Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés 17 juin 20

17 juin 2020,

Maïs 

Les contrats de maïs US ont terminé la session sur une note partagée. Ceux aux échéances les plus rapprochées ont clôturé en hausse de ¾ à 1 ¼ cent. Par contre, les contrats différés ont fini en baisse.

  • L’EIA a indiqué qu’au cours de la semaine du 12 juin dernier, la production d’éthanol US a été de 841,000 barils par jour., soit 4,000 de plus que la semaine précédente. Pour une 8ème semaine consécutive, les inventaires d’éthanol US ont baissé de 456,000 barils à 21,346 millions de barils.
  • Pour demain, les analystes s’attendent à des ventes à l’exportation de maïs US 2019/2020 entre 450,000 et 850,000 tonnes. Pour celles de 2020/2021, le marché anticipe un résultat entre 50,000 et 300,000 tonnes.

Soya

Les contrats de soya US ont fini la journée en hausse de 3 ¼ à 4 ¼ cents, mais ceux de l’ancienne récolte étaient plus fermes. Le tourteau de soya US a terminé la session en baisse de 10 à 50 cents. Les contrats d’huile de soya US ont clôturé dans le vert par 10 à 11 points.

  • Au Brésil, l’Agence nationale du pétrole, du gaz naturel et des biocarburants (ANP) a abaissé temporairement la quantité de mélange de biodiésel requise dans le carburant en raison de la baisse des inventaires disponibles. Officiellement, le 21 juin prochain, le mélange de carburant/biodiésel passera de 12 % à 10 %.
  • Pour demain, les analystes s’attendent à des ventes à l’exportation de soya US de l’ancienne récolte entre 0,5 et 1,2 million de tonnes. Pour celles de la nouvelle récolte, le marché prévoit un résultat entre 0,6 et 1,3 million de tonnes. Pour le tourteau de soya US, les ventes sont projetées entre 150,000 et 300,000 tonnes. Dans le cas de l’huile, les analystes estiment que les ventes pourraient être entre 5,000 et 30,000 tonnes. 

Blé

Les contrats de blé d’hiver US ont fini la session en baisse. Toutefois, ceux de blé de printemps US ont terminé en hausse. Les contrats de blé tendre rouge d’hiver ont donc clôturé en recul de 5 à 7 ¼ cents. Ceux de blé dur d’hiver aux échéances les plus rapprochées ont fini dans le rouge par 5 ¾ à 6 cents. À Minneapolis, les contrats de blé de printemps ont clôturé en hausse de 2 ¼ à 5 ¼ cents.

  • Demain, l’USDA devrait rendre public son rapport sur les ventes à l’exportation de blé US. Les marchés prévoient qu’elles seront entre 250,000 et 500,000 tonnes.
  • En Ukraine, le ministère du Développement économique, du Commerce et de l’Agriculture a abaissé sa prévision de la production de grain de 78 millions de tonnes à 68 millions de tonnes. Pour l’USDA, la production de blé ukrainien 2020/2021 sera de 26,5 millions de tonnes.

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée en hausse avec des gains limités à 27 cents. Les contrats de veau US ont également clôturé dans le vert par 22 à 70 cents.

  • Le 16 juin dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 37 cents à 128,41 $.
  • Des ventes au comptant entre 100 $ et 102 $ ont été rapportées aujourd’hui par l’USDA. Depuis le début de la semaine, le gros des ventes a été fait à 100 $.
  • Ce matin, le FCE n’a pas vendu les 1,220 têtes présentées en ligne. Les vendeurs demandaient entre 101 $ et 101,50 $.
  • Le rapport Cattle-on-Feed devrait être présenté ce vendredi. Les analystes s’attendent en moyenne à ce qu’en date du 1er juin, les inventaires des parcs d’engraissement aient été de 11,587 millions de têtes. Si cela se réalise, ce sera une réduction de 1,3 % par rapport à l’an dernier. Les placements sont prévus en baisse de 3,9 % à 1,984 million de têtes. Le marché croit également que la commercialisation en mai dernier a été de 1,53 million de têtes, ce qui serait une baisse de 26,1 % par rapport à l’an dernier.  
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse avec un «spread» Ch/Se qui s’est rétréci à 9,85 $. La découpe «Choice» a reculé de 9,96 $ à 217,93 $. Celle «Select» a baissé de 5,09 $ à 208,08 $. La plupart des détaillants n’ont pas augmenté leurs prix bien que leurs coûts se soient accrus. Par contre, aucun d’entre eux ne les ont réduits alors que les prix du bœuf US sont en baisse.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous IF à 358,000 têtes, soit à une réduction de 6,000 têtes par rapport à l’an passé.

Porc

Les contrats de porc US ont terminé la journée sur une note partagée. Les contrats juillet 20 et août 20 ont fini la session au neutre et en hausse de 15 cents. Les contrats différés ont clôturé en baisse de 37 à 50 cents.  

  • Le 15 juin dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 28 cents à 48,10 $.
  • Cet après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en recul de 36 cents à 28,70 $.
  • La valeur moyenne des découpes était en hausse de 1,20 $ à 65,47 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous IF à 1,375 million de têtes, ce qui est une baisse de 56,000 têtes comparativement à l’an dernier.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

   


Partager cet article