Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Les agriculteurs du Paraná au Brésil peuvent maintenant planter du soya après le 31 décembre

08 novembre 2019, Soybean and Corn Advisor

Les agriculteurs de l'État du Paraná, dans le sud du Brésil, ont demandé au gouvernement de cet État de leur permettre de semer leur soya 2019/2020 après la date limite antérieure du 31 décembre. L'Agence de la protection des végétaux et des animaux a accepté leur demande et, à l'heure actuelle, il n'y a pas de date limite pour les ensemencements de soya dans l'État du Paraná, du moins pour la saison de croissance 2019/2020. Au lieu de cela, l'exigence est que tout le soya de cet État doit être récolté avant le 15 mai 2020.

Même si les agriculteurs de l'État du Paraná seront désormais autorisés à semer du soya après le 31 décembre, il leur sera toujours interdit de planter une deuxième récolte de soya dans le même champ pendant la même saison de croissance.

Les agriculteurs du sud et du sud-ouest de l'État ont affirmé que le climat qui régnait dans leur partie rendait difficile le respect du délai du 31 décembre. Certains d’entre eux veulent semer une première récolte de maïs ou d’haricots secs suivie d'une seconde récolte de soya, mais cela a été rendu plus difficile vers la date limite. En permettant la plantation de soya en janvier, cela leur donne plus de flexibilité dans la planification de la culture.

Dans le cadre de leur argumentation, ils ont souligné le fait que les agriculteurs de l'État voisin de Santa Catarina, de l'autre côté de la frontière, sont autorisés à planter du soya jusqu'au 10 février.

Même si les agriculteurs de l'État seront désormais autorisés à semer leur soya plus tard, ils devront quand même faire récolter tout leur soya avant le 15 mai. La période sans soya au Paraná va du 10 juin au 10 septembre, durant laquelle aucun plant de soya vivant ne sera autorisé. Une période sans soya est en place dans la plus grande partie du Brésil afin de ralentir la propagation de la rouille du soya d’une saison de croissance à l’autre.


Partager cet article