Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 29 mai 20

29 mai 2020,

Maïs 

Les contrats de maïs US ont terminé la journée en baisse de 1 ¼ à 1 ¾ cent.

  • Les ventes à l’exportation de maïs US ont été de 473,685 tonnes, 427,185 tonnes pour l’ancienne récolte et 46 500 tonnes pour la nouvelle. Dans les deux cas, le résultat était inférieur aux attentes du marché.
  • L’IGC a augmenté son estimation de la production mondiale de maïs de 11 millions de tonnes à 1,169 milliard de tonnes. L’USDA l’évalue à 1,187 milliard de tonnes. L’IGC estime également que les stocks mondiaux de fin d’année sont en baisse de 9 millions de tonnes à 288 millions de tonnes.
  • Selon FranceAgriMer, le 25 mai dernier, les ensemencements de maïs français étaient complétés à 97 %. Les semis se trouvaient à 83 % dans les catégories «bon à excellent».
  • Selon le ministère ukrainien de l’Agriculture, les exportations de maïs ukrainien 2019/2020 ont atteint 1,118 milliard de boisseaux.
  • CFTC : Hausse des positions nettes vendeuses de 30,817 contrats à 276,203 contrats.

Soya 

Les contrats de soya US ont clôturé en baisse de moins de 1 %. Les contrats de l’ancienne récolte ont fini dans le rouge par 5 à 6 ¼ cents alors que ceux de la nouvelle ont décliné de 1 à 4 ¼ cents. Les contrats de tourteau de soya US ont également clôturé en baisse de 1,10 $ à 1,70 $/tonne. Ceux d’huile de soya US aux échéances les plus rapprochées ont terminé dans le rouge par 3 points.

  • Les ventes à l’exportation de soya US ont été de 847,252 tonnes, ce qui était la moitié moins que la semaine précédente, mais le double de l’an dernier. 644 000 tonnes ont été de l’ancienne récolte alors que le reste concernait la nouvelle. Les ventes de tourteau de soya US ont été de 127,221 tonnes, ce qui était dans la fourchette inférieure des anticipations de marché. Les ventes d’huile de soya US ont été bien au-delà des prévisions du marché à 56,599 tonnes, mais le résultat était bien en dessous de celui de la semaine précédente.
  • Pour le rapport Fats & Oils qui sera présenté lundi, le marché prévoit que 182,4 millions de boisseaux de soya ont été triturés en avril dernier. Les stocks d’huile en date du 30 avril dernier sont projetés à 2,55 milliards de lb.
  • L’IGC a augmenté son estimation des stocks mondiaux de fin d’année de soya de 2 millions de tonnes à 42 millions de tonnes.
  • CFTC : Baisse des positions nettes acheteuses pour le soya US de 6,251 contrats à 5,813 contrats. Augmentation des positions nettes vendeuses pour le tourteau de soya US à 41,775 contrats. Augmentation des positions nettes acheteuses sur l’huile de soya US à 3,984 contrats.    

Blé 

Les contrats de blé US ont terminé la session en hausse de 2,2 % à 5,8 %. À KC, les contrats ont fini dans le vert de 6 à 6 ½ cents. Sur la semaine, le contrat juillet a gagné 5,8 %. Les contrats de blé tendre rouge d’hiver US ont clôturé en hausse de 4 ¼ à 6 ¼ cents, soit une progression hebdomadaire de 2,5 %. Le contrat de blé de printemps US juillet 20 a terminé la journée en hausse de 5 ¾ cent, ce qui est une progression de 2,2 % par rapport à la semaine dernière. Les autres contrats aux échéances les plus rapprochées ont fini la session avec des gains de 4 ¼ à 5 cents.

