Me connecter Créer mon compte

Nouvelles Soybean and Corn Advisor

Le rapport du USDA pourrait surestimer le maïs et sous-estimer la superficie consacrée au soya

04 avril 2019, Soybean and Corn Advisor

Le rapport sur les perspectives d’ensemencements publié vendredi dernier ouvrira la voie aux idées concernant la superficie cultivée en maïs et en soya 2019 aux États-Unis. Pour le maïs US, la superficie 2019 a été estimée à 92,8 millions d’acres, ce qui est une hausse de 4 % ou de 3,66 millions d’acres par rapport à 2018 (89,1 millions d’acres). Avant la présentation du rapport, l’anticipation moyenne du marché était de 91,3 millions d’acres, soit 1,5 million d’acres de plus que la projection du USDA.

La superficie des cultures de soya US 2019 était estimée à 84,6 millions d’acres, soit une baisse de 5 % ou de 4,57 millions d’acres par rapport à 2018 (89,1 millions d’acres). Avant le rapport, l’estimation moyenne du marché était de 86,3 millions d’acres, soit 1,7 million d’acres de moins que la projection du USDA.

La superficie pour tous les types de blé US 2019 était estimée à 45,8 millions d’acres, soit une baisse de 4 % par rapport à 2018. C’est la plus faible superficie enregistrée depuis 1919.

Ma première réaction est que ces estimations surestimaient probablement la superficie cultivée en maïs et sous-estimaient celle de soya. Certes, au moment où l’enquête a été menée, le sentiment général était plus négatif à l’égard du soya, compte tenu du différend commercial entre les États-Unis et la Chine. Toutefois, étant donné les conditions actuelles d’ensemencements dans la région nord-ouest du Corn Belt et la baisse des prix du maïs après la publication du rapport sur les perspectives d’ensemencement de vendredi dernier, je ne pense pas que les agriculteurs du Dakota du Nord et du Sud augmenteront leur superficie de maïs de 1,6 million d’acres.

Je pense actuellement que la superficie de maïs cultivée en 2019 pourrait augmenter de 1 à 2 millions d’acres pour atteindre 90 à 91 millions d’acres et que la superficie en soya 2019 pourrait être réduite de 2 à 3 millions d’acres à 86 ou 87 millions d’acres.

Ces estimations sont provisoires parce que les conditions météorologiques au cours des deux prochains mois détermineront les superficies non ensemencées, et éventuellement celles finales. La moyenne des 5 dernières années pour les superficies non ensemencées est de 3,8 millions d’acres et, en 2018, il y avait eu des superficies non ensemencées de 1,9 million d’acres. Au cours des deux dernières semaines, je pensais que nous aurions peut-être 4 millions d’acres non ensemencées en 2019, mais les conditions météorologiques à la fin du mois de mars auront été un peu meilleures que prévu, notamment dans le nord-ouest du Corn Belt. Par conséquent, j’imagine qu’il pourrait y avoir entre 3 et 4 millions de superficies non ensemencées, peut-être même moins, cela dépendra bien sûr des conditions météorologiques.

On estime à 1 million d’acres de terres agricoles inondées dans le Midwest, dont une grande partie le long du fleuve Missouri. Si les précipitations d’avril ne sont pas excessives, certains de ces secteurs pourraient s’assécher à temps pour la période d’ensemencement, mais je ne voudrais pas retenir mon souffle. De nombreuses digues ont été endommagées et il ne faudra donc pas beaucoup de pluie pour inonder ces zones en avril ou en mai.


Partager cet article