Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO: Éthanol et Amérique du Sud

19 octobre 2016, RJO'Brien

Aujourd’hui le 19 octobre,

· Le prix du maïs monte: la demande pour l’éthanol est forte
· Malgré la production d’éthanol de 998,000 barils/jour, les inventaires fondent
· Au Brésil, 17% du soya et 51% du maïs sont plantés. En avance sur la moyenne 5 ans
· En Argentine, les estimés sont que 32% du maïs est planté et 31% du blé a émergé

Rédigé par Gabriel Joubert-Séguin, Stratège de marché chez R.J. O’Brien et Associés Canada

*** Suite à notre déménagement, assurez-vous de composer le 1-888-701-0071 pour nous rejoindre ***

Le prix du maïs a terminé la journée à la hausse pour une 6ème journée en 8 séances, propulsé par les données sur la production d’éthanol. La semaine dernière, la production a bondi à 998,000 barils/jour comparativement 962,000 la semaine précédente. Le rapport démontre aussi une contraction des inventaires d’éthanol qui sont désormais à leur plus faible niveau depuis novembre 2015, en baisse de 351,000 barils à 19.04 millions. Bien qu’il n’y ait pas une grosse différence entre les inventaires actuels et ceux de l’an dernier, le facteur « positif » est que le surplus d’éthanol s’est finalement écoulé puisque nous étions largement au-dessus des réserves de l’an dernier cet été.

Au Brésil, les ensemencements de soya s’accélèrent rapidement permettant d’augmenter l’avance que les producteurs ont. Les provinces les plus en avance sont également les plus importantes : Parana et Mato Grosso ont respectivement 38% et 31% des superficies d’ensemencées. De la sorte, il y a déjà 17% des surfaces totales qui ont été ensemencées dans le soya comparativement à 10% la semaine dernière, 11% en 2015 et 12% en moyenne. Dans le maïs, les semis sont complétés à 51% après 6 semaines de travail dans les champs. Les brésiliens sont donc toujours en ligne avec la normale.

En Argentine, les données officielles de l’« Argentine Ag Secretariat » ne sont toujours pas officiellement publiées, mais la Bourse des grains de Buenos Aires estime que 32% du maïs est planté versus 27% la semaine dernière et l’an dernier. Pendant ce temps, le blé sort de terre avec près du tiers des surfaces en émergence.

Bonne soirée,

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC.,CAIA

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article