Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Les conditions de la culture américaine de maïs diminuent de 1 % à 57 % dans les catégories «bon à excellent»

06 août 2019, Soybean and Corn Advisor

Cette année, il est vraiment difficile d’estimer la production de maïs car nous ne connaissons pas la superficie ensemencée, la superficie récoltée et bien sûr le rendement. De plus, je ne m’attends pas à beaucoup de clarté dans le rapport sur les cultures de lundi prochain puisque les cultures sont en retard, le temps est devenu sec, le USDA ne va pas mener d’enquêtes sur le terrain et nous ne connaîtrons pas toute l’étendue des superficies abandonnées.

Je m’inquiète de la façon dont le USDA utilisera les satellites pour estimer les rendements de maïs et de soya en l’absence d’enquêtes sur le terrain. Permettez-moi de préciser que je ne suis pas un expert en matière d’utilisation des satellites pour estimer les rendements, mais voici ce qui me préoccupe.

Au cours du week-end, nous avons vu des centaines de champs de soya qui semblaient en bonne santé avec une bonne couleur verte, mais en ce début du mois d’août, les plants étaient à la hauteur du genou. Ils avaient environ la moitié de leur taille normale pour cette période de l’année et le centre comme l’est du Corn Belt connaissent une tendance à l’assèchement depuis environ un mois. Comment le satellite va-t-il projeter un rendement pour un plant de soya si petit en fin de saison, qui comporte moins de nœuds que la normale, qui a une floraison un mois plus tard que la normale et qui est affecté par une météo plus sèche ? De toute évidence, je ne connais pas la réponse à cette question, raison pour laquelle je suis inquiet.

L’état de la récole du maïs américain en 2019 a diminué de 1 % la semaine dernière pour atteindre 57 % dans les catégories «bon à excellent». Le maïs est au stade de la soie à 78 % comparativement à 95 % l’année dernière et 93 % pour la moyenne quinquennale. 23 % du maïs est au stade pâteux, contre 54 % l’année passée et 42 % pour la moyenne des 5 dernières années.

Le développement du maïs le plus tardif se situe dans l’est du Corn Belt, où environ 20 % à 55 % du maïs n’a même pas été pollinisé. Le Michigan est pollinisé à 4 %, l’Ohio à 53 %, l’Indiana à 60 % et l’Illinois à 81 %. La partie est du Corn Belt est également en train de devenir très sèche. L’humidité du sol en Illinois est classé à 57 % «déficiente à très déficiente». En Indiana, elle est «déficiente» à 50 %. Au Michigan, c’est 54 %. En Iowa, en général, l’humidité du sol est «déficiente» à 31 %.


Partager cet article