Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 21 octobre 20

21 octobre 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée avec des gains entre 2 ½ et 5 cents

  • Concernant l’éthanol US, l’EIA a rapporté ce matin que 913,000 barils par jour ont été produits au cours de la semaine du 16 octobre dernier, ce qui était une réduction de 24,000 bpj par rapport à la semaine précédente et une baisse de 83,000 bpj comparativement à l’an passé. Quant aux stocks, ils ont reculé sous la barre des 20 millions de barils à 19,721 millions de barils.
  • Pour le rapport sur les ventes à l’exportation qui sera présenté demain, les analystes estiment que celles de maïs US seront entre 0,8 et 1,4 million de tonnes.

Soya

Les contrats de soya US ont fini la session en hausse de 5 ½ à 8 cents. Ceux de tourteau de soya US ont clôturé avec des gains entre 5,00 $ et 6,90 $/tonne. Toutefois, les contrats d’huile de soya US ont terminé la journée en baisse entre 11 et 26 points.

  • Au Brésil, CONAB a mentionné que les États-Unis était le seul pays non-Mercosur capable d’exporter du soya au Brésil à des prix compétitifs. Cette déclaration fait écho à celle d’un correspondant de l’USDA au Brésil qui a cité les obstacles à l’exportation de soya au Brésil. Par ailleurs, CONAB maintient son estimation de la production de soya brésilien 2020/2021 en notant que l’impact des ensemencements tardifs est minime.
  • Les analystes anticipent que les ventes à l’exportation de soya US ont été entre 1,5 et 2,5 millions de tonnes au cours de la semaine du 15 octobre dernier. Pour le tourteau de soya US, un résultat entre 100,000 et 350,000 tonnes est projeté. Dans le cas de l’huile, le marché prévoit un résultat inférieur à 30,000 tonnes.

Blé

Les contrats de blé tendre rouge d’hiver US ont clôturé à 2 ¾ cents proches du neutre, avec des pertes pour ceux aux échéances rapprochées, mais aussi avec des gains pour les contrats échéant en 2021. Les contrats de blé dur rouge d’hiver US ont terminé en baisse d’une fraction à 1 ¼ cents. Ceux de blé de printemps ont terminé la journée en hausse de 4 ¾ cents.   

  • Les prix du blé russe sont en hausse malgré l’augmentation mondiale des inventaires de fin d’année de blé.
  • Pour demain, les marchés s’attendent à des ventes à l’exportation de blé US entre 200,000 et 800,000 tonnes.
  • Dans un appel d’offres international, le Japon recherche 80,000 tonnes de blé d’origine optionnelle.
  • À l’aide du même moyen, l’Éthiopie recherche 280,000 tonnes de blé d’origine optionnelle.
  • Dans un appel d’offres international, la Corée du Sud recherche 60,000 tonnes de blé fourragé.
  • Dans un appel d’offres international, l’Algérie recherche au moins 50,000 tonnes de blé.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont terminé la session en baisse entre 22 à 87 cents. Ceux de veau US ont fait l’inverse en clôturant en hausse de 25 à 37 cents.

  • Le 20 octobre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 30 cents à 138,36 $.
  • Ce matin, le FCE a vendu 702 têtes des 1,096 têtes présentées à ses enchères en ligne. La plupart des ventes se sont effectuées à 106,50 $, mais un lot a été vendu à 106,25 $.
  • Aujourd’hui, des ventes au comptant entre 104 $ et 105 $ pour le vivant et entre 162 $ et 165 $ pour la carcasse ont été notées pour le Nebraska.
  • Après demain sera publié le rapport mensuel Cattle on Feed. Pour le 1er octobre dernier, les analystes anticipent une augmentation des inventaires des parcs d’engraissement de 3,2 %. Ils prévoient aussi une hausse des placements de 2,4 % par rapport à septembre 2019. La commercialisation a été projetée à la hausse de 5,8 % comparativement à 2019.
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé était en baisse. La découpe «Choice» a reculé de 2,13 cents à 208,47 $ alors que celle «Select» a perdu 76 cents à 190,91 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 360,000 têtes, soit une hausse de 4,000 têtes par rapport à la semaine passée et une augmentation de 5,000 têtes comparativement à l’an dernier.

Porc

Les contrats de porc US ont fini la journée en recul de 5 à 82 cents.

  • Le 19 octobre dernier, le CME Lean Hog Index a été en hausse de 35 cents à 78,62 $.
  • Cet après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse était en progression de 1,38 $ à 63,22 $.
  • La valeur moyenne des découpes a été en hausse de 1,25 $ à 98,16 $. La découpe du jambon affichait un gain de 16,63 $. Par contre, les autres découpes étaient en baisse.
  • En Chine, en prévision de la célébration de la nouvelle année lunaire, les prix du porc ont augmenté de 30 % par rapport à l’an passé. En fait en septembre dernier, le cheptel porcin chinois était de 370 millions de têtes, ce qui constituait une baisse de 16 % par rapport à 2017. Le ministère chinois de l’Agriculture vise le maintien de 80 % du niveau normal pour la fin de l’année. Il anticipe aussi que les prix du porc au cours de la période de congé devraient baissés en raison de la hausse de la production et de l’augmentation élevée des importations. 
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,457 million de têtes, ce qui est une augmentation de 2,000 têtes par rapport à la semaine passée et une baisse de 13,000 têtes comparativement à l’an dernier.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

 


Partager cet article