Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - Extra viande

08 janvier 2020, RJO'Brien

Bonjour,  

Statistiques d’abattage aux États-Unis

Porc

Dans une rare candide entrevue, le vice-ministre chinois de l’agriculture, M. Yu Kangzhen, a mentionné ne pas être totalement à l’aise avec la croissance du cheptel de truie des derniers mois. Officiellement, les données chinoises font état d’une hausse de 2.2% du cheptel de truie en décembre 2019 par rapport au mois de novembre et de 7% depuis septembre. Les autorités ont refusé de donner le nombre de porcs détenus dans les bâtiments. Par contre, les abattages de porcs ont augmenté de 14.1% par rapport au mois précédent (décembre versus novembre). Est-ce un signe que la situation s’améliore ou que les abattoirs ont vraiment besoin des animaux pour remplir le carnet de commande (ne pas oublier le Nouvel An chinois le 25 janvier)? Il faut peut-être y voir un signe que les producteurs ont profité des bons prix pour liquider un partie de leur cheptel. Le vice-ministre a ajouté que la situation de la peste porcine africaine demeurait très préoccupante et complexe à gérer. Il ne veut pas que les producteurs augmentent le cheptel reproducteur de façon démesurée, mais ordonnée afin d’empêcher la maladie de reprendre de la force. Il craint que l’hiver et le temps froid rendent la stérilisation plus difficile à certains endroits du pays. 

Ce matin, l’USDA publiait les chiffres d’exportation de novembre. Brièvement, la Chine a beaucoup acheté! Cependant, l’effet sur le prix fût assez mince en raison de l’énorme production américaine des 2 derniers mois, bien que la valeur des découpes n’était pas mauvaise à l’automne permettant aux éleveurs d’encaisser un prix relativement bon pour cette période de l’année. De retour aux exportations, les livraisons de novembre étaient de 623 millions livres, un record! Le plus gros acheteur était la Chine avec 156.6 millions livres ce qui vient expliquer l’augmentation, parce que le Japon et le Mexique n’ont pas plus acheté qu’à l’habitude. Considérant les importation de 75 millions livres (dont 52 M lbs du Canada), les exportations nettes étaient de 548 millions livres, en hausse de 27% versus novembre 2018.

 

Bœuf

L’USDA publiait ce matin les données du commerce de viande. Les exportations de bœuf en novembre étaient les plus faibles depuis avril à 244.5 millions lbs. Le principal client était le Japon (62 M lbs), suivi de près par la Corée du Sud (50 M lbs). Du côté des importations, c’est sensiblement le même volume avec 242 millions lbs. Le Canada demeure le plus gros fournisseur avec 72.6 millions de livres, suivi par l’Australie avec 58.6 millions lbs et le Mexique à 49 millions lbs.

Bonne journée 

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CFA, CAIA 

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Trading desk : (514) 218-6888
Tel (mobile): (514) 449-8993
Fax: (514) 932-7340 
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article