Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Rapport mensuel du USDA d'avril - Négatif

11 avril 2017,

Le USDA a présenté son rapport mensuel d'offre et demande de grains pour le mois d'avril ce midi. Dans l'ensemble, ces résultats sont jugés neutres, bien qu'on ne peut s'étonner de voir les nouveaux chiffres proposés.

Ce qu'on retient brièvement:

Maïs (légèrement négatif)

  • Aucun changement aux stocks américains 2016-17 toujours à 2,320 milliards de boisseaux. Il est intéressant de constater un nouvel ajustement à la hausse de la demande du côté de l'éthanol de +50 à un record de 5,450 milliards de boisseaux. Par contre, le USDA réduit du même souffle la demande animale de -50 à 5,500 milliards de boisseaux.  
  • La fourchette de prix à la ferme aux États-Unis pour 2016-17 se resserre de 3,20-3,60 à 3,25-3,55 $US/boisseau (171 à 186 $CAN/tonne @$CAN 0,75)
  • Dans le monde, le USDA se montre un peu plus optimiste que la moyenne des anticipations concernant les récoltes du Brésil et de l'Argentine qui conjointement, passe de 129 à 132 millions de tonnes.
  • Globalement, la production mondiale 2016-17 se voit ajusté de plus de +4,5 à 1 054 millions de tonnes. Ainsi, l'ajustement à la hausse de la consommation mondiale de +3,2 à 1 043 millions de tonnes est insuffisante pour éviter une progression des stocks mondiaux 2016-17 de 220,68 à 222,98 millions de tonnes. C'est un peu plus que les anticipations des marchés

Soya (négatif)

  • Le USDA propose plusieurs révisions plus importantes que les anticipations des marchés, spécialement du côté des chiffres mondiaux, ce qui n'est rien de positif.
  • Aux États-Unis, aucun changement n'a été apporté des côtés de la trituration et des exportations prévues pour 2016-17. Par contre, un jeu de coulisse entre les volumes utilisés pour l'ensemencement et l'usage résiduel fait en sorte que les stocks de fin d'année passent de 435 à 445 millions de tonnes, un peu plus que ce que prévoyaient les marchés.
  • À l'image du maïs, le USDA resserre un peu sa prévision de prix à la ferme 2016-17 de 9,30-9,90 à 9,40-9,70 $US/boisseau (460 à 475 $CAN/tonne @ $CAN 0,75)
  • Dans le monde, pour une 3e mois consécutif, le USDA prévoit une récolte plus importante de soya du côté du Brésil qui passe de 108 à 111 millions de tonnes. Les marchés prévoyaient en moyenne 109,86 millions de tonnes. Le USDA a aussi haussé sa prévision pour l'Argentine de 55,5 à 56 millions de tonnes, légèrement plus que la moyenne des anticipations de 55,89 millions de tonnes.
  • Reflétant bien des stocks de début d'année un peu plus élevés, mais surtout une récolte mondiale qui bondit avec l'Amérique du Sud de 340,79 à 345,97 millions de tonnes, et avec une consommation trop modestement haussé de 331,70 à 332,42 millions de tonnes, les stocks mondiaux de fin 2016-17 grimpent de +4,6 à 87,4 millions de tonnes. C'est plus de 3 millions de tonnes de plus que la moyenne des anticipations des marchés.

Blé (neutre à légèrement négatif)

  • Aux États-Unis, le USDA a apporté peu de changement à son bilan d'offre et demande 2016-17, celui-ci prévoyant surtout un demande animale moins élevée de -35 à 190 millions de boisseaux. Les stocks de fin d'année passent ainsi de 1,129 à 1,159 milliards de boisseaux, une hausse légèrement plus importante que la moyenne des prévisions.
  • Le USDA laisse inchangé sa prévision de prix à la ferme 2016-17 à 3,80-3,90 $US/boisseau (186-191 $CAN/tonne @ $CAN 0,75)
  • Dans le monde, des légers ajustements à la hausse des stocks de début d'année et de la production combiné à une réduction de la demande animale font en sorte que les stocks de fin d'année grimpent plus que prévu de +2,32 à 252,3 millions de tonnes. 

Pour accéder au rapport complet du USDA (en anglais):  WASDE Avril 17


Partager cet article