Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 8 juin 20

08 juin 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US ont terminé la session en hausse de 2 à 2 ¾ cents. Ceux de l’ancienne récolte ont été les plus fermes.

  • Les inspections à l’exportation de maïs US ont été de 1,1 million de tonnes, ce qui est une réduction de 46,206 tonnes comparativement à la semaine précédente, mais aussi une augmentation de 248,000 tonnes par rapport à l’an dernier. Les analystes s’attendaient à un résultat entre 800,000 et 1,3 million de tonnes.
  • Les ensemencements de maïs US ont été complétés à 97 %, ce qui est une progression hebdomadaire de 4 %. Il s’agit aussi d’une hausse de 3 % par rapport à la moyenne des 5 dernières années. 89 % des plants ont émergé alors que la moyenne quinquennale est de 84 %.
  • Pour le rapport WASDE de juin, les analystes s’attendent à une augmentation des inventaires de fin d’année de l’ancienne récolte de maïs US à 65,1 millions de boisseaux. Pour la nouvelle, ils anticipent des stocks de fin d’année à la hausse de 37,5 millions de boisseaux par rapport à mai à 3,355 milliards de boisseaux ce mois-ci. Mondialement, le marché prévoit des inventaires mondiaux de fin d’année de maïs 2020/2021 à la hausse de 500,000 tonnes par rapport au mois dernier à 340,2 millions de tonnes ce mois-ci.
  • ARC Mercosul a rapporté que la récolte de maïs safrinha au Brésil était complétée à 2,4 %, ce qui est supérieur à la moyenne des 5 dernières années estimée à 1,8 %. De son côté, AgRural a abaissé son estimation de la seconde récolte de maïs brésilien de 1,3 million de tonnes à 69,4 millions de tonnes.

Soya

Les contrats de soya US ont fini la journée en baisse de 1 à 3 cents. Ceux de tourteau de soya US ont clôturé dans le rouge de 50 à 70 cents/tonne. L’huile de soya US a terminé la session en baisse de 4 points.

  • Les semis de soya US ont progressé de 11 % la semaine dernière pour être complétés à 86 %. La moyenne des 5 dernières années pour la période est de 79 %. 67 % des plants ont émergé, ce qui est 6 % de plus que la moyenne quinquennale. Les conditions de culture ont été évaluées à 72 % (+ 2 %) dans les catégories «bon à excellent».
  • L’USDA estime qu’au cours de la semaine du 4 juin dernier, les inspections à l’exportation de soya US ont été de 213,047 tonnes, ce qui est une baisse de 46 % par rapport à la semaine précédente et de 71 % comparativement à l’an passé.  Les analystes anticipaient un résultat entre 300,000 et 600,000 tonnes.
  • Concernant le rapport WASDE, les analystes s’attendent à une production de soya US à 4,138 milliards de boisseaux avec un rendement à 49,9 boisseaux/acre. Le marché anticipe également une hausse des inventaires de maïs US de 23,6 millions de boisseaux à 428,6 millions de boisseaux. Mondialement, les analystes prévoient des inventaires de la nouvelle récolte à 98,7 millions de tonnes.

Blé

À Chicago, le blé tendre rouge d’hiver a clôturé en baisse de 2 ½ à 3 ¾ cents. À Kansas, les contrats de blé ont également fini la journée dans le rouge, mais le blé dur rouge d’hiver a perdu une fraction de cent. À Minneapolis, le blé de printemps a terminé en hausse de 5 cents à 5 ¾ cents.

  • Les inspections à l’exportation de blé US ont été de 432,919 tonnes, soit une baisse hebdomadaire de 122,000 tonnes et de 46,835 tonnes par rapport à l’an dernier. Les marchés prévoyaient un résultat entre 400,000 et 625,000 tonnes.
  • La récolte de blé d’hiver US a été complétée à 7 %. Les marchés prévoyaient 12 %. Le blé de printemps US a été semé à 97 % alors que la moyenne des 5 dernières années est de 99 %. 81 % des plants ont émergé, ce qui est une progression hebdomadaire de 14 %. Les conditions de culture pour le blé de printemps US ont été estimées à 82 % dans les catégories «bon à excellent».
  • Le Brésil a exporté 16,500 tonnes de blé la semaine passée.  
  • Pour le rapport WASDE de jeudi, les analystes anticipent que la production de blé US sera de 1,855 milliard de boisseaux. La moyenne des prévisions pour la production de blé du rouge d’hiver US est une baisse de 733 millions de boisseaux à 718 millions de boisseaux.

Bœuf

Les contrats de bœuf US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session dans le vert. Les contrats différés, qui ont été moins fermes, ont clôturé en baisse de 15 à 40 cents. Les contrats de veau US aux échéances les plus rapprochées ont également fini dans le rouge par 95 cents à 1,10 $.

  • Le 5 juin dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 1,16 $ à 129,07 $.
  • En ce début de semaine, il n’y a pas eu suffisamment de ventes au comptant pour déceler une tendance.
  • La valeur du surgelé a été en baisse cet après-midi avec un «spread» Ch/Se qui s’est élargi à 23,46 $. La découpe «Choice» a reculé de 6,90 $ et celle «Select» de 15,30 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous IF à 117,000 têtes, ce qui est une baisse de 2,000 têtes par rapport à l’année dernière.

Porc

Les contrats de porc US ont fini la journée avec des gains de 5 cents à 1,12 $.

  • Le Fresh Bacon Index a progressé de 9,19 $ à 116,77 $. Il était en hausse de 123 % par rapport à son creux des 8 dernières semaines.
  • Le 4 juin dernier, le CME Lean Hog Index a été en baisse de 2,03 $ à 53,35 $.
  • Sur base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse était en recul de 1,32 $ à 30,82 $.
  • Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en baisse de 1,09 $ à 70,88 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous IF à 445,000 de têtes, soit à une augmentation de 470,000 têtes par rapport à l’an dernier.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

 


Partager cet article