Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - Extra viande

19 septembre 2019, RJO'Brien

Bonjour,

Statistiques d'abattage

Au moment d’écrire ces lignes le prix du porc a réussir à remonter après le niveau faible d’ouverture ce matin. Par contre, le prix peine à demeurer positif. Le prix au comptant se situe maintenant à $56.32 USD / 100 livres et le nombre de porcs qui sont reçus par les abattoirs sont démesurément élevés. Le USDA a rapporté que pour les 3 premiers jours de la semaine, l’industrie avait traité 1 463 000 porcs. Ceci représente une hausse de presque 200 000 porcs de plus qu’en 2018. C’est 15% de plus! Pour ajouter à cette quantité, le poids moyen des porcs moyen la semaine dernière était de 281.3 livres versus 278.4 livres l’année dernière. Alors le scénario catastrophe semble s’écrire sous nos yeux. Alors que plusieurs analystes avaient prédit cette appréhension, la réalité devient soudainement douloureuse. Enfin pourrait le devenir puisque les contrats à terme ne semblent pas réagir à cet apocalypse de porcs.

Les données du USDA publié ce matin au niveau des exportations sont venues donner une douche froide tôt ce matin, mais l’espoir de voir poindre des commandes provenant de la Chine, du Mexique, du Vietnam et tutti quanti supporte les prix à court terme. Mais jusqu’à quand? À quel moment les producteurs et autres acteurs lanceront ils la serviette? Des représentants chinois sont à Washington présentement. La semaine dernière des ventes de soya se sont concrétisées est-ce le temps pour des ventes dans le porc?

Les prix à terme demeurent très bons sur toute l’année 2020 et certains producteurs ont commencé à vendre la production future. Les marges sont positives jusqu’en décembre 2020 et il est possible de bien sécuriser ses prix de vente.

La situation en Chine ne s’est pas améliorée au niveau des prix payés par les abattoirs et les détaillants. Le prix au comptant en septembre demeure en hausse de près de 5% par rapport à la fin d’août. Quand on fait le tour du monde des prix  moyens du porc, on s’aperçoit rapidement que les sommets atteints cet été ne furent pas éphémères. Les prix élevés perdurent donc dans le temps. L’Europe a vendu 965 768 tonnes de viande de porc à la Chine durant les 6 premiers mois de l’année 2019 en hausse de 42% par rapport à 2018. Au total, les pays européens ont envoyés 2 220 202 tonnes à l’étranger en hausse de 14.7% relativement à 2018. Le comparatif est flagrant avec les Etats-Unis et vient répondre à une interrogation plus profonde; pourquoi le prix US est-il si bas? Les Etats-Unis ont exporté 1 247 911 tonnes en baisse de 2% par rapport à 2018. Ainsi le surplus de production local  de viande de porc combiné à des exportations faméliques par rapport à ses concurrents faits en sorte que cela justifie probablement les  bas prix des mois de juin à octobre. Surtout avec une production en hausse de près de 3% depuis le début de l’année. Cela se poursuivra-t-il en décembre… et après février 2020… ?

De l’espoir quelqu’un?

LH Decembre

Bœuf

Malgré la popularité des produits Beyond Meat et Impossible Food, certains chaines de restauration rapide retirent sensiblement leur offre de ce type de produit. Trop populaires et rupture de stocks? Faible demande des consommateurs qui ont voulu tester le produit, mais ne veulent pas récidiver? Les nutritionnistes questionnent aussi la valeur nutritive des produits mis en marché présentement. En fait, selon certains il vaut mieux manger de la viande (réelle) plutôt que ces produits manufacturés. On compare ainsi protéine pour protéine, sel, gras, etc et la viande ressort comme étant une excellente et saine source d’énergie…. Si elle est consommée avec modération. Le prix des contrats à terme a bien fait cette semaine en progressant timidement. Par contre, le nombre d’animaux abattus est en constante hausse et les exportations des 4 dernières semaines sont plutôt décevantes se situant en baisse de 6.8% par apport à la même période de 2018. Certains blâment la vigueur du dollar américain qui rend les exportations plus difficiles et la valeur des viandes concurrentes.

Le marché va attendre avec impatience la publication du rapport Cattle on feed ce vendredi. Le prix au comptant continue de démontrer de la vigueur transigeant solidement au-dessus du $1.00 / livre. Par contre, le prix des découpes (Choice et Select) sont à la baisse depuis presque 2 semaines maintenant réduisant ainsi les marges des abattoirs.

Cattle Décembre

SIMON BRIERE

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Tel: (514) 218-6888
Fax: 514-932-7340
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).


Partager cet article