Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Les ensemencements américains 2019 progressent à un rythme lent

29 mai 2019, Soybean and Corn Advisor

Dans le dernier rapport de progression des cultures, la récolte de maïs 2019 aux États-Unis était ensemencée à 58 % dimanche dernier, comparativement à 90 % l’an passé et à 90 % pour la moyenne des 5 dernières années. Les semis de maïs n’ont progressé que de 9 % la semaine passée. Les progrès ont été meilleurs à l’ouest du Corn Belt, où 81 % du maïs a été semé au Nebraska (94 % pour la moyenne). En Iowa, c’était 76 % (96 % pour la moyenne), au Kansas 70 % (88 % pour la moyenne) et au Missouri 65 % (95 % pour la moyenne).

Les semis ont progressé plus lentement dans l’est du Corn Belt, où la récolte de maïs en Illinois a été semée à 35 % (95 % pour la moyenne). En Indiana, elle a été complétée à 22 % (85 % pour la moyenne) et celle de l’Ohio à 22 % (78 % pour la moyenne). Dans le nord-ouest du Corn Belt, au Minnesota, le maïs est ensemencé à 66 % (93 % pour la moyenne). Au Dakota du Nord, il l’est à 63 % (85 % pour la moyenne) et au Dakota du Sud à 25 % (90 % pour la moyenne).

La saison de croissance commence en fait lorsque le maïs apparaît or, l’émergence a été lente ce printemps. Le maïs US 2019 a émergé à 32 % comparativement à 69 % l’an passé et 69 % pour la moyenne des 5 dernières années.

La date pour l’abandon du maïs était le 25 mai (samedi dernier) pour la plupart des agriculteurs des États du Dakota, du Nebraska et du Kansas. La date d’abandon du maïs en Iowa et dans la majeure partie du Minnesota est le 31 mai (vendredi prochain) et la date d’abandon pour l’Illinois, l’Indiana et l’Ohio est le 5 juin.

Il est tout à fait possible qu’en 2016, une superficie record de 7 à 8,9 millions d’acres ou plus pourrait être abandonnés. À ce stade, toutefois, la quantité d’acres abandonnés n’est pas claire, mais je pense que nous pouvons dire qu’il y en aura probablement plus pour le maïs que pour le soya et qu’il y en aura davantage dans les localités du nord que dans celles du sud.

Les progrès des semis pour la récolte américaine de soya 2019 ont également été très lents avec 29 % des semis ensemencés, contre 74 % l’an dernier et 66 % pour la moyenne des 5 dernières années. L’émergence du soya est de 11 % comparativement à 44 % l’année passée et 35 % pour la moyenne des 5 dernières années.

Les semis de soya n’ont progressé que de 10 % la semaine dernière. Les ensemencements de soya sont les plus avancés dans l’ouest du Corn Belt, avec 56 % au Nebraska (74 % pour la moyenne), 32 % en Iowa (77 % pour la moyenne), 22 % au Kansas (41 % pour la moyenne) et 12 % au Missouri (53 % pour la moyenne). Les ensemencements de soya sont les plus en retard dans l’est du Corn Belt. Ils sont complétés à 14 % en Illinois (70 % pour la moyenne), à 11 % en Indiana (63 % pour la moyenne) et à 11 % en Ohio (55 % pour la moyenne). Les semis de soya dans le nord-ouest du Corn Belt sont finalisés à 46 % dans le Dakota du Nord (65 % pour la moyenne), à 35 % dans le Minnesota (77 % pour la moyenne) et à 6 % dans le Dakota du Sud (64 % pour la moyenne).

La date d’abandon du soya est le 10 juin dans le Minnesota, les Dakota et le Nebraska. Elle est le 15 juin pour l’Iowa et le tiers nord de l’Illinois et le 20 juin pour les 2/3 de l’Illinois, de l’Indiana, de l’Ohio et de la majeure partie du Missouri.

À ce stade, je ne pense pas que nous puissions dire quoi que ce soit de concret sur la superficie potentielle d’abandon de soya, sauf si le temps au début du mois de juin continue d’être excessivement humide. Alors, certains agriculteurs pourraient opter pour l’abandon.


Partager cet article