Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Ensemencements de soya 2019 aux États-Unis : une lenteur record

04 juin 2019, Soybean and Corn Advisor

Les ensemencements de soya américain 2019 sont complétés à 39 %, comparativement à 86 % l’an dernier et à 79 % pour la moyenne quinquennale. Cela représente une avance hebdomadaire de 10 %. Si nous utilisons les 84,6 millions d’acres prévus en mars, il restera plus de 51 millions d’acres de soya à semer.

Les meilleurs progrès en matière d’ensemencement de soya la semaine dernière ont été enregistrés dans le nord-ouest du Corn Belt, où 70 % des semis ont été complétés au Dakota du Nord (moyenne des dernières années de 83 %). Au Minnesota, ils l’étaient à 51 % (moyenne des dernières années à 90 %) et au Dakota du Sud à 14 % (moyenne des années passées de 82 %). Les agriculteurs dans l’ouest du Corn Belt, au Nebraska, ont terminé les semences à 64 % (la moyenne des dernières années est de 87 %). En Iowa, les travaux sont finalisés à 41 % (la moyenne des dernières années est de 89 %). Au Kansas, ils le sont à 26 % (la moyenne des dernières années est de 53 %) et au Missouri à 18 % (la moyenne des années passées est de 63 %).

La progression des semis de soya demeure la plus lente dans l’est du Corn Belt avec 21 % des ensemencements complétés en Illinois (la moyenne des dernières années est de 84 %). En Indiana, ils sont terminés à 17 % (la moyenne des années passées est de 80 %). En Ohio, les semis sont complétés à 18 % (la moyenne des dernières années est de 76 %). L’émergence du soya est de 19 % alors qu’elle était de 65 % l’an passé et de 56 % pour la moyenne des 5 dernières années. À l’heure actuelle, j’estimerais que le soya a débuté environ deux semaines et de demie plus tard que l’an passé, peut-être même davantage selon les endroits. Avec encore 51 millions d’acres à semer, la récolte de soya pourrait se terminer à plus de trois semaines plus tard que l’an dernier.

Abandon du soya – Il est trop tôt pour dire quoi que ce soit quant au nombre d’acres de soya qui pourraient être abandonnés, mais voici les dates à retenir. Le 10 juin est la date d’abandon de soya pour les Dakota, le Minnesota et le Nebraska. Le 15 juin est la date d’abandon de soya pour l’Iowa, le nord du tiers de l’Illinois, le sud du Wisconsin, le Michigan et le nord-ouest du Missouri. Le 20 juin est la date d’abandon de soya pour les deux tiers de l’Illinois, de l’Indiana de l’Ohio et de l’est du Missouri.

Le replantage du soya – Une partie du soya précédemment ensemencé devra probablement être replantée. Il reste encore du temps pour le replantage, mais cela dépendra bien sûr de la météo.

La Superficie de soya ensemencée et récoltée – La superficie de soya à ce stade demeure une hypothèse, compte tenu de ce qui suit : les dates d’abandon sont toujours en avance, les semis de maïs peuvent être changés en soya, le programme de sauvetage gouvernemental est complètement déroutant en raison du manque de détails et de signaux conflictuels, les prix élevés du soya peuvent inciter les agriculteurs à ensemencer le plus longtemps possible et, enfin, le fait que le soya puisse être semé plus tard que le maïs.

Le rapport de mars dernier sur les ensemencements prospectifs estimait que les agriculteurs américains sèmeraient 84,6 millions d’acres de soya. Mon hypothèse à ce stade est que ces derniers sèmeront 84 millions d’acres de soya dans un jeu de plus ou moins de 2 millions d’acres. Je pense aussi qu’il pourrait y avoir plus d’abandons cette année par rapport à la normale. Je vais donc commencer par utiliser 98 % de la superficie ensemencée et récoltée au lieu des 99 % utilisables normalement. Par conséquent, ma superficie récoltée de soya est comprise entre 80,3 et 84,2 millions d’acres.

Rendement en soya – Cette semaine, je vais rester avec un rendement en soya de 45 bo./acre, malgré le fait qu’il reste encore 51 millions d’acres de soya à ensemencer. Je pense que les semis tardifs vont freiner les rendements, mais je crois aussi qu’il est trop tôt pour ajuster les rendements potentiels de soya.


Partager cet article