Me connecter Créer mon compte

Nouvelle

Revue des marchés - 6 mai 20

06 mai 2020,

Maïs

À la fermeture du marché, les contrats de maïs US étaient en baisse de 1 ¼ à 3 cents. Ceux différés ont reculé le plus.

Selon l’EIA, la production d’éthanol US a été de 598,000 barils par jour au cours de la semaine du 1er mai dernier. Il s’agissait d’une augmentation hebdomadaire 61,000 barils par jour. Les inventaires d’éthanol US ont baissé de 725,000 barils par rapport à la semaine précédente à 26,337 millions de barils. Les stocks d’éthanol US ont diminué dans toutes les régions du Petroleum Administration for Defense Districts (les régions US sont divisées en 5 districts). Par contre, elles ont été plus fortes dans l’Est des États-Unis où le recul a été de plus de 9,097 millions de barils.

Selon le Census Bureau, les expéditions de maïs ont été de 181,71 millions de boisseaux durant le mois de mars dernier, ce qui était un sommet pour l’année commerciale en cours, mais également une réduction de 3,25 % par rapport à mars 2019. Depuis le début de l’année commerciale 2019/2020 jusqu’en mars dernier, le total des exportations de soya US ont été de 801 millions de boisseaux.

Demain, Statistique Canada va présenter son rapport sur les intentions d’ensemencements. Les analystes prévoient qu’entre 3,5 et 3,7 millions d’acres de maïs canadien seront semés.

Pour demain, les analystes s’attendent à des ventes à l’exportation de maïs US entre 600,000 et 1,1 million de tonnes pour la semaine du 30 avril dernier. Les ventes de la nouvelle récolte sont prévues entre 100,000 et 400,000 tonnes.

Mardi prochain, le USDA présentera son rapport d’offre et de demande du mois de mai. Le marché prévoit une production de maïs 2020/2021 à 15,749 milliards de boisseaux. Mondialement, les analystes s’attendent à une production de maïs 2020/2021 à 1,149 milliard de tonnes.

Soya

Les contrats de soya US aux échéances les plus rapprochées ont fini la journée avec des pertes de 6 ¾ à 8 ¼ cents. Les contrats de tourteau de soya US ont également terminé dans le rouge de 1 $ à 1,70 $/tonne. Celui mai 20 a reculé le plus. Les contrats d’huile de soya US ont clôturé en baisse de 46 à 47 cents.

Le rapport mensuel du Census Bureau a révélé hier que les exportations de soya US ont été de 94,46 millions de boisseaux en mars dernier, ce qui était une baisse par rapport au record de mars 2019 établi à 136,19 millions de boisseaux. Les exportations vers la Chine ont représenté 8 % du total comparativement à 17 % en février et à 37 % par rapport à l’an dernier à la même période. Depuis les 7 premier mois de l’année commerciale 2019/2020 jusqu’en mars dernier, la Chine a été la destination pour 38 % du total des exportations de soya US. Les expéditions de tourteau de soya US ont été de 1,208 millions de tonnes au cours du mois de mars dernier. Pour la même période, celles d’huile de soya US ont été de 145,498 tonnes.

Demain, Statistique Canada devrait rendre public son rapport sur les intentions d’ensemencement. Les analystes prévoient que 5,5 millions d’acres de soya canadien seront semés. L’an passé, les producteurs canadiens avaient ensemencé sur 5,71 millions d’acres. Quant au canola, les analystes s’attendent à des intentions entre 20,5 et 22 millions d’acres alors que l’an dernier, 21 millions d’acres avaient été plantés.

Au Brésil, la faiblesse du real et la quantité de soya disponible ont permis aux producteurs brésiliens d’exporter 16,3 millions de tonnes de soya au cours du mois d’avril dernier.

Pour demain, le marché s’attend à des ventes à l’exportation de soya US 2019/2020 entre 600,000 et 1,1 million de tonnes. Dans le cas de la nouvelle récolte de soya US, les analystes anticipent des ventes entre 100,000 et 300,000 tonnes. Pour le tourteau de soya US, les spéculateurs les prévoient entre 100,000 et 250,000 tonnes. Quant à l’huile de soya US, les anticipations du marché sont entre 5,000 et 30,000 tonnes.

Mardi prochain, le USDA publiera son rapport WASDE pour le mois de mai. Selon Bloomberg, le USDA pourrait estimer la production de soya argentin à la baisse de 0,8 million de tonnes par rapport à avril dernier à 51,2 millions de tonnes. Pour le Brésil, les personnes interrogées s’attendent à une production de soya 2019/2020 en baisse de 1,5 million de tonnes à 123 millions de tonnes.

Blé

Les contrats de blé US ont terminé la journée en baisse de plus de 6 ½ cents. Ceux de blé dur rouge d’hiver ont été les plus faibles. Le contrat de blé dur rouge d’hiver mai 20 a clôturé dans le rouge à 4,67 ½ $. Son expiration est prévue pour jeudi prochain. En fait, les autres contrats de blé dur rouge d’hiver US ont terminé en recul de 2 ¾ à 3 ¼ cents. Le contrat de blé tendre rouge d’hiver juillet 20 a fini la session en baisse de 3 ¼ cents. Ceux de blé dur rouge de printemps ont clôturé dans le rouge entre 2 ¼ et 2 ¾ cents.

