Me connecter Créer mon compte

Nouvelles RJO'Brien

Agro-Lettre RJO

23 juillet 2019, RJO'Brien

Aujourd’hui le 23 juillet,

  • Conditions des cultures “stable”
  • Dollar Canadien
  • Cartes Météo

Conditions des cultures aux USA 

Le maïs a perdu le petit point de pourcentage qu’il avait gagné la semaine dernière tandis que le soja est identique. À ce point ci je tente plus de déceler si une tendance s’installe d’un bord comme de l’autre. Si les conditions ne font que s’empirer ou s’améliorer me renseigne possiblement plus sur les perspectives de rendement. 

Le retard est toujours présent, les soies sortent tranquillement (35%) alors qu’habituellement c’est au deux tiers. C’est similaire pour les fèves alors que la floraison est en retard ; 40% en fleur versus 66% normalement.

D’un point de vue « conditions des cultures » je qualifierais la progression comme stable; et donc très peu à se mettre sous la dent autant pour les acheteurs (bullish) que les vendeurs (bearish) et je pense que cela explique le manque de direction des dernières semaines et le yo-yo du marché. 

Dollar Canadien

Je parlais récemment de la force du dollar et de l’analyse technique comme quoi on est très proche de renverser les tendance, si ce n’est pas déjà fait dépendamment de ou/comment on trace la ligne. Je dirais que c’est encore vrai et qu’on flirte encore avec des niveaux clés. D’ailleurs le replis de la dernière semaine s’il se confirme annule le renversement et on reprend le canal baissier.

Coté fondamental, les probabilités de baisses de taux aux États-Unis sont extrêmement élevés et donc le risque de « décevoir » est très présent dans le sens ou la Fed ne baisserais peut-être pas les taux autant que Monsieur Le Président le souhaite et martèle sur son compte Twitter. 

D’ailleurs, Trump et le congrès américain ont décidé de relever le plafond de la dette considérablement pour les deux prochaines années. Plus d’emprunt, plus de dette, plus d’injection de cash dans l’économie… et donc plus la Réserve Fédérale doit rester prudente face au taux directeur pour éviter que l’économie s’emporte et que l’inflation grimpe radicalement. 

En avril 2016, Donald ne manquait pas une occasion de dénigrer la dette grandissante du gouvernement Obama et promettaitd’effacer la dette américaine en 8 ans. Techniquement il reste encore 4 ans, qui sait, mais on est pas parti dans la bonne direction en tout cas.

Augmenter la dette si les revenus augmentent ce n’est pas tant pire, et pour un pays, on va donc regarder la dette en fonction du PIB. Actuellement les USA sont à 106% et c’est grandissant. Ce ratio est un des pire sur la planète et se comparent à des petits pays africains et des nations européenne qui en arrache comme la Grèce, l’Italie…. Le Japon est le plus endetté (234%) et cela leur confère/impose un énorme challenge sur les politiques monétaires. Imprimer continuellement de l’argent peut régler des problèmes à court terme mais en créer des plus sérieux à long terme. Au moins la dette est en devise locale (USD), mais contrairement au Japon cette dette américaine n’est pas autant détenu par des américains. Beaucoup de détenteurs d’obligations gouvernementales américaines sont détenus par des intérêts étranger, comme des chinois par exemple. 

Il reste 4 meeting de la Fed avant la fin de l’année (31 Jul + 18 Sep + 30 Oct + 11 Dec19)

Cartes Météo

SIMON BRIERE

Stratège de marché chez R.J. O'Brien & Associés Canada Inc.
Tel: 1-888-701-0071 // Fax: 514-932-7340
 

Avertissement :

Le contenu et les opinions exprimés dans le présent commentaire sont uniquement ceux de l'auteur(s) et ne sont pas nécessairement partagés par R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. Les données et observations présentées ici ne sont fournies qu'à titre informatif et ne doivent pas être interprétées comme une indication ou garantie de rendement futur des marchés concernés. Le risque de perte dans les contrats à terme ou les options sur marchandises peut être important et ne convient pas à tous les investisseurs. Contactez votre représentant de compte pour plus d'informations sur ces risques. Les informations et les opinions contenues dans le présent document proviennent de sources jugées fiables, mais ne sont pas garanties quant à leur exactitude ou leur exhaustivité. Veuillez examiner soigneusement votre situation financière avant de prendre des décisions de transaction. R.J. O'Brien & Associés Canada Inc. est un membre de l' Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et le Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). 


Partager cet article