  • Les ventes à l’exportation de blé US ont été de 706,322 tonnes. 209,783 tonnes étaient de l’ancienne récolte et 496,539 tonnes de la nouvelle. Dans le dernier cas, le résultat a dépassé les attentes des marchés.
  • La Commission européenne a abaissé sa prévision de la production de blé UE 2020/2021 de 4,3 millions de tonnes à 121,5 millions de tonnes en raison des conditions météo difficiles. La Commission a également projeté des exportations de blé UE en baisse de 28 millions de tonnes à 26,5 millions de tonnes.
  • L’IGC a prévu la production mondiale de blé 2020/2021 à la hausse de 2 millions de tonnes à 766 millions de tonnes. Il a aussi estimé que les stocks de fin d’années pourraient être de 290 millions de tonnes.
  • SovEcon voit les exportations de blé russe 2020/2021 à 36,8 millions de tonnes, soit à une hausse de 3 millions de tonnes par rapport à 2019/2020. L’USDA les prévoit à 35 millions de tonnes.
  • Selon le ministère ukrainien de l’Agriculture, les exportations de blé ukrainien 2019/2020 ont atteint 742 millions de boisseaux. Ils pourraient même augmenter de 17 % par rapport à l’année dernière.
  • FranceAgriMer estime que le blé français se trouve à 53 % dans les catégories «bon à excellent». Les conditions sont chaudes et sèches.
  • CFTC : Hausse des positions nettes acheteuses sur le blé tendre rouge d’hiver US. Baisse du nombre de positions nettes vendeuses sur le blé tendre rouge d’hiver à 12,204 contrats. Pour le blé dur rouge d’hiver US, hausse des positions nettes vendeuses de 12,226 contrats à 25,743 contrats. À Minneapolis, baisse des positions nettes vendeuses sur le blé à 22,918 contrats.    

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont terminé la journée en baisse de 1,37 à 1,75 $. Sur la semaine, le contrat juin 20 a gagné 2,5 %. Pour le veau US, celui août 20 a progressé de 6,07 $, mais il a fini la session d’aujourd’hui en baisse de 15 cents. Les autres contrats aux échéances les plus rapprochés ont clôturé dans le rouge de 50 à 92 cents.

  • Le 28 mai dernier, le CME Feeder Cattle Index était en hausse de 2,34 $ à 129,36 $.
  • Aujourd’hui, les ventes au comptant ont été limitées entre 118 $ et 120 $. Sur la semaine, elles ont été entre 115 $ et 118 $.
  • CFTC : Augmentation des positions nettes acheteuses sur le bœuf US à 14,997 contrats. Augmentation des positions nettes acheteuses sur le veau US de 654 contrats.
  • Les ventes à l’exportation de bœuf US ont été de 11,483 tonnes, ce qui était un sommet depuis le 9 avril dernier, mais aussi une baisse de 2 500 têtes par rapport à la moyenne des ventes 2020 effectuées avant la période de la fermeture des frontières.
  • Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en baisse. La découpe «Choice» a reculé de 6,22 $ à 363,34 $. Celle «Select» a suivi en perdant 4,02 $ à 340,07 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous IF à 524 000 têtes, soit une hausse de seulement 31 000 têtes par rapport à la semaine passée. L’an passé, c’était 588 000 têtes.

Porc

Les contrats de porc US ont terminé la séance en hausse de 95 cents à 1,70 $. Le contrat juin 20 a été l’exception puisqu’il a clôturé en baisse de 7 cents.

  • Le 27 mai dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 42 cents à 62,95 $.
  • Cet après-midi, le prix moyen au comptant de la carcasse a été en baisse de 37 cents à 37,45 $.
  • CFTC : Augmentation des positions nettes acheteuses de 903 contrats à 10,273 contrats.
  • Les ventes à l’exportation ont été de 20,579 tonnes.
  • Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a été en hausse de 1,26 $ à 88,20 $.
  • L’USDA estime le cumulatif hebdomadaire des abattages sous IF à 1,97 million de têtes. C’était 2,13 millions de têtes l’an dernier.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

 


Partager cet article