Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Alors que le maïs américain est planté à 92 %, le soya américain l’est à 77 %

18 juin 2019, Soybean and Corn Advisor

Semis de maïs – La récolte de maïs américain 2019 est ensemencée à 92 %, contre 100 % l’année dernière et 100 % pour la moyenne des 5 années précédente. La tendance des ensemencements reste la même avec les semis les plus lents dans l’est du Corn Belt. En Illinois, les travaux sont terminés à 88 % (la moyenne est de 100 %) et en Indiana, ils le sont à 84 % (100 % pour la moyenne). Pour l’Ohio, les semis sont complétés à 68 % (la moyenne est de 100 %) et au Michigan à 84 % (moyenne de 98 %). L’État le plus lent de l’ouest du Corn Belt est le Dakota du Sud, où 78 % du maïs a été semé (la moyenne est de 100 %).

La récolte de maïs américain 2019 a émergé à 79 %, comparée à 97 % l’an passé et 97 % pour la moyenne des 5 dernières années. Encore une fois, l’émergence est la plus lente dans l’est du Corn Belt.

Superficie de maïs – Si nous utilisons les intentions d’ensemencement de mars dernier, il restera encore 7,4 millions d’acres de maïs à semer. Il est difficile de juger le pourcentage de maïs semer si tard dans la saison des semences. Le rapport sur les progrès des cultures indique que le maïs est planté à 92 %, mais nous ne savons pas si les agriculteurs ont semé tout le maïs qu’ils avaient l’intention de planter ou s’ils ont décidé de ne plus semer de maïs et d’opter pour l’abandon. Les dates d’abandon pour le maïs sont dépassées et je pense que très peu de maïs sera encore ensemencé. La pollinisation du maïs a généralement lieu 60 jour après l’émergence. Ainsi, tout le maïs semé cette semaine ne sera pas pollinisé avant la troisième semaine d’août environ! 

Par conséquent, je continue de supposer qu’au moins 6 millions d’acres de maïs ne seront pas semés et que si vous combinez le maïs qui pourrait ne pas être replanté et le maïs qui pourrait être abandonné, nous pourrions avoir jusqu’à 8 millions d’acres de moins de maïs semés/récoltés comparativement aux intentions d’ensemencement de mars dernier. Cette semaine, j’ai laissé ma superficie cultivée en maïs inchangée à 86,3 millions d’acres, mais mon biais sera moins important à l’avenir. 

Semis de soya – La récolte de soya américain 2019 est semée à 77 % comparativement à 96 % l’an dernier et à 93 % pour la moyenne des 5 dernières années. Comme pour le maïs, les ensemencements de soya les plus lents se situent dans l’est du Corn Belt avec 70 % du soya semé en Illinois (moyenne des dernières années de 95 %). En Indiana, les travaux sont terminés à 64 % (la moyenne est de 94 %). En Ohio, ils le sont à 46 % (moyenne de 94 %) et au Michigan à 53 % (moyenne 94 %). Les semis de soya sont également très lents dans le Missouri où 57 % d’entre eux sont finalisés (moyenne de 81 %). Dans le Dakota du Sud, 70 % des travaux ont été terminés (moyenne de 96 %).

55 % des plants de soya ont émergé contre 89 % l’année dernière et 84 % pour la moyenne des 5 années passées.

Superficie de soya – Depuis plusieurs semaines, j’estime que la superficie cultivée en soya 2019 aux États-Unis sera de 84,0 millions d’acres, avec un jeu de plus ou moins 2 millions d’acres, mais avec les conditions humides qui se prolongent, je pense que la superficie en soya n’atteindra pas les 84,0 millions d’acres. Si vous utilisez les intentions de mars dernier, il reste 19 millions d’acres de soya è semer. Bien sûr, ce dernier peut être planté plus tard, mais nous sommes déjà à la deuxième quinzaine de juin et les prévisions ne sont pas optimistes pour l’est du Corn Belt, où les ensemencements de soya sont les plus retardés.

Le 10 juin était la date d’abandon pour le soya pour les États du Dakota, le Minnesota et le Nebraska. Elle était le 15 juin pour l’Iowa, le tiers nord de l’Illinois, le sud du Wisconsin, le Michigan et le nord-ouest du Missouri. Le 20 juin est la date d’abandon pour les deux tiers de l’Illinois, de l’Indiana de l’Ohio et de l’est du Missouri. 

Cette semaine, j’ai laissé la superficie de soya américain 2019 inchangée à 84,0 millions d’acres et j’ai un biais plus faible pour l’avenir. Il nous reste encore environ deux semaines pendant lesquelles les agriculteurs tenteront toujours de semer du soya, mais je crains de plus en plus qu’ils ne sèmeront pas 84,0 millions d’acres.      


Partager cet article