Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

État des ensemencements argentins 2019/2020

13 novembre 2019, Soybean and Corn Advisor

Soya Argentine 2019/2020 - Le climat en Argentine continue d'être médiocre, avec une humidité suffisante dans le centre et le nord du pays, mais des conditions plus sèches que la normale dans le sud et l'ouest de l'Argentine. Les zones plus sèches ont reçu des averses très dispersées, mais insuffisantes pour recharger l’humidité globale du sol. Les prévisions pour cette semaine sont meilleures pour le nord de l'Argentine, mais marginales pour le centre et le sud du pays, avec de meilleures chances de pluie dans les prévisions 6 à 10 jours. 

Au cours des 15 derniers jours, les agriculteurs argentins ont commencé à planter leur soya. Selon le Buenos Aires Grain Exchange, la récolte de soya 2019/2020 en Argentine a été ensemencée à 8,7% en fin de semaine dernière. Les semis de soya hâtif sont légèrement plus lents que l'an dernier. La culture de soya la plus avancée se situe dans les principales zones de production, où environ 20-25% du soya a été semé. En règle générale, moins de 5% du soya dans le sud de l'Argentine ont été plantés et aucun soya n'a été semé dans l'extrême nord du pays.

Maïs argentin 2019/2020 - Comme mentionné ci-dessus, le climat en Argentine continue d'être inférieur à la moyenne, avec une humidité suffisante dans le centre et le nord du pays, mais des conditions plus sèches que la normale dans le sud et l'ouest de l'Argentine. Les zones plus sèches ont reçu des averses très dispersées, mais insuffisantes pour recharger l’humidité globale du sol.

Selon le Buenos Aires Grain Exchange, le maïs 2019/20 en Argentine a été planté à 42,7% tard la semaine dernière. Cela représente une avance de 2,5% pour la semaine. Les semis de maïs les plus avancés se trouvent dans les zones centrales où le maïs est semé à 92-95%. Dans le sud de l'Argentine, le maïs est ensemencé à 30-60% et aucun maïs n'a été planté dans l'extrême nord du pays.

Le maïs hâtif, en germination et en début de développement végétatif, est classé à 4,8% de «pauvre à très pauvre» et à 46% de «bon à excellent», ce qui représente une amélioration par rapport à l'année dernière. L’humidité du sol pour le maïs est classée comme étant «déficiente à très déficiente» à 21% et «optimale au surplus» à 29%, ce qui est également meilleur que l’année dernière.


Partager cet article