Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO

24 mars 2020, RJO'Brien

Aujourd'hui le 24 mars

Un grand jeu d'échec

Oui, j'ai changé les pièces d'échec pour des piece de bedingue. J'ai plein de talent. Tsé d'un coup que la bourse ferme pour toujours.... je prépare ma carrière d’artiste.

Aux échecs le jeu se dessine plusieurs coups d'avance. Les meilleurs joueur on souvent 5-6 ou meme parfois plus de coup prévu d'avance. En ce moment j'en vois un qui se dessine.

Le pétrole et l'éthanol. 

#1 Pour les raisons dont on a déjà parlé sur l'offre et la demande de pétrole (Arabie Saoudite + le monde qui reste à la maison) les cours ont chuté drastiquement

#2 L'éthanol aussi a vu son prix atteindre un record par en bas.

#3 Les usines d'éthanol ont des marges de transformation horrible

Bon je pense que le #1 à #3 est assez évident. Mais là je me demande... 

#4 Les usines d'éthanol aux States ralentissent. Mais ralentisse pas juste a peu pres. POET, une des plus grande compagnie de biocarburant a complement cesser d'acheter du corn pour toutes ses usines des États Unis. About POET - POET . En fait, connaissant comment ca se passe, ils en avaient déjà booké d'avance, c'est bien normal! Ils n'attendent pas à la semaine pour approvisionner l'usine. Comme les meuneries d'ailleurs. Le booking est fait d'avance. Mettons qu'il ont booké pour les 3-6 mois, donc pour le printemps et une partie de l'été et peut-être aussi un peu de nouvelle récolte sur base. 

#5 Mettons que l'usine roulera à 50-75% de la capacité (par exemple?) - alors là le mais acheté d'avance pour 3-6 mois pourrait être étiré pour le double du temps! Yikes! Je ne pense pas que ca va durer un an mais trois mois d'utilisation de corn pourrait donc être étiré en 5 ou 6 mois ce qui fait que les achats tombent à zéro. C'est exactement ce que je vois en ce moment. 

#6 Un autre raison du ralentissement n'est pas juste une raison de marge de transformation, mais aussi de logistique. C'est beau crusher, mais on la met ou l'éthanol? La tank est déjà pleine... La capacité d'entreposage est atteinte. L'usine arrête parce qu'on peut plus pousser le stock d'éthanol.

#7 Moins d'éthanol. Moins de drêche. Ceux qui ont besoin de drêche, on remplace avec quoi.... Plus de tourteau? Du blé? Maybe passer le maïs que l'éthanol prendra pas pour le remettre dans le feed.

#8 Le pétrole beaucoup moins cher, le transport aussi est plus compétitif. Les prix livrés baisse un peu, ca l'aide a rentrer le stock acheté si on gagne un peu sur le transport.

Je m'attends à voir un jeu de patate chaude entre l'éthanol, les meuneries, le transport et les cultivateurs qui n'ont pas encore tout pricé leur ancienne récolte à l'aube des semis.

Je ne pense pas que l'exportation va venir embarquer dans ce jeu là, car notre blé d'inde tout cassé et léger n'a pas beaucoup de valeur pour le marché international.

Je pense qu'il y a toute une game d'échec avec plusieurs pions en mouvement.

À suivre.

SIMON BRIERE

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Tel: (514) 218-6888
Courriel : sbriere@rjobrien.com  

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article