Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 10 septembre 20

10 septembre 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US ont fini la séance avec des gains entre 3 ¾ et 4 ¾ cents.

  • L’EIA estime que la production d’éthanol a été de 941,000 barils par jour au cours de la semaine du 4 septembre dernier. C’est une augmentation de 19,000 bpj comparativement à la semaine du 24 août dernier. Par ailleurs, les inventaires ont reculé de 889,000 barils à 19,993 millions de barils, ce qui est la plus forte baisse depuis le 3 mai 2020 alors que les inventaires étaient à leur plus bas niveau depuis 2016.
  • CONAB estime la production de maïs brésilien 2019/2020 à la hausse de 0,36 million de tonnes à 102,5 millions de tonnes. 

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en baisse de 1 ¼ à 2 ½ cents. Ceux de tourteau de soya US ont aussi clôturé dans le rouge entre 20 et 60 cents/tonne. Les contrats d’huile de soya US ont terminé sur une note partagée.

  • L’USDA a annoncé ce matin des ventes privées à l’exportation de 195,000 tonnes de soya US à la Chine. Les livraisons devraient se faire au cours de 2020/2021.
  • Le Rosario Grains Exchange voit la production de soya argentin 2020/2021 à 50 millions de tonnes et ce, malgré les augmentations de rendement de 0,6 % à 17,4 millions d’hectares (43 millions d’acres). De son côté, l’USDA estime la récolte de soya argentin à 53,5 millions de tonnes. Le Rosario a également mentionné que la récolte de soya argentin 2019/2020 a été de 50,7 millions de tonnes. L’USDA l’évaluait plutôt à 49,7 millions de tonnes.
  • Pour demain, les analystes prévoient que l’USDA délaissera la production de l’ancienne récolte de soya sud-américain, mais qu’il abaissera aussi les inventaires mondiaux de soya de 1,8 million de tonnes à 93,5 millions de tonnes.
  • CONAB estime la production de soya brésilien 2019/2020 à 124,8 millions de tonnes, soit une augmentation de 3,1 millions de tonnes comparativement à la prévision d’août dernier. Elle a également revu la récolte de soya brésilien 2018/2019 à la hausse de 4,7 millions de tonnes à 119,718 millions de tonnes.   
  • Demain paraîtra le rapport sur les ventes à l’exportation. Dans le cas du soya US, les analystes s’attendent à des ventes entre 1,1 et 1,9 million de tonnes.

Blé

La plupart des contrats de blé US ont fini la journée dans le vert. Ceux de blé tendre rouge d’hiver US ont gagné entre 4 ¼ et 4 ½ cents. À Kansas, les contrats de blé ont terminé la session en hausse de 2 à 3 cents. Les contrats de blé de printemps US ont fermé en baisse d’une fraction de cent.

  • Concernant le rapport d’offre et de demande, qui sera publié demain, les analystes prévoient que l’USDA va abaisser son estimation des inventaires mondiaux de blé de 0,7 million de tonnes à 316,1 millions de tonnes. Certaines prévisions privées montrent que l’USDA pourrait augmenter ses estimations des productions russe et australienne.  À noter toutefois que les marchés s’attendent à très peu de changements pour la production US.
  • Dans un appel d’offres international, l’Arabie Saoudite recherche 715,000 tonnes de blé d’origine optionnelle.
  • Pour le rapport sur les ventes à l’exportation, qui sera publié demain, les analystes anticipent que pour le blé US, elles seront entre 250,000 et 600,000 tonnes.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont fini la session en hausse de 27 à 92 cents. Ceux de veau US aux échéances les plus rapprochées ont aussi terminé avec des gains entre 77 cents 1,80 $.

  • Le 9 septembre dernier, le CME Feeder Cattle Index était en progression de 12 cents à 141,10 $.
  • Hier, l’USDA avait confirmé des ventes au comptant de 101 $ pour le vivant et d’autres, entre 160 $ et 161 $ pour le Nebraska. Aujourd’hui, les ventes ont été limitées. Dans l’ouest du Corn Belt, elles ont été entre 101 $ et 102 $. D’autres, à 101 $, ont été enregistrées pour le sud et le Nebraska. Pour la semaine, le gros des ventes s’est conclu à 101 $.
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé était en baisse avec un «spread» Ch/Se qui s’est rétréci à 13,51 $. La découpe «Choice» a reculé de 2,12 $ à 220,83 $ et celle «Select» de 19 cents à 207,32 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 360,000 têtes, ce qui correspond à une réduction de 106,000 têtes par rapport à l’an passé. 

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée avec des gains entre 1,87 $ et 2,67 $.

  • Le 8 septembre dernier, le CME Lean Hog Index était en progression de 1,39 $ à 61,92 $.
  • Cet après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en hausse de 2,46 $ cents à 51,33 $.
  • La valeur moyenne des découpes a augmenté de 73 cents à 80,86 $.
  • Le ministère allemand de l’Alimentation et de l’Agriculture a confirmé le cas suspect de fièvre porcine africaine chez un sanglier retrouvé mort dans le Brandebourg (une région située à 6 km de la frontière germano-polonaise). La carcasse était partiellement pourrie, mais les autorités pensent que le cas a franchi la frontière il y a une semaine. La Corée du Sud a déjà fait face problème en interdisant l’importation de porcs allemands.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,440 million de têtes, ce qui représente une réduction de 516,000 têtes par rapport à l’an passé.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article