Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 3 juin 20

03 juin 2020,

Maïs

Les contrats de maïs US de la nouvelle récolte ont terminé la session en hausse de ¼ cent. À la fermeture du marché, ceux de l’ancienne récolte étaient demeurés stables ou en baisse de ¼ cent.

  • La semaine dernière, la production d’éthanol US a augmenté de 41 000 barils par jour à 765 000 bpj. Les inventaires ont reculé de 700 000 barils à 22,476 millions de barils. Sur un an, l’EIA estime que 3,7 milliards de boisseaux de maïs ont été utilisés dans la production de l’éthanol US.
  • Les analystes s’attendent à des ventes à l’exportation de maïs US entre 450 000 et 1,2 million de tonnes. Le rapport sera présenté demain.

Soya

À la clôture du marché, les contrats de soya US étaient en hausse de 4 ¾ à 7 cents. Les contrats de tourteau de soya US ont également fini dans le vert par 2,60 et 2,70 $/tonne. L’huile de soya US a fait l’inverse en terminant en baisse de 7 à 8 points.

  • Les contrats d’huile de palme ont atteint un sommet depuis le 30 mars dernier.
  • Des exportateurs privés ont rapporté de grosses ventes à l’exportation de soya US de 186 000 tonnes. Les destinations étaient inconnues. Des ventes, 66 000 tonnes étaient de l’ancienne récolte alors que le reste était de la nouvelle.
  • Les anticipations pour les ventes à l’exportation sont entre 600 000 et 1,6 million de tonnes pour le soya US, entre 200 000 et 650 000 tonnes pour le tourteau de soya US et entre 8 000 et 45 000 tonnes pour l’huile de soya US.
  • Le real brésilien est ferme, ce qui fait penser que les agriculteurs brésiliens seront plus réticents à vendre le restant de leur récolte de soya estimé entre 15 et 20 %.  
  • Les données de l’Institut météorologique du Brésil montrent que les conditions dans le Mato Grosso et le Mato Grosso do Sul ont été extrêmement sèches au cours du mois d’avril dernier.   

Blé 

Les contrats de blé US ont fini la séance avec des gains. Ils ont progressé le plus à Kansas. À la fermeture, les contrats de blé dur rouge d’hiver avaient rebondi de 1,3 % à 1,6 % ou à plus de 7 cents. Les contrats de blé tendre rouge d’hiver ont terminé en hausse de 3 à 4 cents. À Minneapolis, les contrats de blé ont fini dans le vert par 3 ¼ à 3 ¾ cents.

  • Les ventes à l’exportation de blé US sont prévues entre 150 000 et 750 000 tonnes.
  • En Égypte, le GASC a lancé un appel d’offres pour acheter 120 000 tonnes de blé ukrainien. Les États-Unis demandent 10 $/tonne ce qui a été jugé trop cher comparativement aux offres en provenance des régions de la Mer Noire. La Jordanie a lancé un appel d’offres international pour acheter 120 000 tonnes de blé. Les résultats sont attendus demain.
  • Les données de l’EDO (European Drought Observatory), ou l’organisme européen de surveillance des conditions sèches indiquent qu’il y a des stress hydriques élevés dans le nord et le nord-ouest de l’Ukraine. Elles montrent aussi qu’une portion de l’Allemagne et de la Pologne a un déficit d’humidité dans le sol.    

Bœuf

Le contrat de bœuf US août 20 a terminé la journée en hausse de 1,15 $ alors que les autres contrats aux échéances les plus rapprochées ont fini en progression de 15 à 55 cents. Les contrats de veau US ont également clôturé avec des gains de 80 à 90 cents. Le contrat octobre 20 a été le plus ferme.

  • Le 2 juin dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 40 cents à 128,65 $.
  • Ce matin, un seul lot de 199 bouvillons en provenance du Texas a été vendu aux enchères en ligne du Feeder Cattle Exchange. Le prix était de 110,50 $. Les 1,626 autres têtes n’ont pas été vendues.
  • Cette semaine, des ventes au comptant entre 113 $ et 118 $ ont été rapportées pour le vivant.
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé était en baisse avec un «spread» qui s’est rétréci à 19,12 $. La découpe «Choice» a reculé de 22,83 $ à 295,90 $. Celle «Select» a perdu 13,80 $ à 276,78 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous IF à 340 000 têtes,  soit à une baisse de 20 000 têtes comparativement à l’an passé.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont terminé la session en baisse. Celui juin a fini à sa limite à la baisse. Les contrats différés ont fini la journée en hausse de 35 à 97 cents.

  • Le 1er juin dernier, le CME Lean Hog Index était en baisse de 73 cents à 59,23 $.
  • Cet après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse a reculé de 77 cents à 33,96 $.
  • La valeur moyenne des découpes a été en hausse de 64 cents à 75,01 $.
  •  L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous IF à 1,254 million de têtes, ce qui correspond à une baisse de 164 000 têtes comparativement à l’an dernier.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

 


Partager cet article