Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 16 juillet 20

16 juillet 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la session avec des gains de 1 à 4 cents. Toutefois, sur la journée, le contrat septembre 20 a progressé de 1,23 %.

  • Les ventes à l’exportation de la nouvelle récolte de maïs US ont été moins élevées que prévu. Par contre, les 655,440 tonnes enregistrées ont été une augmentation de 60 % par rapport à la semaine dernière. Il s’agissait également de 392 % de plus qu’à la même période l’an dernier. Les ventes de l’ancienne récolte ont été de 981,068 tonnes.

Soya

Les contrats de soya US ont fini la session en hausse de 4 ¼ à 8 ¼ cents. Ceux de tourteau de soya US ont également terminé dans le vert par 1,10 $ à 1,20 $/tonne. Les contrats d’huile de soya US ont clôturé avec des gains de 47 à 48 points.

  • Les ventes à l’exportation de soya US 2019/2020 ont été de 312,950 tonnes, ce qui était dans la fourchette inférieure des attentes du marché et une réduction de 68 % par rapport à la semaine dernière. Pour la nouvelle récolte de soya US, les ventes ont été de 767,596 tonnes. Quant à celles de tourteau de soya US, elles ont été de 177,215 tonnes, ce qui correspondait à une hausse de 42 % par rapport à la semaine précédente et une autre de 171 % comparativement à l’an dernier. Les ventes d’huile de soya US ont été de 5,658 tonnes.

Blé

Les contrats de blé US ont terminé la journée en recul. Ceux de blé tendre rouge d’hiver ont baissé le plus en perdant entre 8 ½ à 15 ½ cents. À Kansas, les contrats de blé ont fini en baisse entre 10 ¼ à 10 ¾ cents. Les contrats de blé dur rouge de printemps US ont clôturé dans le rouge par plus de 12 ½ cents.

  • Les ventes à l’exportation de blé US ont été de 764,385 tonnes, ce qui représentait une augmentation par rapport aux anticipations des marchés. C’était également les ventes hebdomadaires les plus élevées depuis le 12 décembre 2019.
  • Stratégie Grains a abaissé son estimé de la production de blé UE à 130,3 millions de tonnes en raison de la baisse des rendements.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont fini la journée en hausse par 3 chiffres. Les contrats aux échéances les plus rapprochées ont clôturé dans le vert entre 97 cents et 2,05 $. Ceux de veau US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en progression de plus de 3,20 $.

  • Le 15 juillet dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 23 cents à 135,68 $.
  • L’USDA a rapporté des ventes au comptant entre 95 $ et 96 $ pour la plupart des régions US. Quant à la carcasse, les ventes ont été limitées et ont été conclues à 157 $.
  • Les ventes à l’exportation de bœuf US ont été de 27,767 tonnes, ce qui en faisait les secondes plus grosses ventes pour 2020.  En fait, il s’agissait d’une augmentation de 2 % par rapport à la semaine précédente, mais aussi d’une baisse de 14 % comparativement à l’an passé.
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé était en progression partagée. La découpe «Choice» a gagné 4 cents à 200,8 $ alors que celle «Select» a régressé de 7 cents à 191,3 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 470,000 têtes, ce qui correspond à une baisse de 4,000 têtes par rapport à la semaine dernière et de 16,000 têtes comparativement à l’an passé.

Porc 

Les contrats de porc US ont terminé la session avec des gains entre 1,17 $ et 3,50 $. Sur la journée, le contrat août 20 a gagné 6,98 % à 10 cents de sa limite à la hausse.

  • Le 14 juillet dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 1,05 $ à 47,10 $.
  • Cet après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en baisse de 10 cents à 31,36 $.
  • Les ventes à l’exportation de porc US ont été de 38,488 tonnes, ce qui représentait une augmentation de 22,3 % par rapport à la semaine précédente et de 75,9 % comparativement à la même période l’an dernier. Le Mexique a été le principal acheteur. Il a été suivi par la Chine.
  • Au deuxième trimestre, en Chine, la production domestique de porc a été de 9,6 millions de tonnes, ce qui était une baisse annuelle de 4,7 %. Il s’agissait également du 7ème trimestre de suite où une baisse de la production chinoise de porc a été constatée. Les problèmes liés à la chute de la production provoquée par la fièvre porcine africaine sont persistants.
  • Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes était en baisse de 1,60 $ à 67,35 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous inspections fédérales à 1,861 million de têtes, ce qui est une augmentation de 4,000 têtes comparativement à la semaine passée et une hausse de 42,000 têtes par rapport à l’an dernier.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

  


Partager cet article