Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

RJO - Extra viande

12 août 2019, RJO'Brien

Bon matin, 

Statistiques d’abattage aux États-Unis

 

***Rapport USDA Offre et Demande ce midi (12 août) ***

Porc

Les marchés financiers continuent d’être chamboulés par les querelles sino-américaines et le marché du porc n’en fait pas exception. À court terme, rien ne semble évoluer vers une réconciliation avec Trump qui menaçait ce weekend d’annuler la rencontre prévue en septembre et de bloquer les affaires entre Huawei et les États-Unis. Pendant ce temps, le prix du porc en Chine ne cesse de grimper, en hausse de 4.4% aujourd’hui à 21.76 CNY/kg. On vient donc de surpasser les sommets de 2016 et à partir de maintenant, on n’a plus de point de repère à savoir jusqu’où le prix pourrait monter. Sky is the limit! La pénurie de viande ne sera pas réglée avant plusieurs mois en Chine et il faut s’attendre à ce que les prix peuvent continuer à s’apprécier. Cela devrait maintenir les prix élevés en Europe et au Brésil… possiblement aux États-Unis aussi si les acheteurs chinois ou mondiaux se pointent le nez.  

Prix cash du porc en Chine (CNY/kg)

 

Depuis 2 semaines, les chiffres d’abattage sont en ligne avec ceux de l’an dernier ce qui support le marché cash à court terme. La semaine dernière, les abattages était de 2.35 M têtes, seulement +0.6% de plus que l’an dernier. Le poids moyen des animaux est à 209.3 lbs/carcasse, en baisse de pratiquement 5 lbs depuis la fin juin. À ce moment, le poids était de 6.5 lbs de plus qu’en 2018 alors que présentement, le poids est seulement 1.3 lbs/carcasse de plus que l’an dernier ce qui vient restreindre l’augmentation de la production. Cette dernière était de 492.7 millions livres la semaine dernière, en hausse de +1.2% versus l’an dernier. Grâce à la production qui n’est pas trop abondante, le prix de la découpe américaine a terminé la semaine à son plus haut niveau de l’année à 90.44 cents/lb.

Entre le 1er et 6 août, les spéculateur ont légèrement acheté des contrats de porcs, pour un total de 1,000 CàT. La semaine précédente, ils avait acheté plus de 6,000 CàT, ce qui fait en sorte qu’ils détiennent toujours 10% des contrats d’achat existants. C’est moins que le 15% détenu en avril, mais on réalise que la forte baisse des prix boursiers provient particulièrement d’une panique chez les éleveurs plutôt qu’une liquidation des positions des spéculateurs.

Bœuf

La nouvelle du weekend est l’incendie à l’abattoir de Tyson Foods au Kansas à Holcomb. Le plant d’abattage sera fermé indéfiniment et l’entreprise prévoit une reconstruction, chose qui va prendre plusieurs mois. Cet établissement abattait 25,000 à 30,000 têtes par semaine, près de 4% des abattages américains. La fermeture de l’abattoir crée un climat d’abondance en parc d’engraissement relativement à la capacité d’abattage ce qui fera baisser le prix cash en parc et devrait maintenir le prix des découpes (moins de production) pour faire augmenter la marge des abattoirs suffisamment pour inciter les autres abattoirs à acheter le volume de Holcomb. Face à la nouvelle, le marché a ouvert limit down sur l’ensemble des échéances. 

La semaine dernière, la production de bœuf était de 518.9 M lbs, en baisse de -1.6% versus l’an dernier. C’est le poids qui vient diminuer la production à 806 lbs/carcasse, soit 12 lbs de moins que l’an dernier. Du côté des abattages, c’est sensiblement le même volume à 645,000 têtes, seulement 2,000 têtes de moins que l’an dernier.

Entre le 1er et 6 août, les spéculateurs ont liquidé près du quart des positions d’achat qu’ils détenaient. Au total, ils ont vendu 7,218 contrats pour réduire leur position à 23,185 contrats, représentant seulement 6.6% des contrats existant. Ce volume détenu est historiquement très faible pour le marché du bœuf ce qui signifie qu’advenant une surprise positive ou un resserrement de la production telle qu’attendue au début 2020, ça pourrait inciter les spéculateurs à racheter leur position.

Prix du contrat de bœuf sur décembre

Bonne journée

GABRIEL JOUBERT-SÉGUIN, M.SC., CFA, CAIA 

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Trading desk : (514) 218-6888
Tel (mobile): (514) 449-8993
Fax: 514-932-7340 
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article