Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO

07 janvier 2020, RJO'Brien

Aujourd’hui le 7 janvier

  • Rapport USDA vendredi: jasons popcorn
  • Offre : révisions de rendement et superficie?

Vendredi on va recevoir une vague d’information sur les grains. D’un point de vue fondamental le rapport de janvier est possiblement un des plus important de l’année car c’est le rapport qui confirme la taille de la récolte 2019-20 et donne le ton pour les prochain mois (du moins jusqu’au printemps et qu’on reparte à s’obstiner sur le rendement, les superficies, la météo, etc….). Un coup le rapport de janvier sorti, l’affaire est pas mal ketchup parce qu’à partir de là les chiffres (rendement, taille de la récoltes) ne changent plus.  That’s it, that’s all et c’est uniquement la demande qui pourrait faire changer les inventaires de fin.

Un bilan c’est simple; on prend ce qui rentre, on enlève ce qui sort et on calcul ce qui reste.

Page 12 du dernier rapport WASDE (c’est toujours à la page 12)

Pour ce qui rentre (OFFRE) :

Step 1 : L’ancienne récolte, soit 2.114 milliard de boisseaux. C’est notre « restant » de l’an passé et comme la dinde à Noel il en reste beaucoup. Ça donne un coussin à une moins bonne récolte (si*).

Step 2 : Le rendement. Dans la dernière projection, le ministère prévoit 167 boisseau à l’acre, soit une baisse de -5.3% par rapport au rendement de l’an passé (176.4 BPA). Selon certains observateurs, la récolte n’est pas si bonne que cela, mais qui peut en être vraiment certain… Pour me donner un peu de perspectives, je regarde comment l’USDA a tendance à modifier son rendement entre novembre et janvier pour essayer de déceler un « pattern » et se donner une idée de comment ou combien le rendement est susceptible de bouger vendredi. Le passé n’est évidemment pas garant du futur mais ça donne quand même une bonne piste de réflexion. Alors, est-ce que l’USDA bouge le rendement d’à peine 1 BPA? Ou 10 BPA ? Est-ce que c’est possible que le rendement baisse à 140 BPA….. M’enfin, vous comprenez. La réponse est….. un peu plate…. BOOOO! Historiquement l’USDA n’a pas l’ habitude de changer gros le rendement….. c’est plate, han? Dans des années similaires, le rendement a plus tendance à baisser mais les variations n’ont jamais été drastique non plus, à peine 1BPA. Ça veut tu dire que cette année ça va être le cas? Non. Mais ça mets en perspectives les attentes et donne un ordre de grandeur.

Step 3 : les superficies. En ce qui concerne la superficie, le rapport de janvier n'a pas beaucoup modifié les révisions notables au cours des 10 dernières années, le plus grand ajustement à la baisse de la superficie récoltée étant d'environ 400 000 acres pour la récolte de 2017 et la plus forte augmentation étant d'environ 200 000 acres en 2013. Il y a eu une période à la fin des années 1990-début des années 2000 où la superficie récoltée a été réduite de 500 000 acres ou plus régulièrement, mais cela n'a certainement pas été le cas au cours de la dernière décennie. L’inconnu de la situation en matière de superficie dans le rapport de vendredi est évidemment la quantité considérable de zones non récoltées dans les plaines du Nord. Début décembre, lorsque l'USDA a cessé de mettre à jour les progrès de la récolte pour l'année, il y avait environ 1,9 million d'acres non récoltées dans le Dakota du Nord, 700 000 acres dans le Dakota du Sud, 700 000 dans le Wisconsin et 450 000 dans le Michigan. Cependant, il ne faut pas oublier que le rapport de janvier est purement basé sur une enquête auprès des agriculteurs, la question étant de savoir combien d'acres ont été récoltées ou sont encore destinées à être récoltées. Plusieurs pense que les agriculteurs indiqueront qu'ils ont l'intention de récolter autant d'acres que possible au printemps plutôt que de les radier comme abandonnés. Gardez à l'esprit que l'année de récolte la plus lente jamais enregistrée n’est pas cette année mais en 2009, et qui était de 79% à la fin de novembre contre 89% cette année au 1er décembre (92% le 8 décembre). En 2009 on a vu la superficie récoltée augmenter de près de 200 000 acres de novembre à janvier! Il ne faut encore là pas trop miser sur une forte baisse des superficies, d’un point de vue historique.

 

EN RÉSUMÉ : pour ce qui est de la taille de la récolte, il nous apparait plausible que la récolte soit plus faible cette année, tant par le rendement que les acrages mais il ne faudrait pas non plus croire qu’il y aura des énormes variations. Sait-on jamais!!

SIMON BRIERE

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Tel: (514) 218-6888
Courriel : sbriere@rjobrien.com  

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article