Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO

29 janvier 2020, RJO'Brien

Aujourd’hui le 28 janvier,

  • Ratification de l’ALÉNA
  • La Chine, quoi d’autre….

Nouvel Aléna

Il reste juste au Canada a ratifier la nouvelle entente de l’ALÉNA. En fait je devrais dire l’ACEUM car c’est ça le nouveau nom mais je suis réfractaire au changement faut croire. Ça doit être pour ça que je dis encore TQS pis que grand-père dit encore là Commission des Liqueurs. Le Mexico a signé, les States aussi ; il reste techniquement juste le Canada qui revenait en Parlement le 27 janvier. Certains penses que ça pourrait être un peu plus long signer ici parce que les Libéraux n’ont plus la majorité au parlement et doit donc s’allier avec les autres partis pour la majorité. Je ne pense pas que ça va dérailler à Ottawa et qu’on va signer le tout dans un délais raisonnable. Ça va gosser un peu je suis sûr; les conservateurs vont en profiter pour dire que le nouvel accord était humiliant pour le Canada dans le but d’en profiter pour dire que Justin est mou. Le Bloc lui va défendre nos alumineries parce que l’aluminium n’a pas reçu le même traitement que l’acier ou le secteur automobile de l’Ontario. Bref, ça va gosser un peu parce que les autres parties vont faire le travail pour défendre les intérêts de leur électorat régional. Les parties vont mettre leur p’tit grain de sel, justifier leur travail mais à mon avis tout ça fait partie du cirque politique car au final tout le monde veut un deal et je serais surpris que ça bloque carrément. Je pense que les conséquences de ne pas ratifier l’accord sont plus lourdes que d’accepter un deal « imparfait ».

La Chine, La Chine

Je ne sais plus quoi dire des fois sur la Chine. Je pense qu’on est tous pogné pour en parler même si on est tanné – leur importance est trop grande pour l’ignorer. La Chine, à cause du conflit commercial (entre autre) a dominé l’actualité agroéconomique et pour cause. Ensuite la maladie dans le porc qui décime le troupeau, l’incertitude à savoir s’ils vont acheter aux USA, la déception qu’ils ne le fassent pas, l’entente de Phase 1 INCROYABLE SELON TRUMP, la déception du marché face aux trop nombreuses clauses, etc…. La c’est la maladie coronavirus.

J’ai comme un ras-le-bol de la Chine. Une indigestion de egg roll. Ça change quoi le coronavirus sur les bilan offre demande? Potentiellement pas grand-chose à court terme mais ça met de la peur dans le marché. Je comprends la logique, le commerce risque d’être au ralenti, les déplacements aussi, donc j’en déduis que le marché craint que la Chine n’achète pas « autant » de denrées que prévu. C’est un élément négatif dans le marché, mais la Chine n’achète déjà pas assez pour atteindre les cibles. Dire que les exportations pourraient être faible alors qu’elles sont déjà faible ce n’est pas une breaking news. Le marché tente d’être optimiste que la Chine va acheter, mais à date c’est encore très timide et l’accélération tant attendu se fait encore attendre.

Les exportations de mais atteignent 799 millions de boisseaux, c’est une baisse de -41% par rapport à pareille date l’an dernier. Cible USDA actuellement à 1.775 milliard pour 2019/2020 (WASDE janvier)

Les exportations de mais atteignent 1146 millions de boisseaux, c’est une baisse de -4% par rapport à pareille date l’an dernier. Cible USDA actuellement à 1.775 milliard pour 2019/2020 (WASDE janvier)

SIMON BRIERE

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Tel: (514) 218-6888
Courriel : sbriere@rjobrien.com  

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article