Paraná a été planté à 89 % au début de la semaine dernière. La récolte était à 18 % en germination, 79% au développement végétatif et 3 % en floraison. Le soya était classé à 4 % «pauvre», 19 % «moyen» et 77 % «bon». Les conditions actuelles sont en amélioration par rapport à l’année dernière, lorsque le temps sec de fin novembre à début janvier a eu un impact négatif sur la récolte de soya, qui a été affectée lors du remplissage des gousses.

Mato Grosso do Sul - Les semis de soya dans le Mato Grosso do Sul ont été retardés par les conditions sèche et la nécessité de replanter une partie du soya précédemment semé. Dans la municipalité d'Aral Moreira, par exemple, située dans l'extrême sud de l'État, la plantation de soya est pratiquement terminée, à l'exception du 10c% de la culture qui doit être replantée en raison des conditions sèches et de la grêle, ce qui entraîne une diminution de la germination. 

Même si les plantations ont environ trois semaines de retard sur la normale dans la municipalité, les agriculteurs espèrent toujours obtenir de bons rendements. Le prix du soya dans la région est de l'ordre de 80,00 reals par sac (environ 9,00 $ US le boisseau).

Les semences tardives de soya retarderont la plantation de maïs safrinha, ce qui augmentera le risque de conditions sèches ou de gelée avant la maturité de la culture. En conséquence, certains agriculteurs peuvent réduire leur maïs safrinha et opter pour davantage de petites céréales.

Nord-est du Brésil - Le nord-est du Brésil avait des conditions sèches jusqu'au week-end dernier, mais les prévisions indiquent que les pluies ne deviendront pas régulières avant le début décembre.


Partager cet article