Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO

13 décembre 2019, RJO'Brien

Aujourd’hui le vendredi 13

  • La Chine La Chine La Chine.

« Méo, du gaz en va en vendre en… » - Elvis Gratton.

Bon, même chose, mais version corporative politiquement correcte et au lieu d’être du gaz c’est du soybeans et d’autre produits agricoles. Remplace Elvis avec Donald. Bingo.

Il y a plein de chose qu’on ne sait pas. Mais regardons qu’est-ce qu’on sait et qu’est-ce qu’il faut retenir selon moi. De manière générale et aussi d’un angle agricole.

Je retiens 3 points et je développe plus sur le 3e qui m’intéresse particulièrement par rapport au secteur agricole.

1 Les tarifs déjà en place sont maintenu jusqu’à nouvel ordre. Le conflit n’est pas réglé, mais cette entente phase 1 est un bon signe pour la suite des choses.

2 La menace des tarifs additionnels du 15 décembre est enlevée. Le Président maintien des tarifs de 25% sur 250 milliard et 7.5% sur un autre 120 milliard.

3 Les représentants américains disent que la Chine va acheter pour 50 milliard de produits agricole américain.

C’est là que j’accroche : 50 milliard. Pour moi 50 milliard c’est énorme, mais quand on considère un ensemble de denrées dans un pays au complet je me doit d’aller chercher l’information à la source pour me donner une perspective. Bref, 50 milliard c’est tu hot ou c’est des peanuts?

Réponse : C’EST ÉNORME.

En fait c’est tellement gros que c’est dure à croire et ça sonne comme le genre de promesse d’un vendeur de char usagé de l’est de la ville.

Je suis allé sur le site de l’USDA pour comptabiliser les chiffres depuis une couple d’années car je ne voulais pas faire l’argument de comparer bêtement avec 2018 car sachant très bien que l’exportation a été tellement faible que les comparaisons allaient être boiteuse. J’ai pris les chiffres totaux des exportations agricoles pour la Chine ; j’y ai mis la totale, pas juste le porc et le soja. Vas-y Marcel mets en on va voir ; du soja, du coton, du porc, du bœuf, des noix, des légumes, du tabac, du chocolat, du thé, du jus d’orange, let’s go etc… Mets-en c’est pas de l’onguent comme dirait grand-père. On compilant tout ça, on remarque que jamais les exportations vers la Chine ont réellement dépassé 25 milliard par année.

Donc le 50 milliard, ça fait tu du sens ? C’est là qu’on est et c’est pour ça que le marché est mêlé et il va surement falloir aller lire les détails avant de sortir les bulles de nuit (oui j’ai écouté OD - j’ai d’autres qualités). Est-ce que le 50 milliard est exagéré et finalement c’est plus 30-40 : si oui c’est quand même un exploit car le top était 25 et l’an passé c’était juste 9 milliard. Sinon peut-être que c’est sur deux ou trois ans : c’est encore très bon mais on s’éloigne de BIGGEST DEAL OF ALL DEALS OF THE DEALS OF THE WORLD. M’enfin.

Bref, vous comprenez que je suis en train de jouer avec les chiffres pour savoir si c’est faisable, raisonnable ou plausible ou le 50 milliard c’est encore des histoires à Marcel de la brasserie du coin.

Et je dirais ceci : même si c’est exagéré comme une histoire de pêche et que c’est finalement la moitié de ce qu’on pensait ça demeure ÉNORME comme augmentation.

En attendant, le marché va rester prudent pour mieux comprendre et évaluer l’impact que cela aura et aussi il va falloir être capable de quantifier et prouver les achats de la Chine à travers les chiffres d’exportations de l’USDA. Il faut que les bottines suivent les bottines, comme dirait vous-savez-qui.

Sur ce, bon weekend!

SIMON BRIERE

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Tel: (514) 218-6888
Courriel : sbriere@rjobrien.com  

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article