Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 7 octobre 20

07 octobre 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en hausse entre 2 ½ à 3 ¾ cents. Ceux différés ont fermé avec des gains d’une fraction de cent.

  • Pour l’éthanol US, l’EIA estime que 923,000 barils par jour ont été produits au cours de la semaine du 2 octobre dernier, ce qui était une hausse de 42,000 bpj comparativement à la semaine précédente, mais également une baisse de 4,2 % par rapport à la même période l’an passé. Les stocks d’éthanol US ont chuté de 19,000 barils comparativement à la semaine précédente à 19,672 millions de barils. En fait, les inventaires sont sous le seuil des 20 millions de barils depuis 5 semaines consécutives, ce qui en fait la plus longue période depuis décembre 2016.
  • Pour le rapport sur les ventes à l’exportation qui sera publié demain, les analystes anticipent que celles de maïs US seront entre 0,7 et 1,5 million de tonnes.

Soya

Les contrats de soya US ont fini la session sur une note partagée. Les contrats différés ont clôturé dans le rouge alors que ceux novembre 20 et janvier 21 ont terminé la séance avec des gains de 7 cents. Les contrats de tourteau de soya US ont fini en hausse de 4,90 $ à 6,70 $/tonne. Ceux d’huile de soya US ont terminé entre des gains limités de 2 points et une baisse limitée de 8 points.

  • L’USDA a annoncé au cours de l’avant-midi deux ventes privées à l’exportation de soya US. La première, de 132,000 tonnes, était destinée à la Chine alors que la deuxième de 120,000 tonnes concernait des destinations inconnues.
  • Pour les ventes à l’exportation qui seront présentées demain, les analystes s’attendent à ce que celles de soya US soient entre 1,5 et 2,5 millions de tonnes.
  • Un correspondant de l’USDA au Brésil a estimé la production de soya brésilien 2020/2021 è 131 millions de tonnes, avec des exportations de 85 millions de tonnes.
  • Concernant le rapport d’offre et de demande qui sera rendu public vendredi, les analystes prévoient une production de soya brésilien à 133 millions de tonnes avec des exportations à 85 millions de tonnes. Le Brésil sème actuellement le soya qui sera récolté entre janvier et mars prochains. À noter que les ensemencements de soya brésilien montrent présentement des retards en raison des conditions sèches provoquées par La Nina.

Blé

Les contrats de blé US aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée avec des gains de 2 chiffres. Ceux de blé tendre rouge d’hiver US ont progressé le plus avec des hausses de plus de 2,49 %. Les contrats aux échéances les plus éloignées ont clôturé dans le vert entre 8 ½ à 11 ¾ cents. Ceux de blé dur d’hiver US ont terminé la session en hausse de 9 ¼ à 10 ¼ cents. Les contrats de blé dur rouge de printemps US ont fini avec des gains entre 8 ½ et 11 cents.

  • Les problèmes de sécheresse dans les zones de blé d’hiver US soutiennent la reprise et la hausse des prix de maïs comme l’augmentation des stockages liés à la COVID-19 par plusieurs pays exportateurs.
  • Pour le rapport sur les ventes à l’exportation de demain, les analystes anticipent que celles de blé US seront entre 250,000 et 600,000 tonnes.
  • À l’aide un appel d’offres international, le Japon recherche 118,428 tonnes de blé d’origine optionnelle.

Bœuf

Le contrat de bœuf US décembre 20 a fini la session en hausse par 3 chiffres. Les autres contrats aux échéances les plus rapprochées ont terminé en progression de 15 à 97 cents. Les contrats de veau US ont clôturé dans le vert entre 5 et 37 cents.

  • Le 6 octobre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 41 cents à 142,71 $.
  • Ce matin, le FCE a annoncé avoir vendu 367 têtes des 470 têtes présentées à son encan à 108,50 $. Les acheteurs venaient du Texas.
  • Des ventes au comptant entre 107 $ et 108 $ ont été rapportées pour l’ouest du Corn Belt et le Nebraska.
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression partagée avec un «spread» Ch/Se qui s’est élargi à 11,30 $. La découpe «Choice» a gagné 64 cents à 216,88 $. Celle «Select» a reculé de 1,26 $ à 205,58 $.
  • Les données officielles du Census Bureau indiquent que les exportations de bœuf US ont été de 267,7 millions de lb au cours du mois d’août dernier, ce qui était une augmentation de 16,1 millions de lb par rapport au mois de juillet. En outre, pour la première fois depuis mars 2020, les exportations ont surpassées celles de l’an dernier. Les données montrent aussi que les exportations de bœuf US au cours du mois d’août dernier ont été des records mensuels pour les destinations de la Chine, la Corée du Sud et Taiwan.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 355,000 têtes, ce qui est une baisse de 3,000 têtes comparativement à la semaine passée et une hausse de 1,000 têtes par rapport à l’an passé.

Porc

Les contrats de porc US ont terminé la journée avec des gains de 17 à 70 cents.

  • Le 5 octobre dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 15 cents à 77,41 $.
  • Cet après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en baisse de 38 cents à 63,85 $.
  • Les données du Census Bureau indiquent que les exportations de porc US ont été de 527 millions de lb au cours du mois d’août dernier, ce qui était une baisse de 5 % par rapport à juillet, mais également un record pour le mois. La Chine a été la destination pour 21 % du total des expéditions.
  • La valeur moyenne des découpes était en hausse de 2,63 $ à 95,18 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,465 million de têtes, ce qui est une augmentation de 24,000 têtes comparativement à la semaine dernière, mais le résultat est le même que celui de l’an passé.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article