Demain, le USDA va présenter son rapport hebdomadaire sur les ventes à l’exportation pour la semaine du 30 avril dernier. Dans le cas du blé US, les marchés s’attendent à des ventes de l’ancienne récolte entre 50,000 et 300,000 tonnes. Pour la nouvelle récolte, les spéculateurs prévoient un résultat entre 100,000 et 350,000 tonnes.

Le 12 mai prochain, le USDA rendra public son rapport WASDE pour le mois de mai. Les marchés anticipent une production moyenne de blé 2020/2021 à 1,848 milliard de boisseaux, soit à une baisse de 3,8 % par rapport à avril dernier.

Le Buenos Aires Grain Exchange projette une superficie de blé argentin 2020/2021 à 6,7 millions d’hectares. Les ensemencements débutent généralement vers la mi-mai.

Ce jeudi, Statistiques Canada va présenter son rapport sur les intentions d’ensemencement. Dans le cas du blé canadien, les analystes s’attendent à des semis entre 24 et 26,3 millions d’acres. L’an passé, le Canada avait semé 25,02 millions d’acres de blé, dont 4,89 millions d’acres pour le blé durum.

Dans son rapport mensuel, le Census Bureau a montré que les exportations de blé US ont été de 1,826 millions de tonnes au cours du mois de mars dernier, ce qui représentait une baisse mensuelle de 6,4 % et de 7 % par rapport à mars 2019. Depuis le début de l’année commerciale 2019/2020, 20,941 millions de tonnes de blé US ont été expédiées.

En Oklahoma, une tournée d’experts projette un rendement de blé à 33,16 boisseaux/ acre. Elle a estimé aussi que la production de cet État devrait être de 96,5 millions de boisseaux. La tournée habituelle du Kansas a été annulée en raison de la COVID-19.

En avril dernier, les exportations de blé français vers les pays non-UE ont été à un sommet des 4 dernières années pour avril à 1,56 million de tonnes.

Bœuf

Les contrats de bœuf US ont terminé la journée à leurs limites à la hausse de 3,00 $ grâce à celui février 21. Les contrats de veau US ont également fini la session à leurs limites à la hausse de 4,50 $.

Le 5 mai dernier, le CME Feeder Cattle Index était en baisse de 9 cents à 119,50 $.

Aujourd’hui, les vente aux comptant pour la carcasse ont été entre 145 et 170 $. Le USDA a également rapporté des ventes pour le vivant entre 95 $ et 110 $. Elles ont eu lieu dans le sud des Plaines et le Nebraska.

Aujourd’hui, le Feeder Cattle Exchange a vendu 679 têtes à son enchère en ligne à un prix moyen de 95 $. Elles provenaient du Texas et du Kansas. Les demandes étaient entre 100 et 110 $.

Le Census Bureau a indiqué hier que les exportations de bœuf US ont été un record de 267,1 millions de lbs durant le mois de mars dernier. Par ailleurs, les exportations de bœuf US ont également été un record de 769 millions de lbs au cours du premier trimestre de 2020.

Cet après-midi, la valeur du surgelé a été en hausse. La découpe «Choice» a gagné 20,19 $ à un record de 449,18 $. Celle «Select» a pris 21,25 $ à un autre record à 431,96,74 $.

Le USDA estime le nombre d’abattages quotidiens sous inspections fédérales à 237,000 têtes, soit à une progression de 16,000 têtes comparativement à la semaine précédente.

Porc

Les contrats de porc US aux échéances les plus rapprochées ont fini la séance en hausse de 10 cents à 1,95 $. Celui juin 20 a clôturé dans le vert par 1,30 $ alors que celui mai 20 a terminé en hausse de 7,75 $.

Le 4 mai dernier, le CME Lean Hog Index était en hausse de 56 cents à 60,35 $.

Sur une base nationale, le prix moyen au comptant de la carcasse a perdu 10 cents à 36,37 $.

Le Census Bureau a indiqué hier que les exportations de porc US ont établi un nouveau record en mars dernier à 701,6 millions de lbs. Pour le 1er trimestre de 2020, les exportations de porc US ont aussi fracassé un record à 2,023 milliards de lbs. Au cours du mois de mars dernier, les exportations de porc US vers la Chine ont été de 190,4 millions de lbs, soit une baisse comparativement aux 192,0 millions de lbs établies le mois précédent.

Cet après-midi, la valeur moyenne des découpes a augmenté de 1,48 $ à 115,06 $.

Le USDA estime le nombre d’abattages quotidiens sous inspections fédérales à 885,000 têtes, ce qui est une augmentation de 38,000 têtes comparativement à la semaine passée.

Dollar canadien

Survol par 

Brugler Marketing and Management, LLC

   


Partager cet article