Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 28 août 20

28 août 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US septembre 20 et décembre 20 ont terminé en hausse respective de 1 ¾ et ¾ cents. Par contre, les contrats différés ont clôturé en baisse de plus d’un cent.

  • Le Brésil a abaissé ses tarifs aux importations des aliments dans le but de contrer l’inflation.
  • L’IGC a augmenté sa projection de la production mondiale de maïs de 2 millions de tonnes par rapport à juillet dernier à 1,166 milliard de tonnes ce mois-ci. Il a également laissé inchangée son estimation des inventaires de fin d’année de maïs à 288 millions de tonnes.
  • Lundi prochain, Statistique Canada va présenter son rapport d’août 20 sur la production des grandes cultures. Les analystes anticipent que dans le cas du maïs canadien, celle-ci pourrait se situer entre 13,8 et 15,1 millions de tonnes. 
  • CFTC : le rapport indique que mardi dernier, les spéculateurs actifs dans le maïs US avaient liquidé leurs positions nettes vendeuses de 16 % à 61,489 contrats. 

Soya

Les contrats de soya US ont fini la session en hausse entre 8 ½ et 9 ¼ cents. Celui septembre 20 a terminé avec un gain de 13 ¼ cents. Les contrats de tourteau de soya US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en progression de plus de 6,70 $/tonne. Le contrat d’huile de soya US septembre 20 a terminé la journée dans le vert. Sur la semaine, il a progressé de 1,98 cents/lb.

  • L’IGC a augmenté sa prévision de la production mondiale de soya de 8 millions de tonnes à 373 millions de tonnes. De plus, il a estimé à la hausse les inventaires mondiaux de fin d’année de soya de 48 millions de tonnes à 52 millions de tonnes.
  • CFTC : le 25 août dernier, les spéculateurs actifs dans le soya US avaient augmenté leurs positions nettes acheteuses de 2,230 contrats à 109,288 contrats. Par contre, ils avaient réduit leurs positions nettes acheteuses sur le tourteau de soya US de 7,419 contrats à 3,560 contrats. Dans le cas de l’huile de soya US, les gestionnaires de fonds spéculatifs avaient haussé leurs positions nettes acheteuses de 10,166 contrats à 67,690 contrats.

Blé

Les contrats de blé US ont principalement terminé la journée avec des pertes. À Kansas, les contrats de blé ont clôturé entre une baisse d’une fraction de cent et une hausse d’un cent. Les contrats de blé tendre rouge d’hiver US ont clôturé dans le rouge d’une fraction à 3 ¼ cents. Ceux de blé dur rouge de printemps ont fermé la session en baisse de 1 à 4 ¼ cents. Le contrat de septembre 20 a été le plus faible.

  • L’IGC a augmenté sa projection de la production mondiale de blé de 1 million de tonnes à 763 millions de tonnes. Après avoir réduit son estimation de la consommation mondiale de blé 2020/2021, l’IGC voit les stocks de fin d’année de blé à la hausse comparativement aux 288 millions de tonnes du mois de juillet dernier à 294 millions de tonnes ce mois-ci.
  • Le BAGE croit que les États argentins du nord et du centre pourraient voir leurs rendements de blé chuter de 50 % en raison des conditions froides et sèches. Les ravageurs des champs sont également à considérer.
  • CFTC : le rapport montre que mardi dernier, les spéculateurs actifs dans le blé à Chicago étaient revenus aux positions nettes acheteuses après que les «opens interests» aient chuté de 9,371 contrats. En outre, ils avaient 1,517 contrats en positions nettes acheteuses sur le blé tendre rouge d’hiver US alors que la semaine précédente, ils possédaient 12,474 contrats en positions nettes vendeuses. À Kansas, pour le blé, les gestionnaires de fonds spéculatifs avaient toujours des positions nettes vendeuses mais, celles-ci ont baissé de 5,889 contrats à 21,116 contrats. Après une semaine de couvertures sur des positions à découvert, les spéculateurs actifs dans le blé dur rouge de printemps US ont réduit leurs positions nettes vendeuses de 4,012 contrats à 17,316 contrats.
  • Pour le rapport de Statistique Canada qui sera présenté lundi, les analystes s’attendent à ce que l’agence estime la production de blé canadien à 35,4 millions de tonnes. Pour le blé durum, ils anticipent 6,5 millions de tonnes.
  • La Commission européenne a abaissé sa projection de la production de blé de l’UE 27 de 116,6 millions de tonnes en juillet dernier à 113,5 millions de tonnes ce mois-ci.

Bœuf

À l’exception du contrat août 20 qui a terminé la séance avec un gain de 25 cents, les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en baisse de 65 cents à 1,25 $. Les contrats de veau US ont également fini dans le rouge entre 97 cents et 1,30 $. Sur la semaine, celui septembre 20 a perdu 4,82 $.

  • Le 27 août dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 1,46 $ à 141,56 $.
  • Aujourd’hui, les ventes au comptant ont été peu nombreuses et se sont conclues à 104 $. Par contre, l’USDA a rapporté que le gros des activités des ventes au comptant a été à 105 $, avec un jeu entre 104 $ et 107 $. Dans le cas de la carcasse, les ventes ont été à 167 $, avec un jeu entre 167 $ et 168 $.
  • CFTC : le 25 août dernier, les spéculateurs actifs dans le bœuf US avaient en leur possession 62,102 contrats en positions nettes acheteuses, ce qui était une augmentation de 4,335 contrats par rapport à la semaine précédente. Pour le veau US, les gestionnaires avaient moins de positions nettes acheteuses alors que les «opens interests» avaient augmenté de 1,264 contrats à 18,248 contrats. Ils avaient également 7,176 contrats en positions nettes acheteuses.
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression partagée. La découpe «Choice» a reculé de 2,14 $ à 229,40 $. Celle «Select» a pris 60 cents à 214,86 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 654,000 têtes, soit à une augmentation de 1,000 têtes comparativement à l’an passé et à une hausse de 2,000 têtes par rapport à la semaine précédente.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée en baisse de 30 cents à 2,07 $.

  • Le 26 août dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 26 cents à 57,12 $.
  • Cet après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en progression de 24 cents à 42,89 $.
  • CFTC : mardi dernier, les gestionnaires de fonds spéculatifs actifs dans le porc US avaient augmenté leurs positions nettes acheteuses de 7,275 contrats à 27,202 contrats.
  • Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en recul de 1,39 $ à 71,39 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 2,664 millions de têtes, ce qui est une augmentation de 196,000 têtes comparativement à l’an passé et une hausse de 46,000 têtes par rapport à la semaine dernière.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article