Formation Grainwiz
Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 24 août 20

24 août 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US ont clôturé à la hausse entre 3 et 4 ¾ cents.

  • Suite à sa tournée des cultures, Pro Farmer a estimé le rendement de maïs US à 177,5 bpa.
  • Durant la semaine du 20 août dernier, les inspections à l’exportation de maïs US ont été de 35,118 millions de boisseaux, ce qui était une augmentation de 9,7 millions de boisseaux par rapport à l’an dernier. Il s’agissait par contre d’une réduction de 6,7 millions de boisseaux comparativement à la semaine précédente. Le Mexique a été la principale destination avec 27 % du total. À noter que les expéditions vers la Chine ont été de 134,385 tonnes. 
  • Après la fermeture du marché, le NASS a annoncé que dans la journée d’hier, 5 % du maïs US était mature, ce qui correspondait à la moyenne des dernières années. Il a également rapporté que 88 % du maïs US avait atteint le stade pâteux, ce qui dépassait la moyenne des années précédentes par 6 %. De plus, 44 % des plants étaient au stade denté. Or, la moyenne des 5 dernières années est inférieure par 5 %.
  • Le 23 août dernier, les conditions de culture du maïs US étaient passées de 69 % à 64 % dans les catégories «bon à excellent»

Soya

À la fermeture du marché, la plupart des contrats de soya US étaient en hausse de 1 à 2 ½ cents. Toutefois, ceux de tourteau de soya US ont fini la session en baisse de 90 cents à 1,10 $. Les contrats d’huile de soya US ont terminé la journée dans le vert entre 25 et 28 points.  

  • Les inspections à l’exportation de soya US ont été de 42,285 millions de boisseaux, ce qui était une augmentation de 24,5 % par rapport à la semaine passée et une hausse de 19 % comparativement à l’an dernier. La Chine a été la destination pour 60 % du total.
  • Le NASS a rapporté que le 23 août dernier, 4 % des plants de soya US avaient perdu leurs feuilles, ce qui correspondait exactement à la moyenne des 5 dernières années. Aussi, 92 % de la récolte de soya avait atteint le stade de remplissage des gousses alors que la moyenne des dernières années est de 87 %. En raison des conditions chaudes et sèches qui ont affecté le Corn Belt la semaine dernière, les conditions de culture du soya US sont passées de 72 % à 69 % dans les catégories «bon à excellent». À noter que cette réduction est conforme à la tendance saisonnière.

Blé

Les contrats de blé US ont débuté la semaine en baisse. Ceux de blé dur rouge d’hiver ont reculé le plus. À Kansas, ils ont clôturé en baisse de 10 ¼ à 10 ½ cents. Les contrats de blé tendre rouge d’hiver US ont aussi terminé dans le rouge entre 5 et 7 ¼ cents. À Minneapolis, les contrats de blé ont fermé en baisse de 7 ½ à 9 ½ cents.  

  • Les inspections à l’exportation de blé US ont été de 569,593 tonnes, ce qui était une hausse de 75,000 tonnes par rapport à la semaine précédente et de 51,000 tonnes comparativement à l’an dernier. Le Yémen a été la principale destination avec 72,500 tonnes.
  • SovEcon a augmenté son estimation de la production de blé russe de 300,000 tonnes à 81,2 millions de tonnes.
  • Cet après-midi, le NASS a annoncé que le 23 août dernier, la récolte de blé d’hiver US avait été complétée à 97 %. Quant à celle de blé de printemps US, elle avait progressé à 49 %. La moyenne des 5 dernières années est de 62 %.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont clôturé dans le rouge. Celui février 21 a reculé le plus en terminant avec une perte de 1,15 $. Les contrats de veau US ont également fini la journée en baisse par 3 chiffres.

  • Le 21 août dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 14 cents à 144,04 $.
  • Aujourd’hui, les ventes au comptant ont été limitées et la plupart se sont conclues à 105 $ pour le vivant.
  • Le rapport Cold Storage présenté cet après-midi par l’USDA montre qu’au 31 juillet dernier, les stocks de surgelé de bœuf US étaient de 439,315 millions de lb. Les inventaires de juillet étaient donc supérieurs aux 428 millions de lb. de juin dernier. Par contre, ils étaient aussi en baisse de 3,33 % par rapport à l’an passé.  En fait, il faut remonter en juillet 2017 pour voir des stocks aussi bas.  
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en progression. La découpe «Choice» a gagné 1,53 $ à 227,47. Celle «Select» a pris 2,26 $ à 211,25 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 117,000 têtes, soit une hausse de 5,000 têtes comparativement à la semaine précédente, mais le résultat est le même que l’an passé.

Porc

Les contrats de porc US avril 21 et mai 21 ont fini la session en baisse de 7 à 12 cents. Les autres contrats aux échéances les plus rapprochées ont terminé la journée en hausse, mais les gains étaient limités à 35 cents.

  • Le 21 août dernier, le CME Fresh Bacon Index avait reculé de 2,84 $ à 137,95 $.
  • Le 20 août dernier, le CME Lean Hog Index avait progressé de 10 cents à 55,51 $.
  • Cet après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse était en hausse de 1,18 $ à 41,48 $.
  • La valeur moyenne des découpes a été en progression de 1,06 $ à 74,57 $.
  • Selon les douanes chinoises, la Chine a importé un record de 430,000 tonnes de porc au cours du mois de juillet dernier, ce qui incluait 560,000 tonnes de résidus. Toujours selon les douanes chinoises, entre janvier et juin derniers, la Chine aurait importé l’équivalant de 1,023 milliard de dollars US en porc US.
  • Le rapport Cold Storage indique que vers la fin de juillet dernier, les stocks de surgelé de porc US avaient été stables comparativement au mois précédent. Toutefois, ils avaient reculé de 25 % par rapport à l’an passé à 458,902 millions de lb. Il s’agissait des inventaires les plus bas des 10 dernières années. Les stocks de flancs congelés n’étaient toutefois pas les plus faibles des 10 dernières années, mais ils avaient baissé de 19,5 % par rapport à juillet 2019 à 42,352 millions de lb.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 480,000 têtes, ce qui est le même résultat que la semaine dernière. C’est également une augmentation de 4,000 têtes par rapport à l’an passé.

Dollar canadien

 

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article